En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

03.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

06.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

07.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 10 min 31 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 1 heure 9 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 1 heure 48 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Justice
Horizons et moyens limités

Insécurité : pourquoi les ministères régaliens sont condamnés à l’esbroufe

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Santé
Avec parcimonie

Pourquoi reprendre le sport trop vite n’est pas une bonne idée quand on a eu la Covid-19

il y a 3 heures 32 min
pépites > Politique
Tension
Pierre Person délégué général adjoint de La République en marche démissionne et invite Guerini à l'imiter
il y a 4 heures 4 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 20 heures 19 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 22 heures 35 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 23 heures 3 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 37 min 50 sec
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 2 heures 53 min
décryptage > Religion
Quand faut y aller, il y va très fort

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le Sénat veut empêcher les sociétés d’autoroutes d’augmenter les tarifs pour compenser l’effondrement des recettes liées au Covid-19

il y a 3 heures 38 min
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 17 heures 59 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 21 heures 17 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 22 heures 46 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 1 jour 25 sec
© Erik de Castro / Reuters
© Erik de Castro / Reuters
Tout un programme

Déplacement du président philippin Rodrigo Duterte à Moscou : contrat d'armement et pied de nez aux Etats-Unis en vue

Publié le 22 mai 2017
Rodrigo Duterte le président philippin est en visite à Moscou pendant cinq jours avec un double objectif. D'abord négocier des contrats d'armement avec la Russie pour renforcer ses liens avec Vladimir Poutine, mais aussi continuer de s'affranchir de l'alliance historique avec les Etats-Unis.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rodrigo Duterte le président philippin est en visite à Moscou pendant cinq jours avec un double objectif. D'abord négocier des contrats d'armement avec la Russie pour renforcer ses liens avec Vladimir Poutine, mais aussi continuer de s'affranchir de l'alliance historique avec les Etats-Unis.

Rodrigo Duterte s'envole ce lundi 22 mai à Moscou pour rencontrer Vladimir Poutine qu'il qualifie volontiers de "son héros préféré". Un déplacement de cinq jours qui a pour but de renforcer encore plus les relations entre les Philippines et la Russie, au détriment des Etats-Unis.

Le président Duterte avait expliqué que ce déplacement avait principalement pour but l'acquisition d'armes comme les "bombes guidées". "S'ils peuvent nous laisser des bombes guidées avec précision…On a tant de bombes intelligentes mais pas aussi précises" déclarait-il à l'AFP, officiellement pour lutter contre les islamistes du sud de l'archipel.

Depuis son élection en juin 2016, le président Philippin s'est consacré à défaire les liens avec les Etats-Unis, pourtant allié historique du pays. D'abord en réduisant la portée des exercices militaires conjoints, mais aussi en enchaînant les déclarations hostiles aux Etats-Unis, comme en septembre 2016 où il avait insulté Barack Obama de "fils de pute" lorsque ce dernier avait dénoncé la "guerre contre la drogue" qu'il mène dans son pays et qui a fait officiellement plus de 7000 morts en un an.

Lors d'une visite en Chine fin 2016, le président philippin avait proclamé la séparation entre son pays et les Etats-Unis. "Je me suis réaligné sur votre mouvance idéologique (celle de la Chine) et je vais peut-être me rendre aussi en Russie pour parler à Poutine et lui dire qu'on est trois contre le reste du monde: la Chine, les Philippines et la Russie. C'est la seule voie", avait-il déclaré.

Un réalignement qui doit ravir Pekin qui ne cache plus ses revendications territoriales en mer de chine méridionale.

 

 

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires