En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© HANDOUT/AFP
Non aux armes

États – Uni : les démocrates ont organisé un sit – in contre les armes à feu

Publié le 23 juin 2016
Le 22 juin, les élus démocrates ont organisé un sit-in au Congrès américain pour demander l'examen de deux lois sur le contrôle des armes à feu après l'attentat d'Orlando.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 22 juin, les élus démocrates ont organisé un sit-in au Congrès américain pour demander l'examen de deux lois sur le contrôle des armes à feu après l'attentat d'Orlando.

Soutenus par Barack Obama, des parlementaires démocrates avaient entamé mercredi le sit-in, unique dans l'histoire récente du Congrès. Le président de la chambre, Paul Ryan, a qualifié ce sit-in de "coup de pub" et a refusé de permettre le vote sur deux propositions de loi réclamées par les démocrates : le premier étend les vérifications d'antécédents à toute vente d'armes lors de foires ou sur internet, et le second empêche les personnes figurant sur les listes de surveillance terroriste d'acquérir une arme. La majorité républicaine refuse ardemment toute remise en cause du droit de s'armer, inscrit dans la Constitution.

"Pas de loi, pas de congés"

Le président de la Chambre a appelé à voter sur d'autres questions. Aux cris de "Pas de loi, pas de congés", des dizaines d'élus démocrates s'étaient joints à ce mouvement de protestation qui a commencé vers la mi-séance. La direction du Parti républicain, majoritaire à la chambre basse du Congrès, avait ordonné l'extinction des caméras de télévision et la fermeture des micros afin d'obliger les protestataires à cesser leur mouvement. En vain. Les démocrates demandaient aux chefs républicains d'annuler les congés de la fête nationale du 4 juillet alors que les parlementaires doivent quitter la capitale américaine dès jeudi soir.

Après un vote jeudi à l'aube sur le virus Zika, 15 heures après le début du sit-in, la session a été ajournée pour deux semaines et les républicains ont commencé à quitter le bâtiment. Cependant, une vingtaine d'élus démocrates demeuraient dans le bâtiment aux premières heures jeudi.

"On doit parfois se mettre en travers du chemin"

"La lutte va continuer quand le Congrès reprendra sa session" le 5 juillet", a précisé le représentant démocrate Steny Hoyer. "On doit parfois se mettre en travers du chemin. On doit faire du bruit en s'exprimant et en parlant fort contre l'injustice et l'inaction", a tweeté John Lewis. Barack Obama a retweeté l'élu en le remerciant de "mener (ce mouvement) sur la violence des armes au moment où on en a le plus besoin".

Vu sur : Lu sur L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

06.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

07.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 24/06/2016 - 00:06
Après avoir fait rentrer le loup islamiste dans la bergerie US,
Obama veut désarmer le berger...logique, quoi!
cloette
- 23/06/2016 - 19:24
Si Trump était malin
Il irait dans ce sens ( pour les méchants ) (pas pour les gentils )