Mystique

Stonehenge inspiré par des illusions sonores

Publié le 19 février 2012
Selon un chercheur américain, le mystérieux cercle de pierre aurait été bâti pour recréer l'effet de deux instruments jouant la même note.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un chercheur américain, le mystérieux cercle de pierre aurait été bâti pour recréer l'effet de deux instruments jouant la même note.

Le site de Stonehenge, dans le sud de l'Angleterre, fascine toujours les scientifiques, même après de nombreuses recherches. Etait-ce un observatoire cosmique? Une tombe? Une salle de concert? Un lieu de culte druidique? Une théorie de plus a vu le jour, et elle est signée Steven Waller, un acousticien américain. Pour lui, le monument érigé il y a 4500 ans aurait été bâti pour reproduire l'effet d'illusions sonores, perçues lorsque deux instruments jouent la même note de musique.

Le chercheur s'appuie sur une série d'expériences menées avec des cobayes et présentées cette semaine à Vancouver, à l'occasion du grand congrès scientifique de la société américaine pour l'avancement des sciences (AAAS). Lorsque deux instruments jouent la même note, et selon l'endroit où l'on se place, les interférences entre les ondes sonores font varier l'intensité, avec des pics plus forts par endroits et d'autres où la note est au contraire très atténuée.

Les cobayes, yeux bandés, se déplaçaient autour de deux flûtes et devaient décrire leur environnement. Ils ont tous décrit le plan de base du cercle de pierre, sans le savoir, alors qu'ils se trouvaient dans un champ vide. Une théorie qui ne fait pas l'unanimité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
flogo
- 19/02/2012 - 16:25
Ravidelacreche...Il faut ajouter :
Qu'à l'époque de Stonehenge, et dans son enceinte, c'est PAN qui jouait de la flûte ! Si, Si ...c'est vrai, quoique !
Si les cobayes américains y font des ronds, le gars Steven Waller en fait lui aussi mais, pour lui, ils sont sonnants et trébuchants !
Ravidelacreche
- 19/02/2012 - 11:39
Origine de la barre du chiffre sept !
Encore aujourd'hui, de nombreuses personnes,
en écrivant le chiffre 7 utilisent une barre supplémentaire horizontale au milieu du chiffre.
La plupart des typographies l'ont fait disparaître aujourd'hui
Mais savez-vous pourquoi cette barre a survécu jusqu'à nos jours
Il faut remonter bien loin, aux temps bibliques :
Lorsque Moïse eut gravi le mont Sinaï,
et que les 10 commandements lui furent dictés,
il redescendit vers son peuple et leur lut,
à haute et forte voix, chaque commandement.
Arrivé au septième commandement, il annonça :
« Tu ne commettras point d'adultère.
Tu ne désireras pas la femme de ton prochain »
Et là... de nombreuses voix s'élevèrent parmi le peuple lui criant :
"Barre le sept, barre le sept, barre le sept !!!"
Et voilà… l'origine de la barre du sept !