En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

01.

Reportage explosif

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 2 heures 7 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 2 heures 51 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 5 heures 19 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 6 heures 3 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 6 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 8 heures 10 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 8 heures 33 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 9 heures 8 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 9 heures 26 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 2 heures 32 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 4 heures 1 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 5 heures 34 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 6 heures 31 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 7 heures 29 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 8 heures 39 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 9 heures 3 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 9 heures 18 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 9 heures 30 min
© VINCENZO PINTO / AFP
© VINCENZO PINTO / AFP
Dénonciation

Le Pape compare les membres du clergé coupables d'actes de pédophilie à des "outils de Satan"

Publié le 24 février 2019
Le pape François a comparé dimanche les abus sexuels perpétrés sur des mineurs au "sacrifice" d’enfants des "rites païens", à l'occasion d'un sommet de l'Eglise sur ce sujet.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pape François a comparé dimanche les abus sexuels perpétrés sur des mineurs au "sacrifice" d’enfants des "rites païens", à l'occasion d'un sommet de l'Eglise sur ce sujet.

À l'occasion d'un sommet consacré au sujet des agressions sexuelles perpétrées sur des mineurs, le pape François a dressé une comparaison entre ces actes criminels et les "sacrifices" païens. "Aucun abus ne doit jamais être couvert et sous-évalué", a-t-il déclaré en clôturant quatre jours de colloque sur ce sujet sensible, alors que l'Eglise est accusée d'avoir tu ce sujet pendant des décennies.

"Cela me rappelle la pratique religieuse cruelle, répandue par le passé dans certaines cultures, qui consistait à offrir des êtres humains - spécialement des enfants - en sacrifice dans les rites païens", a déclaré le pape en estimant que le clergé coupable de tels faits devenait "un instrument de Satan". "L’inhumanité du phénomène au niveau mondial devient encore plus grave et plus scandaleuse dans l’Église, parce qu’en contradiction avec son autorité morale et sa crédibilité éthique. La personne consacrée, choisie par Dieu pour guider les âmes vers le salut, se laisse asservir par sa propre fragilité humaine, ou sa propre maladie, devenant ainsi un instrument de Satan", a-t-il ajouté.

"Dans les abus, nous voyons la main du mal qui n’épargne même pas l’innocence des enfants", a-t-il ajouté, avant d'insister sur le fait que l'Eglise fera ce qu'il faut pour juger les coupables.  "Si dans l’Église on détecte même un seul cas d’abus – qui représente déjà en soi une horreur –, un tel cas sera affronté avec la plus grande gravité", a-t-il dit.

Il a aussi rappelé que les abus sexuels existent dans toutes les sphères de la société, notamment dans les familles, les écoles et les milieux sportifs. "Nous sommes, donc, devant un problème universel et transversal qui, malheureusement, existe presque partout", a insisté le pape.

Ce discours a été rapidement critiqué par des victimes d'abus sexuels, qui accusent le pape de vouloir "noyer le poisson" en livrant un discours pastoral sur "la faute du Diable". Ces critiques sont d'autant plus virulentes que ce samedi, le cardinal allemand Reinhard Marx, proche du pape, a admis que l’Eglise avait parfois détruit des dossiers sur des ecclésiastiques soupçonnés d’avoir agressé sexuellement des mineurs.

 

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 25/02/2019 - 16:17
Le grand exorciste de la ville de Paris
je l'ai connu il y a qq années avant sa "promotion"( c'est quelqu'un de remarquable, il a fait st Cyr, grande école qui demande un esprit scientifique rigoureux) , il me semble qu'il disait dans ses prêches que Satan est bien une entité, (cela n'empêche pas qu'il habite l'homme ) , et il y a en effet un lien avec l'orgueil . Les malédictions sataniques reviennent aussi dans le champ des discours... drôle d'époque ....
jurgio
- 25/02/2019 - 16:01
Il me semblait que le catéchisme
avait véhiculé l'image d'un démon, entité du mal (merci d'avoir corrigé 'identité' que je n'ai pas voulu écrire) qui se tient derrière nous (Jésus dans le désert) Je persiste à penser que le mal est dans l'homme, idée que je croyais moderne. L'orgueil oui, car l'humilité n'est pas la première qualité qu'on veut se donner aujourd'hui : « Mais le calme héros, courbé sur sa rapière, Regardait le sillage et ne daignait rien voir » (Don Juan aux enfers, Baudelaire) On serait plutôt du style « maître de l'Univers », avec les progrès techniques dans l'Espace, bien qu'on apprenne en même temps que nous sommes bien petits et fragiles...
cloette
- 25/02/2019 - 15:44
@Jurgio
A vrai dire, on n'en sait rien, la personnification des instincts primitifs de l'homme ? Je dirais non, un instinct primitif n'est pas le mal, c'est un instinct positif la plupart du temps celui qui a fait évolué le Néandertalien ou Cromagnon, l'homme et son orgueil ? Des relents de catéchisme que j'ai suivi jusqu'en Cinquième ,c'est donc daté, et la théologie a changé depuis, je pense que le Diable est bien une entité comme on le pensait au moyen âge, période de haute sagesse .