En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© ERIC PIERMONT / AFP
Gaffe à la facture

L'UE veut taxer les GAFA entre "2 % et 6 %" de leur chiffre d'affaires en Europe

Publié le 04 mars 2018
Ce sera probablement "plus près de 2 que de 6", précise Bruno Le Maire dans le JDD.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce sera probablement "plus près de 2 que de 6", précise Bruno Le Maire dans le JDD.

L'Union européenne veut une fiscalité "efficace et équitable" pour les géants du numérique, Google, Apple, Facebook et Amazon. Et pour cela, elle travaille sur une directive visant à les taxer entre "2 % et 6 %" de leur chiffre d'affaires en Europe, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans le Journal du Dimanche (JDD). Il précise que ce sera probablement "plus près de 2 que de 6".

L'Union ayant abandonné l'idée de demander aux Gafa de détailler leurs bénéfices déclarés dans des Etats à la fiscalité accueillante (le Luxembourg pour Amazon), la solution envisagée est donc de taxer directement le chiffre d’affaires réalisé par ces groupes dans chaque pays. 

"Une directive européenne sera dévoilée dans les semaines qui viennent, indique le ministre. Elle marquera une avancée considérable."

"C'est un point de départ. Je préfère un texte applicable très vite plutôt que des négociations interminables. On l'améliorera par la suite", ajoute Bruno Le Maire.

Cette directive est issue d'une proposition commune de la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie, formulée en septembre dernier. 

Selon la Commission européenne, le taux d'imposition effectif sur le bénéfice des Gafa dans l'UE est en moyenne de 9 %, contre plus de 20 % pour les entreprises traditionnelles.

Vu sur : Lu sur le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

06.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

07.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

01.

Quand la France et la Russie se chamaillent sur la Syrie

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 04/03/2018 - 16:28
L’intelligence aurait consisté à réaliser les génériques
de ces GAFAs en union europeiste, avant que le monopole et l’avance de ces géants soit telle qu’ils soient hors d’atteinte de toute concurrence... En choisissant la taxe, les européistes choisissent la mauvaise option, inspirée par le socialisme, et reculent d’autant toute concurrence intelligente de potentiels acteurs européens...encore tout faux, l’UE!