En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

07.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 2 heures 22 sec
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 2 heures 34 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le libéralisme : seul véritable humanisme

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Histoire
Ave Zemmour !

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Economie
Préjugés

Pascal Salin : "Nombre de Français sont allergiques au libéralisme car ils ignorent l’amélioration de leur vie qu’apporterait un vrai libéralisme"

il y a 2 heures 39 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 20 heures 14 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 1 heure 32 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 2 heures 11 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 2 heures 34 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 2 heures 36 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les moyens efficaces pour lutter contre le cancer, LA maladie du XXème siècle qui pourrait être vaincue dans les prochaines décennies

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Environnement
Effet collatéral

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

il y a 2 heures 37 min
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 19 heures 58 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 20 heures 31 min
© Flickr/CC Francois Schnell
© Flickr/CC Francois Schnell
Etude

Violences conjugales : les femmes pauvres sont les premières touchées

Publié le 23 octobre 2012
Selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, il y a quatre fois plus de victimes de violences conjugales chez les femmes pauvres.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, il y a quatre fois plus de victimes de violences conjugales chez les femmes pauvres.

Les violences conjugales ont plus souvent lieu dans les ménages à faibles revenus. Une étude publiée ce mardi par le quotidien "La Croix" et réalisée par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) en partenariat avec l'Insee indique en effet qu'il y a quatre fois plus de victimes de violences conjugales chez les femmes pauvres. Plus de 3,5% des femmes du premier décile de niveau de revenus, c'est-à-dire les 10% de celles dont le revenu est le plus faible, se sont déclarées victimes de violences sur deux ans. Le taux est en revanche quatre fois plus faible pour les femmes appartenant aux 10% de ménages aux revenus les plus élevés.

L'étude révèle par ailleurs que près de 2%, 1,84% exactement, des femmes ont subi en deux ans des violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint. Ce chiffre est près de trois fois supérieur à celui du nombre d'hommes victimes de violences conjugales qui s'élève à 0,64%. 1,25% des 67 000 personnes âgées de 18 à 75 ans ayant été interrogées entre 2008 et 2012 ont donc été victimes de violences, ce qui correspond normalement à un nombre de victimes déclarée d'"environ 542 000" selon l'ONDRP.

L'étude révèle également que les personnes âgées de 35 à 44 ans sont bien plus touchées par les violences physiques ou sexuelles que les autres tranches d'âge. Selon l'ONDRP, 1,08% d'hommes et 2,81% de femmes appartenant à cette tranche d'âge ont en effet avoir été victimes de violences de leur conjoint ou ex-conjoint. Au contraire, la proportion de personnes se déclarant victimes est inférieure à 0,4% pour les 65 à 75 ans.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

07.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ercole
- 23/10/2012 - 17:33
Apprenez à décoder la Pravda...
"Pauvres" dans la bouche des désinformateurs, ça veut dire "extra-européennes...
Mais chut....
HdT
- 23/10/2012 - 15:22
Quelle catégorie de battu(e)s?
Il serait intéressant de savoir quelles sont les primo-activités de ces femmes battues, de ces gens battus d'une manière générale, quels sont les déclencheurs de ces violences pour déterminer qui est à l'origine du départ de cette violence ramassée ou non par l'auteur initial. Les "pousse-à-bout" existent et sont souvent victimes de leurs propres méthodes. Dans le monde plus aisé et également plus convenu, les choses sont gardées sous silence, ce qui ne veut pas dire qu'elles n'existent pas autant que dans une catégorie bien moins aisée. ¨Par ailleurs, il est fréquent d'entendre, ne serait-ce que dans les transport en commun, deux femmes de petites conditions sociales s'auto-épancher l'une sur l'autre de leurs déconvenues familio-maritales (en terme hauts et clairs pour l'auditoire) en baignant très tôt dans la surenchère à celle qui dira mieux et plus que l'autre et à peine parvenues à l'arrêt où le dit batteur attend, elles prennent l'élan suffisant pour leurs sauter dans les bras "c'que t'es beau Robert (ou Momo) à m'attendre assis tel Brad (le pitt...bulle) sur l'aile de ta pigeot customisée". Et hop, elles s'asseoient derrière, le chien, lui devant pour parler niche customisée