En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

03.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

04.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

05.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

06.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

07.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

05.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

06.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Nouvelle affectation ?
Agnès Buzyn pourrait être nommée à la tête d’Universcience
il y a 24 min 42 sec
light > Media
Nouvelle équipe
Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler
il y a 1 heure 34 min
pépites > Politique
Vice-présidente
Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière avant l’élection présidentielle face à Donald Trump
il y a 2 heures 43 min
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 6 heures 13 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 6 heures 41 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 6 heures 59 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 7 heures 24 min
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Santé
Impact de la catastrophe
Liban : plus de la moitié des hôpitaux de Beyrouth seraient "hors service" après l’explosion
il y a 57 min 53 sec
pépites > Europe
Accident ferroviaire
Un train de passagers déraille en Ecosse, les autorités redoutent un lourd bilan
il y a 2 heures 18 min
pépite vidéo > International
Violence de la catastrophe
Les images de l’explosion à Beyrouth au ralenti
il y a 3 heures 34 min
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 6 heures 51 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 1 jour 3 heures
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 1 jour 3 heures
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Nouvel espoir

L'Iran prêt à négocier avec Washington si les sanctions économiques sont levées

Publié le 04 décembre 2019
Hassan Rohani répète à nouveau que l'Iran n'est absolument pas fermé à l'ouverture de nouvelles négociations avec Washington.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hassan Rohani répète à nouveau que l'Iran n'est absolument pas fermé à l'ouverture de nouvelles négociations avec Washington.

Le président iranien, Hassan Rohani, a annoncé ce mercredi que son pays restait ouvert à des discussions avec Washington dans un cadre multilatéral. La réouverture de discussions dépend néanmoins, tel que l'a précisé maintes fois Téhéran, de la levée des sanctions pesant sur le pays depuis que les Etats-Unis sont sorties de l'accord international sur le nucléaire iranien. «S'ils sont prêts à mettre de côté les sanctions, nous sommes prêts à discuter et à négocier, même au niveau des dirigeants des pays du 5+1», a précisé le président iranien Hassan Rohani, en faisant référence aux six pays ayant conclu cet accord avec l'Iran en 2015 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne).

Aux termes de l'accord de Vienne, Téhéran avait accepté de réduire drastiquement ses activités nucléaires, afin qu'elles deviennent exclusivement civiles, en échange de la levée d'une partie des sanctions économiques internationales qui asphyxiaient son économie. Une levée des sanctions qui a pris en partie fin lorsque Donald Trump a décidé de sortir unilatéralement les Etats-Unis de ce pacte en mai 2018. Date depuis laquelle il ne cesse d'ailleurs d'alourdir les sanctions pesant sur Téhéran.

«Nous sommes sous sanctions. Cette situation n'est pas de notre fait mais est le résultat d'un acte cruel de la Maison-Blanche», a déclaré Hassan Rohani. «Nous n'avons pas d'autre choix que celui de la résistance et de la persévérance face à ceux qui imposent les sanctions», a ajouté le président iranien. «Dans le même temps, nous n'avons pas fermé la porte aux négociations [...] Je dis à la nation iranienne qu'à tout moment, si l'Amérique est prête à lever et à mettre de côté ses sanctions injustes, cruelles, illégales, inappropriées et terroristes, les dirigeants du 5+1 [et de l'Iran] peuvent se rencontrer, nous n'y voyons aucun inconvénient», a encore ajouté Hassan Rohani.

Ce n'est pas la première fois que le preésident iranien tient de tels propos. Il avait déjà fait une déclaration similaire en septembre dernier en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 04/12/2019 - 19:51
Négo
Vous levez les sanctions tout de suite et on vous promet que l'on ne développe pas le nucléaire militaire. Et on le fait quand même… Qui peut avoir confiance dans la parole de cette bande d'illuminés?
Marie Esther
- 04/12/2019 - 13:24
le nucleaire iranien
Aux termes de l'accord de Vienne, Téhéran avait accepté de réduire drastiquement ses activités nucléaires, afin qu'elles deviennent exclusivement civiles, ...
ben dites donc vous en save plus que l'EAIA ... ou vous croyez les ayatollahs sur parole.
L'AIEA n'avait pas acces aux sites militaires et devait informer tres longtemps a l'avance les mollahs.