En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 9 min 24 sec
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 49 min 54 sec
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 1 heure 18 min
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 15 heures 4 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 16 heures 34 sec
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 20 heures 28 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 21 heures 51 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 23 min 18 sec
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 1 heure 3 min
décryptage > France
Politique territoriale

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

il y a 1 heure 41 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 15 heures 36 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 17 heures 3 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 17 heures 54 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 18 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 20 heures 20 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 21 heures 25 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 22 heures 32 min
© wikipédia
© wikipédia
Atlantico Lettres

Jimi Hendrix : le plus grand guitariste de tous les temps avait aussi l'écriture dans le sang

Publié le 12 mars 2014
Toutes les semaines, le journal Service Littéraire vous éclaire sur l'actualité romanesque. Aujourd'hui, retour sur le mythique Jimi – "Hey Joe" –, qui écrivait aussi bien qu’il jouait de la guitare.
Écrivain et journaliste. Dernier ouvrage paru : “Éloge du dégoût” au Rocher. Il écrit pour Servicelitteraire.fr.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Morlino
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Écrivain et journaliste. Dernier ouvrage paru : “Éloge du dégoût” au Rocher. Il écrit pour Servicelitteraire.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Toutes les semaines, le journal Service Littéraire vous éclaire sur l'actualité romanesque. Aujourd'hui, retour sur le mythique Jimi – "Hey Joe" –, qui écrivait aussi bien qu’il jouait de la guitare.

Le petit cachottier était aussi écrivain. Cet ouvrage est un patchwork de tout ce qu’a noté le plus grand guitariste de tous les temps. Un seul son suffit à le reconnaître. Quand il joua l’hymne américain à Woodstock, en été 1969, il a fait jaillir des cordes le bruit strident des bombes de la guerre du Vietnamjouait. Son obsession de noter ce qu’il ressentait nous rappelle Georges Perros, l’auteur majeur des “Papiers-Collés”. La drogue n’a pas apporté une once de créativité à Hendrix. La musique le faisait assez planer. Cependant, les producteurs l’essoraient tellement qu’il avait besoin « d’un stimulant par moments » comme Coppi et Anquetil, les as de cœur du vélo. Jim Morrison des Doors n’avait pas le monopole de la culture. Le poète Hendrix n’aimait pas qu’on le cantonne dans le psychédélique parce qu’il adorait Bach, Beethoven et Malher autant que Bob Dylan et B.B. King. Plus de quarante ans après sa mort, on découvre sa face littéraire cachée dans un superbe ouvrage avec un jeu d’écriture noire et violette. La farandole des caractères rappelle les notes échappées des partitions du génial guitariste. Hendrix avait dans les veines du sang Cherokee. On pouvait le deviner grâce à son art vestimentaire où il excellait aussi. Il portait les couleurs, tissus, franges et chapeaux avec grande classe. « Je ne cherche pas à amuser les petites minettes ou les mamies. J’essaie d’être honnête, d’être moi-même. » Son père l’éduqua sévèrement. Le fiston n’avait pas le droit de parler devant des adultes, sauf si on lui adressait la parole. A dix-huit ans, il vola une voiture puis s’engagea dans l’armée de l’air, en guise de punition.

Début 1966, il monte son premier groupe alors qu’il se fait appeler Jimmy James. « Je suis en Angleterre. Des gens vont faire de moi une star. » Au début, sans permis de travail, il ne peut pas jouer dans les clubs. En octobre 1966, il fait une tournée avec Johnny Hallyday. Hendrix en première partie de Johnny, c’est Mozart avant Aimable. En novembre 1966, il annonce à son père qu’il s’appelle désormais Jimi Hendrix. C’est l’époque du succès planétaire : “Hey Joe”. Le livre est vivant d’un bout à l’autre. Hendrix y démontre une rage d’expression teintée d’humour. L’usage du présent de l’indicatif le ressuscite à chaque phrase. On y lit des interviews, en regard des illustrations de Bill Sienkiewicz. Le Sagittaire confie : « Ce que j’ai à dire, je le dis avec ma guitare ». Le reste du temps, il est timide. « On doit écrire ses propres chansons, si on veut produire un son à soi. J’en ai écrit des centaines mais la plupart sont restées dans les chambres d’hôtel d’où je me suis fait virer… » Dans “Manic depression”, il dit vouloir faire l’amour à la musique et non pas à une « nana ordinaire ». Obsédé par la spontanéité, il recherchait l’or du temps. Hostile à la discrimination, il ne voulait pas être un rebelle institutionnel. « Le succès n’est pas bon. Il nuit à mon travail ». Improviser sur des émotions passagères lui plaisait le plus. Ses chansons sont une collision entre réalité et fantastique. En fin de volume, on tombe sur la coupure de presse d’un journal de Londres : « 18 septembre 1970. Jimi Hendrix, la rock star américaine qui a touché des millions de gens avec son jeu de guitare ardent et passionné, est décédé aujourd’hui de causes inconnues. Il avait 27 ans ». L’a-t-on poussé à s’autodétruire pour mieux exploiter ses enregistrements ?

A lire : Mémoire d’outre-tombe, de Jimi Hendrix, traduit de l’anglais par Claire Breton, introduction de Peter Neal. Jean Claude Lattès, 255 p., 22,90 €.

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Eric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc. Pour vous abonner, cliquez sur ce lien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gueux et preux
- 13/03/2014 - 02:13
Le plus grand!
Hum,chacun a le sien! Mais il était indéniablement surdoué et autodidacte.Mais curieusement,bien peu l'ont suivi dans cette voie (nouveaux sons à la guitare).Un peu Randy California du groupe Spirit,ou alors Robin Trower...
Vers quoi Hendrix aurait tendu s'il avait vécu plus? Quel gâchis!
taramis
- 12/03/2014 - 20:54
L'art c'est l'authencitité of course
La preuve ci dessous avec 47' de pur bonheur.Une note vaut dix lignes.
http://www.youtube.com/watch?v=pT4IufMeyYA
Djelmé
- 12/03/2014 - 14:56
Une quête d'authenticité
Que celle que je découvre au travers de ces quelques lignes, écrites avec précision et simplicité pareillement. Nous avons tous soif encore et plus que jamais d'authenticité. J'ai envie de lire ce livre.