En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Occultisme
Le CIO, ce mystérieux groupe qui gère dans l'ombre les Jeux Olympiques
Publié le 09 août 2012
Le Comité international olympique, composé de 15 membres, aurait gagné 8 milliards de dollars pour la période 2008-2012.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Comité international olympique, composé de 15 membres, aurait gagné 8 milliards de dollars pour la période 2008-2012.

Les Jeux Olympiques de Londres s'affichent en une de tous les médias. Les athlètes du monde entier, mais aussi le chef du gouvernement britannique sont partout. Seul reste plus ou moins caché le Comité international olympique (CIO), cette organisation que beaucoup qualifient d'opaque, créée par Pierre de Coubertin en 1894.

Depuis 1981, c'est une "organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif à forme d'association dotée de la personnalité juridique dont le siège est à Lausanne".

Ces quatre dernières années, les revenus olympiques ont augmenté de 47%, atteignant 8 milliards de dollars. Une somme considérable pour ce groupe constitué de 115 membres censé localiser l'administration pour les Jeux, mais aussi fournir une seule entité légale qui détient tous les droits et les marques.

Ainsi, l'argent généré par la vente des droits de retransmission des Jeux aux médias a augmenté de 58% ces quatre dernières années, atteignant 3,91 milliards de dollars. La chaîne de télévision américaine NBC a par exemple déboursé 2 milliards de dollars pour avoir le droit de diffuser les Jeux, quand des marchés émergents comme la Chine ont payé 99,5 millions de dollars pour les droits télévisuels des JO de Londres.

Le CIO génère également de l'argent grâce à des sponsors. Les contrats signés avec les onze sociétés partenaires, dont McDonald's, Coca-Cola, Ator, Atos Origin, General Electric, Omega, Visa ou encore Samsung Electronics, ont rapporté 957 millions de dollars à l'organisation.

Les ventes de tickets ont également permis au CIO d'empocher 931 millions de dollars.

Les comités organisateurs des Jeux d'été et d'hiver ont quant à eux rapporté 3,1 milliards de dollars au CIO.

De grosses sommes qui servent en fait à payer les opérations du CIO. Ainsi, les comités d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver et d'été reçoivent à tous les deux près de 5,5 milliards de dollars, soit environ la moitié de l'argent provenant des droits de retransmission, la moitié de l'argent empochés grâce aux sociétés partenaires, et l'argent généré par la vente des tickets.

Le reste de l'argent est versé aux comités olympiques nationaux, notamment chargés d'entrainer et développer les équipes olympiques dans chaque pays.

Quant aux athlètes, ils ne reçoivent pas directement d'argent du CIO !

Les sommes générées puis reversées par le CIO semblent donc plutôt détaillées. Pourtant, l'organisation est souvent qualifiée d'opaque.

Le choix de ses membres reste par exemple toujours le fait du prince ! Les pays ne les élisent pas, puisque justement, ils ne sont pas censés représenter leurs pays respectifs, le CIO étant une organisation non-gouvernementale.

Son mode de fonctionnement de sélection des villes reste également très critiqué. Un reportage de la BBC montrait notamment comment certains individus étaient prêts à monnayer leur soutien. Les membres du comité, qui ne reçoivent pas de salaires, sont néanmoins traités comme des rois lors des Jeux Olympiques. Conduits d'hôtels 5 étoiles, à des restaurants très luxueux en limousine, ils boivent du vin à 30 000 euros la bouteille !

Ces "petits" avantages ont souvent dépassé les limites. Ca a notamment été le cas lors des Jeux de Salt Lake City. Des membres du CIO ont en effet reçu des cadeaux, voyage, bourses, opérations de chirurgie esthétiques et même emplois pour des proches pouvant atteindre des sommes de plusieurs millions de dollars.

Le scandale une fois révélé, plusieurs membres de l'organisation durent démissionner. Toujours est-il que le fonctionnement du CIO reste encore aujourd'hui opaque, et que personne ne sait jamais vraiment pourquoi telle ville est choisie pour accueillir les Jeux, et telle autre, non.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
05.
La Nasa envisage d'explorer la protoplanète Pallas dans la ceinture d'astéroïdes ; Osiris-Rex : deux découvertes surprenantes sur l'astéroïde Bennu !
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Jean-Francois Morf
- 09/08/2012 - 16:16
Les pays se battent pour être le prochain escroqué!
Une chance que la France n'a pas obtenu les jeux 2012!
robert
- 09/08/2012 - 15:50
Le sport dévoyé et politisé
Le CIO (Corruption International Organisé) n'est rien d'autre qu'un organisme qui gère les milliards et a politisé et dévoyé le sport !!