En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 6 heures 52 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 8 heures 26 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 9 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 11 heures 12 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 11 heures 34 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 13 heures 51 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 14 heures 27 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 7 heures 48 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 9 heures 10 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 9 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 11 heures 16 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 11 heures 51 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 13 heures 57 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 14 heures 36 min
© Reuters
© Reuters
Occultisme

Le CIO, ce mystérieux groupe qui gère dans l'ombre les Jeux Olympiques

Publié le 09 août 2012
Le Comité international olympique, composé de 15 membres, aurait gagné 8 milliards de dollars pour la période 2008-2012.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Comité international olympique, composé de 15 membres, aurait gagné 8 milliards de dollars pour la période 2008-2012.

Les Jeux Olympiques de Londres s'affichent en une de tous les médias. Les athlètes du monde entier, mais aussi le chef du gouvernement britannique sont partout. Seul reste plus ou moins caché le Comité international olympique (CIO), cette organisation que beaucoup qualifient d'opaque, créée par Pierre de Coubertin en 1894.

Depuis 1981, c'est une "organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif à forme d'association dotée de la personnalité juridique dont le siège est à Lausanne".

Ces quatre dernières années, les revenus olympiques ont augmenté de 47%, atteignant 8 milliards de dollars. Une somme considérable pour ce groupe constitué de 115 membres censé localiser l'administration pour les Jeux, mais aussi fournir une seule entité légale qui détient tous les droits et les marques.

Ainsi, l'argent généré par la vente des droits de retransmission des Jeux aux médias a augmenté de 58% ces quatre dernières années, atteignant 3,91 milliards de dollars. La chaîne de télévision américaine NBC a par exemple déboursé 2 milliards de dollars pour avoir le droit de diffuser les Jeux, quand des marchés émergents comme la Chine ont payé 99,5 millions de dollars pour les droits télévisuels des JO de Londres.

Le CIO génère également de l'argent grâce à des sponsors. Les contrats signés avec les onze sociétés partenaires, dont McDonald's, Coca-Cola, Ator, Atos Origin, General Electric, Omega, Visa ou encore Samsung Electronics, ont rapporté 957 millions de dollars à l'organisation.

Les ventes de tickets ont également permis au CIO d'empocher 931 millions de dollars.

Les comités organisateurs des Jeux d'été et d'hiver ont quant à eux rapporté 3,1 milliards de dollars au CIO.

De grosses sommes qui servent en fait à payer les opérations du CIO. Ainsi, les comités d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver et d'été reçoivent à tous les deux près de 5,5 milliards de dollars, soit environ la moitié de l'argent provenant des droits de retransmission, la moitié de l'argent empochés grâce aux sociétés partenaires, et l'argent généré par la vente des tickets.

Le reste de l'argent est versé aux comités olympiques nationaux, notamment chargés d'entrainer et développer les équipes olympiques dans chaque pays.

Quant aux athlètes, ils ne reçoivent pas directement d'argent du CIO !

Les sommes générées puis reversées par le CIO semblent donc plutôt détaillées. Pourtant, l'organisation est souvent qualifiée d'opaque.

Le choix de ses membres reste par exemple toujours le fait du prince ! Les pays ne les élisent pas, puisque justement, ils ne sont pas censés représenter leurs pays respectifs, le CIO étant une organisation non-gouvernementale.

Son mode de fonctionnement de sélection des villes reste également très critiqué. Un reportage de la BBC montrait notamment comment certains individus étaient prêts à monnayer leur soutien. Les membres du comité, qui ne reçoivent pas de salaires, sont néanmoins traités comme des rois lors des Jeux Olympiques. Conduits d'hôtels 5 étoiles, à des restaurants très luxueux en limousine, ils boivent du vin à 30 000 euros la bouteille !

Ces "petits" avantages ont souvent dépassé les limites. Ca a notamment été le cas lors des Jeux de Salt Lake City. Des membres du CIO ont en effet reçu des cadeaux, voyage, bourses, opérations de chirurgie esthétiques et même emplois pour des proches pouvant atteindre des sommes de plusieurs millions de dollars.

Le scandale une fois révélé, plusieurs membres de l'organisation durent démissionner. Toujours est-il que le fonctionnement du CIO reste encore aujourd'hui opaque, et que personne ne sait jamais vraiment pourquoi telle ville est choisie pour accueillir les Jeux, et telle autre, non.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Jean-Francois Morf
- 09/08/2012 - 16:16
Les pays se battent pour être le prochain escroqué!
Une chance que la France n'a pas obtenu les jeux 2012!
robert
- 09/08/2012 - 15:50
Le sport dévoyé et politisé
Le CIO (Corruption International Organisé) n'est rien d'autre qu'un organisme qui gère les milliards et a politisé et dévoyé le sport !!