En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Interview

“Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 22 min 7 sec
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 1 heure 33 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 16 heures 10 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 17 heures 15 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 23 heures 10 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 23 heures 41 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 23 heures 50 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 56 min 53 sec
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 1 heure 47 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlantic-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 16 heures 36 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 17 heures 45 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 18 heures 54 min
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 23 heures 46 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 1 jour 4 heures
Atlantico Lettres

"Délit de Bellegueule" : quand la fiction flirte (un peu trop) avec la réalité

Publié le 21 mai 2014
Le livre d’Édouard Louis sur le calvaire d’un jeune homo qui se fait violenter par ses camarades d’école dans un épouvantable village du Nord crée la polémique, se heurtant à la réalité crue d’une famille, d’un village, d’une région qui croient se reconnaître. Une analyse du journal "Service Littéraire".
Philippe Lacoche est écrivain et journaliste pour Service littéraire.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Lacoche
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Lacoche est écrivain et journaliste pour Service littéraire.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le livre d’Édouard Louis sur le calvaire d’un jeune homo qui se fait violenter par ses camarades d’école dans un épouvantable village du Nord crée la polémique, se heurtant à la réalité crue d’une famille, d’un village, d’une région qui croient se reconnaître. Une analyse du journal "Service Littéraire".

Le livre d’Édouard Louis est l’une des meilleures ventes à ce jour. Mais il a suscité la polémique. Pourquoi ? Parce que présenté comme une fiction, il se heurte à la réalité crue d’une famille, d’un village, d’une région qui croient se reconnaître.

Que raconte-t-il ? Le calvaire d’un jeune homo qui se fait violenter par ses camarades d’école. L’écrivain dresse un portrait épouvantable d’un village du Nord : le racisme, l’ivrognerie, l’homophobie... C’est parfois un peu trop – même si Édouard Louis a beaucoup de talent. Le souci, c’est que sur la couverture du roman, il a gardé son vrai nom (Eddy Bellegueule), qu’il parle d’un village qui ressemble comme deux barres de laitons au sien, Hallencourt, dans la Somme, en Picardie, et qu’il a donné des interviews dans lesquelles il laisse entendre que le narrateur, lui-même, a vécu cette souffrance engendrée par toutes ces horreurs.

 

Fiction ou non ? À partir de l’instant où une réalité passe par le tamis de la sensibilité d’un écrivain, cette réalité éclate. Elle explose en plein vol. Et ça fait mal. C’est ce qui s’est passé au sein de la famille d’Eddy Bellegueule. Ce dernier a refusé de donner une interview au journal régional “Le Courrier picard”, car il l’estimait trop lu par ses proches et sa famille. Le malaise provoqué par le roman dans le landerneau est remonté jusqu’aux oreilles des reporters du journal qui, faute d’avoir les propos d’Édouard Louis, ont rencontré sa famille, certains de ses copains du lycée Michelis d’Amiens, puis de l’Université Picardie-Jules-Verne. Toutes les personnes interrogées disent leur incompréhension. Mélanie, la grande soeur, est "inconsolable et attristée". Candice et Andy, les jumeaux de 15 ans, se demandent "pourquoi notre frère nous a fait ça". Monique, sa mère, avoue qu’elle a été effondrée en lisant ce qu’elle a lu. Un de ses anciens amis qui a souhaité garder l’anonymat se dit dérangé par le fait qu’il ait associé sa classe sociale à l’alcoolisme et au racisme. Selon lui, des propos destinés "à faire vendre".

 

Que dire face à cette affaire ? D’un côté, un premier roman remarquable, d’une force d’écriture indéniable. De l’autre, un environnement qui se sent trahi. Ce livre présenté comme un roman serait-il un récit ? Édouard Louis a dû fouler et fouiller le sable émouvant de larges plages de vécu, mais il est allé chercher ailleurs, tout au fond de lui, pour faire de son livre un terrible constat universel sur le refus de l’autre, sur une province ravagée par le chômage, broyée par le capitalisme triomphant, par les délocalisations, les mesquineries économiques et politiques qui rendent les riches de plus en plus riches, et les pauvres de plus en plus pauvres. Tout cela, on le retrouve dans le roman d’Édouard Louis. Dans un SMS envoyé à sa soeur Candice, le jeune romancier affirme qu’il a voulu écrire "une déclaration d’amour pour maman, mais que personne ne comprendrait". Dans un entretien sur Internet, il dénonce de manière beaucoup plus marxiste que dans son livre (mais il est vrai qu’un roman n’est pas un essai !), la condition ouvrière du secteur, la paupérisation provoquée par l’ultralibéralisme. Mais on se demande pourquoi il a lâché son vrai nom sur la couverture et pourquoi il a désigné aussi clairement un bourg. Pourquoi ne pas avoir travesti totalement les pans de réalité que contenait son oeuvre ? Lorsque Hervé Bazin écrit “Vipère au poing”, ou quand Kléber Haedens publie “Adios”, on se doute que leurs familles, leurs proches, ont dû apprécier très moyennement. La fiction a-t-elle le droit, au regard de la création et de l’art, de générer l’affliction ? That is the question.

 

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Éric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc . Pour vous y abonner, cliquez sur ce lien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires