En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Coalition hétéroclite
Etat islamique : François Fillon veut soutenir les Kurdes… et le Hezbollah
Publié le 25 novembre 2015
Invité de France Inter, le député Républicain affirme que la destruction de l'Etat islamique passe par une "coalition" qui comprendrait le mouvement libanais.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invité de France Inter, le député Républicain affirme que la destruction de l'Etat islamique passe par une "coalition" qui comprendrait le mouvement libanais.

S'allier à la peste pour contrer le choléra ? Sur France inter, François Fillon a donné son point de vue sur les impératifs à prendre pour en terminer avec le groupe terroriste Etat islamique. Selon lui, cela réclame de "constituer une alliance mondiale avec tous les combattants possibles et appuyer les seules forces au sol qui combattent réellement l'Etat islamique, qui sont des forces hétéroclites, qui ne sont pas toutes faciles à défendre compte tenu de leur comportement passé, puisque ces forces, ce sont les Kurdes, qu'on aide mais pas suffisamment, c'est le Hezbollah, qui combat l'Etat islamique avec le soutien de l'Iran (...), l'armée nationale syrienne et dans une moindre mesure l'armée irakienne."

Une déclaration forcément sujette à polémique puisque la branche militaire du Hezbollah est considérée comme une organisation terroriste par l'Union européenne. Ordinairement en conflit avec Israël, le Hezbollah, chiite, est devenu une des bêtes noires de l'Etat islamique. L'attentat de Beyrouth, survenu le 12 novembre, visait justement un quartier contrôlé par l'organisation. "Je pense que la coalition mondiale doit aider tous ceux qui sont sur le terrain capables de battre l'État islamique. Sinon nous allons entrer dans un conflit qui va durer vingt ans" s'est ainsi justifié François Fillon.

En revanche, l'ancien Premier ministre n'a pas associé l’Armée syrienne libre à cette "coalition" puisque, selon lui, "l'opposition syrienne ne se bat pas contre l'Etat islamique." Une affirmation démentie par plusieurs journaux dont Libération qui rappelle que les combats entre les deux entités ont été acharnés notamment en 2014.

Erreur factuelle de taille de François Fillon sur @franceinter expliquant que "l'opposition syrienne ne combat pas l'EI"

— David Thomson (@_DavidThomson) 25 Novembre 2015
Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
06.
Se lever la nuit pour faire pipi coûte cher à la société
07.
Nuit d'ivresse : Castaner ministre inflexible, Christophe homme flexible (sur les principes); Laeticia Hallyday renfloue ses caisses; Léa Salamé se retire pour Raphaël, Monica Bellucci s'affiche pour Nicolas, Jennifer Lopez passe tout à Alex Rodriguez
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
La France, cauchemar du terroriste de Christchurch : comment nous avons laissé la question du Grand remplacement se transformer en tragique métastase politique
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
03.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand Débat : l’étrange victoire d’Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires