En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

06.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

07.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Mobilisation

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

il y a 11 min 55 sec
décryptage > Politique
Grand oral

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

il y a 46 min 13 sec
décryptage > Environnement
Solutions

Pourquoi la taxe carbone ferait plus de mal que de bien

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Politique
En même temps

Emmanuel Macron, l’homme qui voulait parler immigration à l’oreille des Français et réformes courageuses à celle des élites mondialisées

il y a 1 heure 38 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 16 heures 18 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 17 heures 28 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 19 heures 20 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 19 heures 55 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 22 heures 51 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Religion
Dieu reconnaîtra les siens

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

il y a 33 min 7 sec
décryptage > Politique
Droite sociale et régalienne

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

il y a 1 heure 2 min
décryptage > France
Prévisions

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

il y a 1 heure 21 min
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 15 heures 50 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 16 heures 40 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 18 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 19 heures 44 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 20 heures 34 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 23 heures 22 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 23 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Grand large

Dans les jardins de Marrakech

Publié le 28 juin 2014
Sous le soleil du Maroc, une visite exclusive de Marrakech à travers quatre de ses plus beaux jardins.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sous le soleil du Maroc, une visite exclusive de Marrakech à travers quatre de ses plus beaux jardins.

Pour en savoir plus sur le Maroc, rendez-vous sur le site de Peplum

Une odeur de curry s'immisce discrètement dans le nez tandis que l'on négocie le prix du tajine. C'est la correspondance des sens qui s'opère inévitablement dans un souk marocain, en particulier à Marrakech. La vue et l'odorat son sollicités comme jamais, entre le faïencier du nord, le maraicher du sud, et le joueur de oud confortablement installé sur l'un des tapis vendus dans l'échoppe voisine. La nonchalance des marchands, si elle énerve, contribue nettement à l'atmosphère générale. Le racolage fait partie de l'expérience. Mais pour profiter du calme de la « ville rouge » il faut impérativement en visiter les jardins. Le voyage prend alors toute son essence.

Attraction majeure : le Jardin Majorelle, un lieu magique que le peintre français Jacques Majorelle aura mis quarante ans à créer. On est au cœur de la ville. Et pourtant, passé le portail d'entrée, la pollution ne devient plus qu'un mauvais souvenir. On se concentre sur la végétation exotique qui jalonne les allées et les points d'eau ombragés. Un bassin pavé de nénuphars et de lotus ? On pense bien sûr à Claude Monet et à Giverny. La température extérieure, bien qu'écrasante, remet toutefois les idées en place. Les oiseaux pépient à l'abri de la circulation urbaine. Hormis quelques pierres servant d'appui aux visiteurs essoufflés, le jardin ne compte que peu de bâtiments en son sein. Un charme mauresque et un style Art Déco émanent du Mémorial Yves Saint-Laurent.

Quel rapport entre feu le grand couturier français et Majorelle ? Algérien d'origine, YSL puise une grande part de son inspiration de son pays natal. En 1980, accablé par le succès et la nostalgie, il acquiert avec son compagnon Pierre Bergé, le jardin menacé de destruction. Leur but ? « … faire du jardin Majorelle le plus beau jardin – celui que Jacques Majorelle avait pensé, envisagé ». Mission accomplie, car le site est l'un des plus visités de Marrakech aujourd'hui. Les sentiers en sont d'autant plus étouffants qu'envahis de visiteurs titubants d'admiration.

On continue sur sa lancée bucolique dans l'enceinte des Jardins d’Agdal. Le contraste est d'emblée frappant, notamment d'un point de vue chromatique. Les couleurs primaires de Majorelle ont cédé la place à une palette plus sobre. Sous le soleil éclatant, la façade du Palais royal d'Agdal semble assortie à l'eau trouble et au terrain sablonneux qui l'entoure. Conçus au XIIe sous le règne d'Abd el-Moumen, un souverain almohade, cet énorme parc - anciennement nommé « de Marrakech » - touche en son sud une autre propriété royale, le Palais Dar El Makhzen. Si l'ensemble des arbres que l'on y rencontre ont bien neuf cents ans passés, leur coupe, leur agencement ne date en revanche que du XIXe siècle. Slalom entre grenadiers et oliviers pour tomber sur l'Es Sala, le plus grand  bassin du domaine, lequel borde un autre palais, le Dar El Hana. La traversée est indispensable si l'on veut pouvoir profiter du panorama sur la chaîne du haut Atlas.

Moins variée, la végétation des Jardins de la Ménara vaut quand même le détour. Aménagés sous la dynastie des Almohades (« qui proclament l’unité divine ») - mouvement religieux dont la dynastie homonyme gouverne le Maghreb entre le XIIe et le XIIIe siècles - il s'agit d'une oliveraie encore en culture qu'alimente depuis sept cents ans une conduite montagneuse de trente kilomètres environ. Au coeur de cet espace vert et odoriférant trône un grand bassin et un pavillon destiné à l'irrigation des cultures. Bien qu'elle gâche la vue, l'estrade métallique qui en déborde pourrait, avec un peu de concentration, passer inaperçue. C'est un endroit paisible refoulé à l'écart du tumulte citadin. Un lieu privilégié pour les promenades.

Un dernier pour la route ? Pour s'y rendre, il suffit de longer l'avenue Mohamed V.  On est toujours au cœur de Marrakech qui accueille huit hectares supplémentaires. À croire que le centre-ville est infiniment grand. Planté au XVIII e siècle, le jardin Arsat Moulay Abdessalam s'avère, comparé aux parcs sus-mentionnés, plutôt récent. Fils et frère de sultans, Arsat Moulay Abdessalam est un diplomate, écrivain et poète célèbre. De son temps, l'écriture se voulait un art presque aussi important que l'art des jardins. D'où les travaux de restauration engagés par la Fondation Moahammed VI, en 1920. Son objectif ? Préserver ce pilier du patrimoine marocain en l'augmentant d'un espace lié – pour ne pas dire connecté – aux technologies de pointe. Rebaptisé le cyber parc Moulay Abdeslam, ce vaste coin de verdure doit son relooking à Maroc Telecom ainsi qu'à quatorze sociétés informatiques, à l'architecte Karim El Achak et au paysagiste Jean-Charles Mazet.

Là, au milieu de 450 arbres, dont 200 palmiers, 500 arbustes et 680 orangers s'étirent des allées équipées de bornes ADSL à fibre optique. Le chemin tout tracé, à l'entrée/sortie du jardin, vers le musée des télécommunications qui retrace l'histoire institutionnelle des télécoms au Maroc, depuis l'introduction, en 1883, du premier téléphone à Tanger, jusqu'à nos jours. Ainsi l'on s'accroche aux câbles, aux branches de ce voyage exceptionnel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

06.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

07.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires