En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© AFP
Agression

Autriche : quatre personnes blessées dans deux attaques au couteau à Vienne

Publié le 08 mars 2018
Trois membres d'une même famille ont été agressés par un homme armé d’un couteau à Vienne. Quelques minutes plus tard, un jeune homme a été blessé dans une autre attaque.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Trois membres d'une même famille ont été agressés par un homme armé d’un couteau à Vienne. Quelques minutes plus tard, un jeune homme a été blessé dans une autre attaque.

Mercredi 7 mars à 19h45, un homme armé d’un couteau a agressé un couple d'Autrichiens âgé de 67 et 56 ans et de leur fille de 17 ans à Vienne, sur la large artère commerçante de la Praterstrasse, près d'une bouche de métro du deuxième arrondissement de la capitale autrichienne. Selon Patrick Maierhofer, un porte-parole de la police viennoise, leur pronostic vital est engagé. Après avoir pris la fuite, l’agresseur a grièvement blessé un Tchétchène de 20 ans.

Un homme de nationalité afghane soupçonné de cette attaque a été interpellé dans la soirée, a indiqué Patrick Maierhofer.  La police cherche à établir si un lien existe entre les deux agressions. D'importants moyens étaient mobilisés mercredi soir par les forces de l'ordre pour en identifier le ou les auteurs.

 

 

Vu sur : Lu sur L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 08/03/2018 - 16:32
Je croyais qu'il y avait trés peu de "migrants" en AUtriche...
mais non... ca continue.
Foutez tout cela dehors, hors, retour dans leurs bleds !!
assougoudrel
- 08/03/2018 - 09:42
Aux yeux de nos dirigeants
débiles et d'une certaine "bien-pensance", ce n'est qu'un sauvageon, un petit taquin. On devrait les appeler des commanditaires, car ils leur fournissent des fonds (avec l'argent du contribuable) et l'on voit où ça mène. De même que pour la fille italienne assassinée, nos "journalistes" ont fermé leur gueule; gueules qu'on entendait bien fort pour Wauquiez.
vangog
- 08/03/2018 - 08:50
Merci aux bobo-gauchistes!
Les responsables sont ceux qui ont laissé rentrer ces fous en Europe pour leurs petits calculs électoraux mesquins. Ils seront traduits devant le tribunal de l’histoire...