En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
A l'Est est l'avenir

Turquie : le pays se dit déçu par l'UE et se tourne vers l'est

Publié le 31 janvier 2013
Face aux hésitations de l'UE quant à son adhésion, la Turquie tente de réagir. Son premier ministre a annoncé que le pays allait demander l'adhésion au « Shanghai Five », organisation regroupant la Russie, la Chine et les pays d'Asie centrale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face aux hésitations de l'UE quant à son adhésion, la Turquie tente de réagir. Son premier ministre a annoncé que le pays allait demander l'adhésion au « Shanghai Five », organisation regroupant la Russie, la Chine et les pays d'Asie centrale.
La Turquie rêve depuis plus de nombreuses décennies d'intégrer l'Union Européenne. Mais après tant d'années d'attente, le pays semble décidé à tourner la page. en effet d’après LaTribune.fr, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan a annoncé que son pays allait demander l'adhésion au « Shanghai Five », organisation regroupant la Russie, la Chine et quatre pays d'Asie centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizie et Tadjikistan). Précisant que la Turquie partageait des valeurs communes avec les pays membres d'une organisation qui s'avérait être une alternative à l'UE, il a affirmé : “Le groupe des cinq de Shanghai est meilleur et plus fort ... ”.
 

Et d'ajouter que si l'adhésion de la Turquie au « Shanghai Five » est acceptée, "alors nous dirons au revoir à l'UE." Une UE qui, conclut-il, ne " veut pas d'un pays musulman en son sein." Même si ces propos ont été tenus à la va-vite sur un plateau de télévision, ils reflètent néanmoins les sentiments, voire les intentions, du Premier ministre turc sur cette question. Ces déclarations ne doivent donc en aucun cas être sous estimées.

Pour autant, selon le site internet de la Tribune une adhésion au « Shanghai Five » ne remplacera pas une entrée dans l'UE. Cette organisation, fondée en 2007, est en effet une organisation assez lâche dont les principales réalisations sont militaires et concernent des manœuvres communes. Un aspect de peu d'intérêt la Turquie, membre de l'OTAN et qui entend le demeurer.  En attendant, les Européens sont bel et bien au courant des éventuelles intentions turques. La balle est donc dans leur camp...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Turquie, Union Européenne
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vilistia
- 02/02/2013 - 06:02
lâcheté
Pour autant, selon le site internet de la Tribune une adhésion au « Shanghai Five » ne remplacera pas une entrée dans l'UE. Cette organisation, fondée en 2007, est en effet une organisation assez lâche dont les principales réalisations sont militaires et concernent des manœuvres communes.

Pourquoi l'OTAN n'est pas lâche ?
SteakKnife
- 01/02/2013 - 12:09
@sheldon
Constantinople? Vous voulez parler d'Istanbul peut-être? Vous dites Lutèce pour parler de Paris?
quesako
- 01/02/2013 - 01:06
Logique, ce n'est pas un pays européen !
Constantinople, la seule partie européenne était la capitale de l'empire romain d'orient. C'est un décision très sage, même si elle ne plit pas aux américains qui nous imposent ce pays dans lEurope (si j'étais américain je ferais comme eux d'ailleurs)
@Yann : La Turquie est de moins en moins laïque, le voile fleurit partout, sur la tête de la femme d'Erdogan, dans les universités (grande victoire du parti islamiste au pouvoir) etc
Son PIB croit c'est vrai, sa population aussi. Ce ne serait pas très raisonnable d'injecter 100 millions de musulmans supplémentaires en Europe qui pourraient complètement déstabilisée notre culture et notre civilisation européenne