En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Disparition

Neil Armstrong : le premier homme à avoir marché sur la Lune est mort

Publié le 26 août 2012
L'astronaute américain est décédé samedi soir à l'âge de 82 ans.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'astronaute américain est décédé samedi soir à l'âge de 82 ans.

"C'est un petit pas pour l'homme mais un bond de géant pour l'humanité". Tels avaient été les mots de Neil Armstrong lorsqu'il a foulé le sol lunaire pour la première fois le 21 juillet 1969. En pleine Guerre froide, la conquête symbolique de Neil Armstrong et de ses coéquipiers de la mission Apollo 11 avait donné aux Etats-unis un motif de fierté nationale.

"Neil était parmi les plus grands héros américains, pas seulement de l'époque actuelle, mais de tous les temps", a affirmé ce samedi le président américain, Barack Obama, en se disant "profondément attristé" de la disparition de l'astronaute. "Quand lui et ses équipiers ont décollé à bord d'Apollo 11 en 1969, ils emmenaient avec eux les aspirations d'une nation tout entière", a rappelé Barack Obama. Neil Armstrong est "sans levouloir, un héros américain" qui a "servi sa nation avec fierté, comme pilote de la marine, pilote d'essai, puis astronaute", a souligné la famille dans un communiqué. 

En 1955, Neil Armstrong a commencé sa carrière à la NASA et sept ans tard, il est sélectionné pour devenir astronaute. Neil Armstrong entrera dans l'histoire en 1969 lorsqu'il est choisi pour commander la première mission lunaire américaine à bord de la capsule Apollo 11. Le voyage sur la Lune a été la dernière aventure spatiale de Neil Armstrong. Peu après cette mission, Neil Armstrong avait mis fin à sa carrière d'astronaute et était nommé en 1970 administrateur adjoint pour l'aéronautique au siège de l'agence spatiale américaine (NASA). Il vivait depuis des dizaines d'énnées dans l'Ohio, loin des caméras. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
consulaire
- 30/08/2012 - 15:02
Merci l'Europe
Oui, une petite pensée pour ce monsieur...mais bon, il a fallut plus d'héroïsme, de courage aux navigateurs portugais qui se lancèrent dans la découverte de la route permettant de contourner l'Afrique, qu'aux équipes appollo pour aller sur la lune. En effet, les astronautes savaient où ils allaient, ce qu'ils devaient trouver; les navigateurs au 15 siècle, le découvraient au fur et à mesure, de grosses incertitudes planaient sur le chemin, sur les moyens; rien de tout cela pour les hommes de la NASA. Pensée aussi, et surtout pour les savants européens que les américains et les russes ont embarqués dans leurs bagages après la seconde guerre, et qui sont les vrais artisans de la conquête spaciale, et de tous les prodiges scientifiques de l'après guerre; songez qu'un Oppeinheimer, le père de la bombe atomique US, avait dû venir faire une partie de ses études en Europe, en effet, les universités US n'avaient tout simplement pas les départements scientifiques qu'avaient les centres européens. Alors, à l'occasion du décès de Mr Armestrong, pensons à ce doivent les USA à l'Europe, et ils doivent plus que beaucoup. Quand les fantoches qui nous gouvernent vont-ils se montrer à la hauteur ?
55ff30a8-a16a-4449-8595-ab87219105b4
- 26/08/2012 - 14:13
tristesse
Un petit pas de plus pour Neil Armstrong dans l'éternité, lui qui avait déjà su nous décrocher la Lune. Je me joins au reste de l'humanité qui remercie l'homme pour le bond de géant qu'il a su lui faire faire.
Decrauze
- 26/08/2012 - 11:18
De la Lune à la Terre
Comme un symbole : alors que la machine Curiosity commence ses tours de roue sur Mars, les premiers pas sur la Lune sont orphelins. Un passage de relai spatial qui permet un bond de plus pour l’humanité, loin de ses travers, de sa frénésie économico-financière, de sa crise polymorphe. Grâce à Neil et Curiosity, on parvient encore un peu à chuchoter, mais sans atteindre la jubilation d’un autre Armstrong, « What a Wonderful World ! », cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Armstrong%20%28Louis%29.