En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
A ne pas rater
Tout ce qu'il faut savoir sur les Orionides, cette pluie d'automne d'étoiles filantes qui fendra le ciel dans la nuit du 21 au 22 octobre
Publié le 20 octobre 2015
Lorsque le ciel est dégagé, il est possible d'observer jusqu'à une vingtaine d'étoiles filantes dans l'heure. En 2006, entre 50 et 70 météores avaient fendu le ciel en 1 heure.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lorsque le ciel est dégagé, il est possible d'observer jusqu'à une vingtaine d'étoiles filantes dans l'heure. En 2006, entre 50 et 70 météores avaient fendu le ciel en 1 heure.

Attention les yeux, la nuit du 21 au 22 octobre sera le théâtre d'un spectacle époustouflant : les Orionides, une pluie d'automne d'étoiles filantes décorera le ciel sur les coups de 4 heures du matin. En effet, comme chaque année, quelques heures avant l'aube, un pic de météores déferlera dans l'obscurité depuis la constellation d'Orion le chasseur, qui sera située dans la partie sud-est de ciel. Lorsque le ciel est dégagé, il est possible d'observer jusqu'à une vingtaine d'étoiles filantes dans l'heure. En 2006 cependant, entre 50 et 70 météores avaient fendu le ciel en 1 heure.

Les Orionides apparaissent au mois d'octobre lorsque la Terre traverse le champ de poussière laissé dans son sillage par la comète Halley sur son orbite. Ses débris voyagent alors dans l'atmosphère terrestre à une vitesse équivalente à 66 kilomètre par seconde (soit 238 000 km/h), puis finissent par se consumer, laissant derrière eux, des trainées lumineuses que l'on peut observer depuis la Terre. Aperçue pour la dernière fois en 1986, Halley devrait être visible depuis la Terre en 2061. En attendant, la comète laisse derrière elle les Orionides et une seconde pluie d'étoiles appelée Eta aquarides qui elle, s'observe au mois de mai.

Comment observer les Orionides ?

Pour trouver la constellation d'où partiront les météores, il vous suffit de rechercher Bételgeuse, la neuvième étoile la plus lumineuse du ciel, celle-ci se trouvant tout près d'Orion. Ensuite, il vous faut savoir que cette pluie d'étoiles filantes sera plus visible loin des zones urbaines, dans lesquelles la pollution lumineuse abaisse considérablement la visibilité du spectacle. Plus l'endroit où vous vous trouverez sera sombre, mieux vous profiterez de la vue. Enfin très important, le show peut durer un moment, prévoyez donc de quoi vous habiller chaudement et être à l'aise.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
03.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
04.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
05.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
07.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires