En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 1 heure 32 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 2 heures 11 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 3 heures 41 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l’hydrogène : l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 4 heures 6 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 4 heures 25 min
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 16 heures 25 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 18 heures 42 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 20 heures 15 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 1 heure 43 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 2 heures 58 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 4 heures 35 sec
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 4 heures 16 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 4 heures 36 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 19 heures 41 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 21 heures 27 min
© Reuters
© Reuters
Solution à la crise

La prochaine "piste" de Cahuzac pourrait être de taxer les expatriés

Publié le 21 décembre 2012
Ce concept avait déjà été esquissé par Nicolas Sarkozy.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce concept avait déjà été esquissé par Nicolas Sarkozy.

En pleine polémique sur l'exil fiscal du comédien Gérard Depardieu, le gouvernement a avancé jeudi l'idée de taxer en France les expatriés. Interrogé au Sénat, le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, a évoqué cette idée comme une "piste". Argument avancé par le ministre : "Eviter que ceux qui décident de vivre en dehors de nos frontières s'exonèrent par là-même des obligations fiscales que ces personnes ont à l'égard de leur pays dans lequel elles sont nées, elles ont grandi, elles ont été éduquées, formées, le plus souvent où elles ont rencontré la prospérité sinon la fortune". Pour le ministre, les personnes qui quittent le pays pour des raisons fiscales "ont tort, me semble-t-il, de s'exonérer des charges que [la France] leur demande d'acquitter afin d'être redressé[e]".

Sans vraiment rentrer dans les détails, M. Cahuzac a tout de même déclaré que "le Président de la République a suggéré que les conventions fiscales soient revues, je crois que c'est la seule façon d'éviter" l'expatriation pour raisons fiscales. La Suisse et la Belgique pourraient être visées par ces révisions.

Interrogé sur le thème de l'exil fiscal sur BFM Business, le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a renchéri, estimant qu'il faut "rétablir nos bases fiscales". "Il faudra rediscuter nos conventions avec un certain nombre de pays, je pense notamment à la Belgique et à la Suisse", a-t-il détaillé.

L'idée n'est pas nouvelle : elle avait déjà été esquissé pendant la campagne présidentielle par Nicolas Sarkozy. Il avait en effet proposé d'imposer les "exilés fiscaux" sur leur capital, mais pas les expatriés en général, jugeant que la mesure pouvait rapporter 500 millions d'euros.

A l'époque, M. Cahuzac, qui était président de la commission de Finances de l'Assemblée nationale, avait défendu l'idée d'une contribution des expatriés dont le revenu annuel était supérieur à 200.000 euros. "Dans exil fiscal, il y a deux mots: il faudrait arriver à prouver que s'il y a exil, il est fiscal", a observé jeudi M. Moscovici, en référence à la délicate nuance entre expatriés, le plus souvent pour raisons professionnelles, et exilés fiscaux.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (26)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
issartier
- 22/12/2012 - 23:18
taxons taxons taxons il n'y a que ça de vrai
Le plus simple était les eurosbons pour mutualiser notre dette c'est à dire taxer les pays assez idiots pour ne pas s'être endettés: les imprudents !
bp50lecture
- 22/12/2012 - 10:34
CAHUZAC et les capitaux expatriés
Qu'il balaie devant sa porte et fasse le point sur son fric planqué, qu'il fasse aussi la morale à Hollande pour que sa société de gestion à Londres se rapatrie à Paris etc...Vraiment les socialos font tout pour être odieux chaque jour un peu plus et je souhaite ardemment que la France éternelle se relève pour éjecter ces foutriquets d'un pouvoir dont il n'ont jamais été dignes. Nous sommes la risée de nos amis Belges et Allemands qui nous demandent jusqu'où "Ils" vont aller...surtout avec une économie au bout du rouleaux dont on a vu comment et dans quelle cacophonie ces brillants sujets se proposent de la revigorer, à moins que la méthode Hollande-Coué fonctionne " ça va repartir" à répéter chaque matin en nous rasant.
Etmoietmoi
- 21/12/2012 - 16:43
Dieu se barre
Départ Dieu

Dans un système démocratique dévoyé, où le civique se confond avec le personnel, où tout pouvoir est systématiquement abusé, où la presse et le politique mangent dans la même gamelle, où le terrorisme est intellectuel, où l'argent des autres se dépense sans compter, où l'artiste est un parasite, où l'on est célèbre de père en fils, où la défense des pauvres permet de vivre place des Vosges, où se conformer a toutes les modes passe pour de la rébellion, où le parfum remplace le savon, où l'on se prends très au sérieux au lieu de l'être un peu, où la politesse n'est qu'un verni qui craque au moindre coup de chaud, où dénoncer les vices de l'autre tient lieu de certificat de moralité, dans une société où l'industrie automobile est essentielle a l’économie et a l’emploie mais où l’on ne peu ni circuler ni se garer, dans ce pays où le Président(La farce tranquille) est pour le mariage pour tous... sauf pour lui.

Dans ce carnaval de vacuités et de contradictions, il ne faut pas s’étonner que ceux qui peuvent le faire se barrent en courant.

Et les idolâtres cocus crachent sur l' idole qui ne veux plus d'eux.