En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

02.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

06.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

07.

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 13 heures 6 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 14 heures 25 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 14 heures 57 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 15 heures 40 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 16 heures 27 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 18 heures 2 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 20 heures 45 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 13 heures 17 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 14 heures 33 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 15 heures 11 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 16 heures 10 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 18 heures 19 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 19 heures 16 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 20 heures 20 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 10 heures
Angoissés

Le Japon, seul allié à ne pas se réjouir du processus de paix entre Pyongyang et Trump

Publié le 22 juin 2018
L’annonce de la fin des manoeuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud par Donald Trump lors de la conférence de Singapour inquiète Tokyo.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’annonce de la fin des manoeuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud par Donald Trump lors de la conférence de Singapour inquiète Tokyo.

S’il y a un point sur lequel Donald Trump a reculé lors de la rencontre de Singapour, c’est celui des manoeuvres conjointes. Ces exercices militaires avec la Corée du Sud étaient la cible de toutes les critiques du régime des Kim, qui demandaient depuis des décennies qu’elles soient arrêtées. Le retrait de la présence américaine ainsi envisagé et même annoncé inquiète au plus haut point les gouvernements coréen et surtout japonais, qui se sont dits surpris par cette annonce apparemment non-concertée. Le porte-parole de Shinzo Abe a d’ors et déjà déclaré qu’il attendait que son allié américain « clarifie » ses propos. Le gouvernement nippon serait sceptique sur le bon déroulement à venir du processus de paix, considérant que Kim Jung-un ne donne « aucune garantie ». 

Le Japon est par ailleurs très inquiet sur le sort des dizaines de kidnappés japonais qui sont encore en Corée, même si le Premier ministre Abe a remercié son allié d’avoir abordé la question lors de l’entrevue. Il s’est cependant rangé derrière les félicitations du monde entier pour saluer « ce premier pas ». 

Le Japon souhaiterait organiser une rencontre avec Kim Jung-un afin de faire valoir leurs revendications… qui ne semblent pas exactement celle de leur volubile allié.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 13/06/2018 - 19:33
Merci, Marie-E
pour ces précisions. Très cordialement.
Marie Esther
- 13/06/2018 - 16:22
suite : surtout que la presence americaine est de plus en plus
indesirable : est de plus en plus jugée indésirable.
À Okinawa, au Japon, où les Américains occupent les trois quarts de l’île, une manifestation géante, en 2014, a rassemblé 65 000 personnes, pour réclamer la restitution des terres. Lors d’un voyage sur une base turque en 2009, Barack Obama avait été accueilli aux cris de : « Yankee go home ! » « L’occupation » américaine est aussi l’un des arguments majeurs d’Al-Qaïda pour appeler au terrorisme. Enfin, on peut s’interroger sur l’utilité d’une telle présence sur le terrain alors que les armes actuelles sont capables d’atteindre des cibles à des milliers de kilomètres en quelques minutes…
Marie Esther
- 13/06/2018 - 16:20
oui le cout est eleve
les bases de l'armée US dans le monde vues du ciel - ...
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/1002/m... Ce déploiement massif a un coût : 100 milliards de dollars par an environ. ... Près de 200 000 hommes, soit 10 % du personnel militaire américain, sont déployés à l’étranger. De l’Allemagne à Cuba en passant par le Qatar et la Somalie, voici un aperçu de cette présence massive, répartie dans 800 bases à travers le monde.
Les États-Unis disposent du plus grand contingent militaire à l’étranger : près de 200 000 hommes répartis dans 800 bases et 177 pays à travers le monde. La plupart des emplacements sont issus de l’héritage de la Seconde Guerre mondiale. L’Asie concentre le gros des troupes, avec 39 300 hommes au Japon et 23 400 en Corée du Sud. Mais il reste tout de même 34 800 militaires en Allemagne et 12 100 en Italie, qu’on n’imagine pourtant guère ciblées par une déclaration de guerre…Ce déploiement massif a un coût : 100 milliards de dollars par an environ. Soit un sixième des dépenses militaires totales du pays (611 milliards en 2016).