En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© REUTERS/Brian Snyder
Toujours en forme
Le PC n’est pas mort, il bouge encore
Publié le 18 août 2014
Avec l'apparition des smartphone, des tablettes, et plus généralement des objets connectés, de nombreux analystes prévoient une contraction du marché du Personal Computer. Pourtant l'univers plus ouvert de ces derniers, le confort de l'écriture, et le tarif moins cher de sa connexion internet fait qu'il sera toujours plébiscité par le public, et pendant encore longtemps.
David Fayon est consultant Web pour des entreprises et organisations françaises depuis la Silicon Valley, co-fondateur de PuzlIn et membre de l'association Renaissance Numérique. « Il est l'auteur de Géopolitique d'Internet : Qui gouverne le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Fayon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Fayon est consultant Web pour des entreprises et organisations françaises depuis la Silicon Valley, co-fondateur de PuzlIn et membre de l'association Renaissance Numérique. « Il est l'auteur de Géopolitique d'Internet : Qui gouverne le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec l'apparition des smartphone, des tablettes, et plus généralement des objets connectés, de nombreux analystes prévoient une contraction du marché du Personal Computer. Pourtant l'univers plus ouvert de ces derniers, le confort de l'écriture, et le tarif moins cher de sa connexion internet fait qu'il sera toujours plébiscité par le public, et pendant encore longtemps.

Atlantico : Dans un récent article publié sur le site Techopinions.com, le fondateur de la société TECHnalysis Research, Bob O’Donnell, affirme que contrairement à ce qu’ont pu affirmer beaucoup d’observateurs, l’ère du PC est loin d’être révolue. En 2013 une étude du cabinet Deloitte (voir ici) affirmait que si les ventes baissaient, l’usage restait dominant. Comment expliquer ce paradoxe ?

David Fayon : Effectivement cette étude de Deloitte – pour ses prévisions high-tech pour 2013 il est vrai – indiquait qu’en 2013, 80 % du trafic de données sur Internet était concentrée avec les PC et que ceux-ci représentaient 70 % du temps passé. Pour autant ces proportions ont vocation à baisser au profit des autres appareils, tablettes et smartphones en tête… Et demain au profit de l’Internet des objets et de ses outils associés.

Le marché du PC n’est plus, contrairement aux tablettes et aux smartphones si pour ce dernier on ne se limite pas aux seuls pays développés, un marché en expansion mais seulement en renouvellement. Il s’en vend environ 350 millions chaque année.

Il n’y a pas à mon sens de paradoxe mais plus une évolution logique du marché avec une multitude de façon de se connecter à Internet et des usages différenciés selon les outils même si une convergence et une cannibalisation entre outils existe.

Les entreprises notamment ne sont-elles pas la garantie de la survie du PC ? On voit difficilement comment effectuer un certain nombre de tâches sur des tablettes…

Il est vrai que les tablettes ont des usages personnels (tablette familiale dans un foyer où chacun peut faire une recherche rapide, regarder des clips sur YouTube, etc.). Néanmoins, les tablettes ont un réel intérêt en entreprise pour des usages spécifiques. Par exemple logiciels pour les commerciaux – la tablette se prête ou se transmet à un client ou un prospect à qui on veut montrer un produit ou le mettre en situation, une simulation tarifaire, etc. Ou encore applications dédiées pour le personnel de bord d’Air France ou les conducteurs de train de la SNCF par exemple. L’ergonomie tactile se prête à des démonstrations et à des usages rendus ludiques. Le PC présente des avantages indéniables pour la saisie et les partages de périphériques comme l’imprimante alors que ces mêmes actions sont plus contraignantes avec une tablette. Le PC reste un outil de productivité indispensable même si les collaborateurs d’une entreprise en étant équipée de smartphones ou de tablettes peuvent également réaliser des actions en mobilité (envoi de méls, appels téléphoniques ou via Skype ou équivalent, gestion d’agenda, etc.). Le smartphone pour sa part contient de plus en plus de données personnelles et constitue un prolongement de soi et ne peut être prêté.

Par ailleurs les produits hybrides et convertibles entre PC et tablettes n’ont, pour l’heure, pas réussi à percer.

Derrière ces aspects fonctionnels se cache la bataille économique que se livrent Microsoft, Apple et Google. Microsoft avec Windows 8 est solidement implanté sur les PC et a tout intérêt à ce que les PC gardent un intérêt renouvelé. Dans le même temps, pour les mobiles et les tablettes ce sont Android de Google et iOS d’Apple qui se taillent la part du lion (plus de 90 % en France par exemple alors que Windows 8 peine à décoller). Pour autant chaque acteur souhaite croître là où ses positions sont perfectibles.

Un autre aspect à prendre en compte est celui de la durée de vie comparative d’une tablette par rapport à un PC et de l’obsolescence programmée. Avec la question du coût de renouvellement du parc, de la gestion à distance des systèmes d’exploitations, des applications, des anti-malwares, etc. pour l’entreprise. Il n’est pas sûr qu’à l’usage la tablette corresponde à un meilleur calcul économique. Il s’agit plutôt de doter le personnel des outils qui répondent au "besoin d’en produire" même si certains dans l’entreprise peuvent jouir de PC + tablette + smartphone avec également les astreintes qui en découlent.

Une nouvelle génération de PC pourrait-elle apparaître, et à quoi celle-ci ressemblerait-elle ? Ceux-ci trouveront-ils leur avenir dans l’articulation avec les smartphones à grand écran, comme l’affirme Bob O’Donnel ?

Il me semble plutôt que le PC fait sa mue en permanence et continue de surfer sur la loi de Moore qui perdure depuis 1971 avec une puissance qui double tous les 18 mois. Les nouvelles générations de PC correspondront à des PC plus puissants, multicoeurs, de plus en plus fins pour les portables, sans ventilateur. Parallèlement, d’autres acteurs vont investir ce créneau : Google va intensifier sa présence avec le Chromebook – PC doté de Chrome OS comme système d’exploitation. Et on pourrait effectivement avoir éclosion de grands smartphones à clavier, des BlackBerry géants en plus ergonomique. Ce n’est pas tant d’avoir un PC ou d’une tablette qui importe mais le fait d’avoir les outils permettant de faciliter son travail, ses loisirs, sa vie au quotidien au moment et à l’endroit donné.

Qu’est-ce que les tablettes ne permettent pas de faire, à l’inverse des PC ? En quoi cela garantit-il la pérennité de ces derniers ? 

La tablette malgré son ergonomie intrinsèque qui la rend utilisable pour des jeunes enfants est surtout dépourvue de clavier. Pour les longues saisies, il est préférable d’avoir un PC (par exemple pour un blogueur, un développeur). Pour autant, les outils de reconnaissance vocale sur les tablettes permettront à terme de s’affranchir de la saisie. L’acceptation ne sera cependant pas acquise pour tous. Le PC est également un univers plus ouvert avec un écosystème d’extensions autour.

Bob O’Donnel  souligne par exemple le fait que dans le domaine de l’éducation, après la vogue des tablettes aux Etats-Unis, on se rend compte que l’usage d’un PC est appréciable pour l’écriture notamment. En effectuant une comparaison avec les langages informatiques, on pourrait dire qu’une tablette est parfaitement adaptée à l’apprentissage du langage Logo alors qu’un PC davantage aux langages Pascal ou C.

Par ailleurs, nous avons globalement plus de sécurité en filaire qu’avec du Wi-Fi. Le coût de la 3G ou de la 4G pour les tablettes ou les smartphones est supérieur à celui d’une connexion haut débit sur Internet pour son PC. L’usage des tablettes est meilleur en mobilité même si un cadre apprécie davantage en moyenne de travailler avec son PC portable lors de son voyage. La question est plus celle d’avoir du haut voire très haut débit ce qui est parfois loin d’être le cas dans les zones rurales pour pleinement profiter des fonctionnalités de son équipement.

Enfin, tout dépendra aussi du côté "plug and play" des PC par rapport à la simplicité d’utilisation d’une tablette pour pouvoir relancer les ventes. C’est une clé de succès pour le PC dans les usages personnels notamment avec également la question de la compatibilité avec les périphériques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
04.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
05.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
06.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
07.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
quesako
- 19/08/2014 - 00:42
Seul le Note 12" de Samsung pourrait remplacer un PC !
Parce qu'il accepte la possibilité d'utiliser une souris (solution rapide et pratique), qu'il est "transparent" pour un PC (on peut entrer dans ses fichiers, etc ) et qu'il n'est pas trop difficile d'imprimer des documents directement, etc Le plus éloigné d'un PC est bien sûr l'iPad qui est complètement fermé au "dialogue" (j'en ai 3 chez moi je sais de quoi je parle !)
jmpbea
- 18/08/2014 - 16:15
Ouf! En lisant l'article, je m'apercois
Qu'on ne parle pas du parti communiste....quelle frayeur...!
MEPHISTO
- 18/08/2014 - 10:36
Il a encore de beaux jours devant lui
Non , le PC n 'est pas encore prêt à entrer comme pièce de collection dans les musées... pour celles et ceux qui s'en servent comme outil de travail , il ( le PC de bureau ou de maison ) est plus pratique et efficace que les tablettes , smartphones et iphones ect...ect...notamment pour les traitements de textes et téléchargements. il sera amené à évoluer dans sa forme ( écran intégré dans le mur du salon par exemple et clavier tactile et amovible : voilà ce que pourrait être les nouvelles générations de PC dans les décennies à venir ) aujourd'hui , c'est peut-être le PC Mobile ou Portable qui est concurrencé par les tablettes parce qu'elles sont plus aisées à être utilisées en tout lieu et à tout instant