En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© PATRICK HERTZOG / AFP
Attentat
Fusillade à Strasbourg : ce que l'on sait à 13h30
Publié le 12 décembre 2018
Un hommage sera rendu aux victimes de la fusillade et une minute de silence sera observée à l'Assemblée Nationale avant l'ouverture des questions au gouvernement (QAG).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un hommage sera rendu aux victimes de la fusillade et une minute de silence sera observée à l'Assemblée Nationale avant l'ouverture des questions au gouvernement (QAG).

Un homme a ouvert le feu mardi soir dans le centre historique de la ville où se tient le traditionnel marché de Noël. Toujours en fuite, le parquet anti-terroriste a été saisi de l’affaire alors que le secrétaire d’État Laurent Nuñez invite à la prudence quant aux motivations de l’acte.  Le suspect, Chérif C., 29 ans, est né à Strasbourg et est connu des services de police pour des faits de droit commun. Fiché S pour radicalisation, il était connu de la DGSI.

 

Le procureur de Paris, Rémi Heitz, a pris la parole déclarant que "Hier, le terrorisme a de nouveau frappé notre territoire". Il donne un nouveau bilan faisant état.
Il explique que deux personnes sont décédées tandis qu’une troisième est en état de mort cérébrale. Il précise qu'il y a 12 blessés dont 6 en état d’urgence absolue.
Il assure qu'au regard du lieu ciblé, du mode opératoire employé, son profil et des témoignages concordants de ceux qui l'ont entendu crier "Allah Akbar", la section anti-terroriste du parquet de Paris s'est saisi du dossier.
Au regard du lieu ciblé, du mode opératoire employé par l'assaillant, de son profil et des témoignages recueillis auprès de ceux qui l'ont entendu crier 'Allah Akbar', la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisi des faits", a-t-il ajouté.
Rémi Heitz rapporte également que quatre proches du mis en cause avaient été placés en garde à vue et qu'elles "le sont toujours". Chérif C. très défavorablement connu de la justice compte déjà 27 condamnations à son casier judiciaire. L'homme "était inscrit au FSPRT et fiché S et faisait l'objet d'un suivi par la DGSI".
Enfin, le procureur de Paris précise que l'auteur présumé de la fusillade a utilisé une arme de poing et un couteau. "

Le maire de Strasbourg, Roland Ries explique que, selon lui, "incontestablement, il s'agit d'un attentat".
"Comme vous, je suis bouleversé parce ce qu’il s’est passé hier soir et je voudrais saluer le comportement des Strasgourgeois dans ce contexte : comportement de dignité, de courage, de sérénité dans la mesure où on peut l’être dans des circonstances pareilles" ajoute-t-il

Presque au même moment, Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement a débuté son compte rendu du conseil des ministres a expliqué que le président " a commencé le conseil des ministres en rappelant que la menace terroriste est au cœur de la vie de notre nation. Il a ensuite dit que le sens de l'intérêt général devrait obliger les responsables politiques au calme et à la retenue" et a ajouté que " la menace terroriste est toujours au cœur de la vie de notre nation".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
07.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Poussard Gérard
- 12/12/2018 - 13:38
Griveaux et ses complices
au lieu de s'attaquer aux opposants devraient traiter le problème de l'islamisme et l'islamisation de notre pays..et prendre des mesures radicales..Jeunes filles égorgées à Marseille, colonel Beltrame et à part une marche blanche, minute de silence et bougies où sont les décisions radicales??Prison réelle, expulsion, déchéance nationalité..
Ces énarques font honte à leur pays et devraient être poursuivis pour traitrise au pays et non assistance à personne en dangers que sont les citoyens..L'heure est grave et puisque macron refuse de s'emparer de ce fléau, qu'il parte..vite