En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 4 heures 23 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 6 heures 48 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 8 heures 2 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 9 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 10 heures 38 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 11 heures 37 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 12 heures 22 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 12 heures 53 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 13 heures 17 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 13 heures 52 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 7 heures 13 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 9 heures 13 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 10 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 12 heures 17 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 12 heures 38 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 13 heures 52 min
© GEORGE FREY / AFP
© GEORGE FREY / AFP
Victoire pour le professeur Raoult ?

Hydroxychloroquine : trois des quatre auteurs de l'étude controversée publiée dans la revue The Lancet se rétractent

Publié le 05 juin 2020
Trois des quatre auteurs de l'étude controversée publiée dans The Lancet sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 ont demandé la rétractation de l'article.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Trois des quatre auteurs de l'étude controversée publiée dans The Lancet sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 ont demandé la rétractation de l'article.

Le débat sur l’hydroxychloroquine a connu un tournant majeur dans la soirée de jeudi. Trois des quatre auteurs de l'étude controversée publiée dans le Lancet sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 ont demandé la rétractation de l'article, a annoncé la revue The Lancet jeudi soir.

"Nous ne pouvons plus nous porter garant de la véracité des sources des données primaires".

Ils mettent en cause le refus du quatrième auteur, patron de la société les ayant collectées, de donner accès à la base de données.

Publiée le 22 mai dans The Lancet, l'étude concluait que l'hydroxychloroquine n’était pas bénéfique aux malades du Covid-19 hospitalisés et pouvait même être néfaste. Sa parution avait eu un retentissement mondial et des répercussions spectaculaires, poussant notamment l'OMS (Organisation mondiale de la santé) à suspendre les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine contre le Covid-19. L’OMS vient depuis de faire volte-face sur cette décision, après les critiques émises contre l’étude publiée dans la revue The Lancet. L'OMS a annoncé mercredi la reprise des essais cliniques avec cette molécule.

Didier Raoult avait critiqué cette étude dans ses récentes vidéos publiées sur les réseaux sociaux et sur le compte Youtube de l’IHU Méditerranée. Il avait notamment parlé d’une "étude foireuse" et d’une "équipe de Pieds nickelés". 

Le professeur Raoult vient à nouveau de réagir avec humour, suite à cette décision au sujet de l’étude publiée dans la revue The Lancet, en publiant le message suivant sur Twitter :  

Vu sur : 20 Minutes
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 06/06/2020 - 11:02
Vieux croco
Ce qui est surprenant, c’est que l’IHU, les biologistes, ont publié dès le départ non pas sur l’immunomodulatuob de l’HCQ mais sur son soi-disant effet antiviral in vitro, puis sur son soi-disant ( pas de groupe témoin pour comparer) effet sur la charge virale des malades, qui se serait negativée plus rapidement ( mais tjs pas de groupe pour comparer...)
Dans les boîtes de pétri et sur des malades non graves, il n’y a aucun orage cytokinique. Par contre, la prise de cortisone et d’AINS ont été mis en cause sur le fait que, modulant l’immunité, ils font flamber les formes peu graves, alors l’HCQ pour vous est indiquée?
Arrêtons de jouer les apprentis sorciers...
Ganesha
- 06/06/2020 - 08:59
Recovery
L'étude Lancet ayant été mise à la poubelle, les médias nous sortent aussitôt l'étude Recovery !
Comme d'habitude, elle n'a rien à voir avec ce que propose Didier Raoult : le traitement y est débuté à un stade tardif, chez des patients hospitalisés.
Et donnée seule, sans l'azythromicine .
Ce qui est amusant, lorsqu'on écoute très attentivement, par exemple CNews, c'est que les journalistes et les intervenants disent en continu des phrases à double sens, et ils ne répondent jamais vraiment aux questions.
vieux croco
- 06/06/2020 - 08:54
Plaquénil
Pardon d'utiliser le nom commercial mais effectivement un comprimé à 200 mg pendant un mois n'a jamais posé de problème
mais permet de diminuer en tant qu'immuno modulateur une inflation de cytokines , c'est pour cela que le produit est utilisé en
rhumatologie . Les coloniaux sous ce produit faisait des polyarthrites moins sévères . Bref , produit à utiliser très tôt dés le contact ou
même avant . Il semble que Raoult soit dans le vrai au 3/4 et les anti au 1/4 mais la différence serait donc de plusieurs milliers de victimes . Enorme risque de plaintes en "pertes de chances" dans d'autres pays également et on trouve les ingrédients pour toutes ces manipulations frauduleuses . Il y a bien longtemps que des études scientifiques sont biaisées mais là , grâce à Raoult , ils sont pris dans
le pot de confiture . C'est déjà ça mais ce n'est pas fini . Cette histoire d'hydroxychloroquine n'est que l'arbre qui cache la forêt des turpitudes de la mondialisation financière dont la pharmacie est un des aspects . PS : La méthode Trump n'est pas mauvaise