En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Pixabay
Mur de Berlin
Munich : un mur haut de quatre mètres pour se séparer des migrants
Publié le 06 novembre 2016
Pour satisfaire les habitants locaux, les autorités de la ville ont érigé un mur pour isoler un futur asile de réfugiés des immeubles résidentiels.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour satisfaire les habitants locaux, les autorités de la ville ont érigé un mur pour isoler un futur asile de réfugiés des immeubles résidentiels.

Un mur insonorisant suffisamment élevé pour empêcher qu'on puisse y grimper ou l'utiliser lors de jeu de ballon. Pour satisfaire les habitants locaux, les autorités de Munich ont érigé un mur haut de quatre mètres dans le quartier de Neuperlach pour isoler un futur asile de réfugiés des immeubles résidentiels.

Dans ce quartier situé au sud-est de la capitale bavaroise, un asile de migrants, destiné à accueillir 160 jeunes réfugiés, dont des mineurs non-accompagnés, est en cours de construction à uniquement 25 mètres des immeubles voisins. Les résidents locaux ont exigé que des mesures d'isolation phonique soient mises en place, certains d'entre eux sont même allés au tribunal pour réclamer la construction de ce mur. Ils avaient peur que la présence des migrant influe sur la valeur de leurs maisons. 

Opposition et mécontentements 

Le mur n'encerclera pas l'asile, mais le séparera seulement des immeubles voisins. Pourtant, ce projet a déjà suscité une série de mécontentements. 

"J'ai eu peu quand j'ai vu ce monstrueux mur !", a avoué Guido Bucholtz, un député local. "Ce mur est contraire aux principes de l'intégration", a-t-il ajouté, déclarant que cette mesure allait à l'encontre de l'hospitalité. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Le "chat renard", une nouvelle espèce de félin découverte en Corse
06.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
07.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 06/11/2016 - 20:55
Le mieux aurait été qu'ils restent chez eux, les migrants
Et nous on a rien de tout ça ... ça rappelle les premiers temps de la première guerre mondiale : les allemands étaient dans des abris bétonnés alors que les français se protégeaient des obus en se dispersants du mieux qu'ils pouvaient
assougoudrel
- 06/11/2016 - 17:16
Hidalgo ne construit
pas de mur, mais elle vire les migrants trop près des beaux quartiers. En tout cas, ce n'est pas en France que l'on verra monter ce genre de mur, sinon on sera mûr pour se retrouver dare-dare au tribunal et cloué au mur. La faute à ceux qui les ont accueilli en si grand nombre sans écouter les premier concernés, c'est à dire la population. Le seul mur toléré pour certain, est le mur des cons.
vangog
- 06/11/2016 - 15:05
Le mur de la honte de Merkel!
Comme les gauchistes d'avant-mur construisaient un mur pour se prémunir de la démocratie, cette allemande récidive dans l'horreur socialiste...ce mur de la honte de Merkel ne sera pas le seul, car un million de clandestins par an en Allemagne, ça en fait des camps de concentration...