En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
Wanted
L'Italie a recensé trente terroristes en fuite, dont 14 en France
Publié le 20 janvier 2019
27 sont d'extrême gauche et trois d'extrême droite.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
27 sont d'extrême gauche et trois d'extrême droite.

Après la capture de Cesare Battisti en Bolivie dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 janvier, et son incarcération en Italie le 14, le pays a annoncé ce samedi 19 janvier avoir recensé trente terroristes en fuite à l’étranger.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur italien a écrit : "Trente terroristes en fuite, 27 de gauche et trois de droite : les noms sont sur le bureau du ministre de l’Intérieur Matteo Salvini. Il s’agit de la liste mise à jour que les services secrets et les forces de l’ordre ont à nouveau élaboré après l’arrestation de Cesare Battisti". Le communiqué indique que près de la moitié d'entre eux, quatorze précisemment, "sont localisés en France".

Le ministère ne communiquera publiquement "aucune liste, ni aucun nom" mais se dit "prêt à des démarches officielles pour demander la collaboration aux pays hébergeant des terroristes, à commencer par Paris" afin que "les terroristes soient remis aux mains de la justice italienne, comme c’est arrivé pour Cesare Battisti".

Cesare Battisti a été condamné par contumace en Italie en 1993 à la réclusion à perpétuité pour quatre meurtres et complicité de meurtres dans les années 1970, alors qu'il était membre des Prolétaires armés pour le communisme, groupe considéré comme terroriste par l'Italie, spécialisé dans les braquages et les assassinats politiques. Le groupe a sévi pendant les "années de plomb", entre 1970 et 1990, où les attentats d’extrême gauche et d’extrême droite ont causé un millier de morts. Après sa capture, Matteo Salvini s'est réjouit de l'arrestation "d'un délinquant qui ne mérite pas une vie confortable à la plage, mais de finir ses jours en prison". "Ma première pensée va aujourd'hui aux proches des victimes de cet assassin, qui a profité trop longtemps d'une vie qu'il a lâchement prise à d'autres, chouchouté par les gauches de la moitié de la planète. Le pique-nique est fini", a écrit Matteo Salvini dans un communiqué.

Arrêté en 1979, jugé et emprisonné, Cesare Battisti s'était échappé en 1981, avant de se réfugier à Paris, puis au Mexique pendant sept ans. En 1990, il est revenu en France, suite à la promesse de François Mitterrand de ne pas extrader les anciens terroristes d’extrême gauche renonçant à la lutte armée. Battisti est alors devenu auteur de romans policiers à succès, mais risquant l'extradition en 2004, il s'est enfui au Brésil. Le président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2011) avait décidé en 2010 de ne pas livrer le fugitif à l'Italie. C'est l'ex-président brésilien, Michel Temer, qui a finalement signé mi-décembre l'acte d'extradition réclamé depuis des années par l'Italie.

Vu sur : Ouest-France
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
06.
Les vraies raisons pour lesquelles Bruno Le Maire estime que « l’euro n’a jamais été aussi menacé »
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lémire
- 23/01/2019 - 18:48
Dissociés et repentis
La gauche protège les "dissociés" qui ont "renoncé" à la lutte armée mais, en majorité, persistent à affirmer que leur version du communisme reste un bonne cause. Elle méprise profondément les repentis qui ont collaboré avec la justice, dont la peine a été réduite mais qui ont quand même été punis. Voilà ce qu'est le sens moral vu de gauche...
lasenorita
- 21/01/2019 - 11:31
La France est la poubelle du Monde!
Les terroristes musulmans sont très bien accueillis par les islamo-collabos qui nous gouvernent!Ainsi les fellouzes,qui ont tué des milliers de ''civils innocents'',achètent des propriétés,chez nous,avec de ''l'argent sale'',les anciennes ''poseuses de bombes du F.L.N.'' ont donné leur nom à une rue de notre capitale,ces terroristes vivent en France actuellement au lieu de RESTER dans ''leur'' pays,les enfants et les petits-enfants des fellouzes sont députés,maires,sénateurs,ministres,dans notre pays!..Notre gouvernements donne à des Africains les sous des contribuables français,qu'ils ont chassés de leur pays natal...Les musulmans viennent chez nous pour se faire soigner gratuitement... alors qu'ils sont ''indépendants'' depuis plus de 50 ans..et ce sont les non-musulmans qui paient:1.800.000 fausses cartes vitales sont en circulation,en France,les ''clandestins'' ne paient pas les soins médicaux tandis que les ''vrais'' Français,eux,sont obligés de payer,payer,payer....