En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
ça vient d'être publié
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 1 heure 28 min
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 2 heures 35 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 6 heures 40 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 7 heures 28 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 9 heures 26 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 10 heures 40 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 11 heures 47 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 13 heures 8 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 14 heures 10 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 2 heures 7 min
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 6 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 7 heures 12 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 8 heures 46 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 10 heures 8 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 13 heures 28 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 13 heures 58 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 14 heures 27 min
© Tessa BURROWS / AFP
© Tessa BURROWS / AFP
Attentat

Attaques en Nouvelle-Zélande : le profil glaçant du terroriste

Publié le 15 mars 2019
Vendredi 15 mars, deux mosquées de la ville de Christchurch ont été prises pour cible par un ou plusieurs tireurs, faisant de nombreuses victimes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vendredi 15 mars, deux mosquées de la ville de Christchurch ont été prises pour cible par un ou plusieurs tireurs, faisant de nombreuses victimes.

49 personnes sont mortes suite à une attaque terroriste des deux mosquées situées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Une vingtaine de personnes seraient blessées, selon les autorités. Quatre suspects ont été interpellés, trois hommes et une femme. Parmi eux, un homme a été inculpé de meurtres. La police néo-zélandaise a également indiqué avoir désamorcé des engins explosifs retrouvés sur les véhicules des suspects.

Une "invasion de la France par les non-blancs"

Lors d'un point presse, le Premier ministre australien, Scott Morrison, a annoncé que le tireur serait un certain Brenton Tarrant, un Australien de 28 ans. Il serait connu dans son pays, selon le Premier ministre australien, comme étant "un terroriste extrémiste de droite et violent". Avant de prendre la direction des mosquées, il aurait posté plusieurs photos sur un forum de son arsenal de guerre et aurait aussi mis en ligne un long manifeste intitulé "le grand remplacement". Dans celui-ci, il développe les thèses qui justifient son geste en évoquant, entre autre, une "invasion de la France par les non-blancs" qu'il aurait constatée lors d'un voyage.

En outre, le tueur a diffusé en direct sur Facebook son attaque. Dans cette vidéo, qui dure 17 minutes, on le voit d’abord à bord d'un break de couleur beige, selon plusieurs journaux néo-zélandais, dont le New Zealand Herald. Il se gare près de la mosquée Al Noor, à Deans Ave, puis sort des armes et des munitions de plusieurs caches situées au niveau du siège avant et dans le coffre. Il se dirige ensuite vers l’entrée de la mosquée et tire. La vidéo s’arrête au moment où il prend la fuite. Le carnage, filmé avec une caméra GoPro, a été rapidement supprimé par Facebook. Les comptes Facebook et Instagram du présumé terroriste ont également été supprimés.

 

 

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 15/03/2019 - 15:57
La politique ne justifie pas les crimes
Les terroristes n'ont pas d'étiquette politique: quand on tue des gens, on n'est ni de droite ni de gauche, on est un criminel qu'aucune cause politique ne peut justifier, même si lui-même se trouve des excuses de ce genre.
"Un terroriste extrémiste de droite violent" ??? Un terroriste est forcément extrémiste et violent : double pléonasme. Il n'est pas de droite parce que la droite politique ne commet pas d'acte terroriste.