En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Pas si vite !
François Hollande : "La crise est derrière nous", Angela Merkel beaucoup moins optimiste...
Publié le 10 décembre 2012
Le président français a affirmé ce lundi que la crise de la zone euro est "derrière nous". "Je ne peux pas encore lever l'alerte complètement", a pour sa part déclaré la chancelière allemande.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président français a affirmé ce lundi que la crise de la zone euro est "derrière nous". "Je ne peux pas encore lever l'alerte complètement", a pour sa part déclaré la chancelière allemande.

Le premier nous croit déjà sortis de l'auberge, la seconde reste plus prudente. Ce lundi, à Oslo (Norvège) où il assistait à la remise du prix Nobel de la paix à l'Union européenne, François Hollande a assuré que la crise de la zone euro était "derrière nous". Mi-octobre, le président français estimait déjà que le "pire" était "passé".

"Je ne peux pas encore lever l'alerte complètement, je suis prudemment optimiste", a pour sa part déclaré la chancelière allemande, Angela Merkel, réagissant ainsi indirectement aux propos de François Hollande. "Je ne crois pas que nous ayons encore regagné notre compétitivité, les réformes dans de nombreux pays doivent continuer", a-t-elle précisé. "Je ne crois pas non plus que nous ayons encore trouvé la coopération dont nous avons besoin dans l'Eurogroupe mais nous sommes sur la bonne voie."

François Hollande a étayé son affirmation par une énumération : "La Grèce, nous avons enfin apporté les fonds qu'elle attendait. L'Espagne, nous avons permis au secteur bancaire d'être renfloué. L'Italie, même s'il y a une incertitude politique, je suis sûr que les Italiens vont y répondre". "Et donc, a-t-il poursuivi, tout ce que nous avons à faire ce n'est plus simplement de sortir de la crise de la zone euro : c'est fait", a-t-il ajouté. "Depuis six mois je me suis engagé pour régler les problèmes. Mais maintenant il faut sortir de la crise. C’est-à-dire apporter de la croissance, apporter de l’emploi, apporter de la confiance pour les jeunes", a poursuivi le président de la République.

Autant de déclarations qui interviennent alors que l'Italie, fragilisée par une nouvelle période d'agitation politique, se retrouve dans le viseur des marchés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Plus on en sait et moins on en sait : le grand paradoxe de la science du XXIème siècle
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ropib
- 11/12/2012 - 10:51
Depuis le départ
Avec Sarkozy nous avions eu une crise à durée négative (elle était déjà derrière nous à l'époque, alors que la veille Lagarde nous avait expliqué qu'elle n'était pas encore arrivée), Hollande n'est que dans la continuation de cette politique bien française du déni. Maintenant, si on veut être sincère, il s'agit sans doute d'un phénomène sociologique général, car la population est dans une très grande majorité dans le déni elle aussi.
Atlante13
- 11/12/2012 - 09:56
Question ;
Avons-nous un Président ou un comique troupier ?
sbgf43
- 11/12/2012 - 09:29
Daltoniens ???? ou Cécité
Ils doivent tous deux être atteind d'une cécité très avancée