En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Pixabay
Mur de Berlin
Munich : un mur haut de quatre mètres pour se séparer des migrants
Publié le 06 novembre 2016
Pour satisfaire les habitants locaux, les autorités de la ville ont érigé un mur pour isoler un futur asile de réfugiés des immeubles résidentiels.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour satisfaire les habitants locaux, les autorités de la ville ont érigé un mur pour isoler un futur asile de réfugiés des immeubles résidentiels.

Un mur insonorisant suffisamment élevé pour empêcher qu'on puisse y grimper ou l'utiliser lors de jeu de ballon. Pour satisfaire les habitants locaux, les autorités de Munich ont érigé un mur haut de quatre mètres dans le quartier de Neuperlach pour isoler un futur asile de réfugiés des immeubles résidentiels.

Dans ce quartier situé au sud-est de la capitale bavaroise, un asile de migrants, destiné à accueillir 160 jeunes réfugiés, dont des mineurs non-accompagnés, est en cours de construction à uniquement 25 mètres des immeubles voisins. Les résidents locaux ont exigé que des mesures d'isolation phonique soient mises en place, certains d'entre eux sont même allés au tribunal pour réclamer la construction de ce mur. Ils avaient peur que la présence des migrant influe sur la valeur de leurs maisons. 

Opposition et mécontentements 

Le mur n'encerclera pas l'asile, mais le séparera seulement des immeubles voisins. Pourtant, ce projet a déjà suscité une série de mécontentements. 

"J'ai eu peu quand j'ai vu ce monstrueux mur !", a avoué Guido Bucholtz, un député local. "Ce mur est contraire aux principes de l'intégration", a-t-il ajouté, déclarant que cette mesure allait à l'encontre de l'hospitalité. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 06/11/2016 - 20:55
Le mieux aurait été qu'ils restent chez eux, les migrants
Et nous on a rien de tout ça ... ça rappelle les premiers temps de la première guerre mondiale : les allemands étaient dans des abris bétonnés alors que les français se protégeaient des obus en se dispersants du mieux qu'ils pouvaient
assougoudrel
- 06/11/2016 - 17:16
Hidalgo ne construit
pas de mur, mais elle vire les migrants trop près des beaux quartiers. En tout cas, ce n'est pas en France que l'on verra monter ce genre de mur, sinon on sera mûr pour se retrouver dare-dare au tribunal et cloué au mur. La faute à ceux qui les ont accueilli en si grand nombre sans écouter les premier concernés, c'est à dire la population. Le seul mur toléré pour certain, est le mur des cons.
vangog
- 06/11/2016 - 15:05
Le mur de la honte de Merkel!
Comme les gauchistes d'avant-mur construisaient un mur pour se prémunir de la démocratie, cette allemande récidive dans l'horreur socialiste...ce mur de la honte de Merkel ne sera pas le seul, car un million de clandestins par an en Allemagne, ça en fait des camps de concentration...