En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 7 heures 2 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 7 heures 51 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 8 heures 36 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 10 heures 3 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 10 heures 22 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 13 heures 47 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 14 heures 26 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 14 heures 48 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 14 heures 51 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 7 heures 26 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 8 heures 13 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 9 heures 28 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 10 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 13 heures 28 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 14 heures 49 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 14 heures 51 min
© REUTERS/Thomas Peter
© REUTERS/Thomas Peter
Recyclage

Ebola : et si le traitement miracle dormait sur les étagères de nos pharmacies ?

Publié le 04 juin 2015
Selon une récente étude publiée dans la revue " Science Translational Medicine", il faut déterminer quels traitements déjà existants contre d'autres maladies peuvent être utilisés pour combattre Ebola.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une récente étude publiée dans la revue " Science Translational Medicine", il faut déterminer quels traitements déjà existants contre d'autres maladies peuvent être utilisés pour combattre Ebola.

Si l'épidémie d'Ebola a été heureusement freinée avant de prendre trop d'ampleur, aucun traitement ni vaccin n'est encore officiellement disponible. Le défi majeur sera de développer des traitements efficaces pour contrer une nouvelle menace. L'élaboration de médicaments est une toujours problématique délicate : si certaines structures peuvent se mobiliser en cas d'urgence afin d'élaborer un traitement, plusieurs mois peuvent s'écouler avant que ceux-ci soient testé puis fabriqués, et enfin disponibles sur place. 

Lors de la récente épidémie d'Ebola en 2014, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décrété une situation d'urgence au mois d'août. En l'espace de quelques semaines, certains médicaments gardés en réserve dans des laboratoires pharmaceutiques ont été fabriqués pour des tests, et des volontaires ont été recrutés. En deux mois, des traitements inédits ont été fabriqués dans les laboratoires puis expédiés en Afrique pour être testés. Mais même aujourd'hui, presque 10 mois après le pic de l'épidémie, il n'existe aucun médicament ou vaccin officiellement reconnu pour combattre Ebola.

Selon une récente étude publiée dans la revue " Science Translational Medicine", il faut déterminer quels traitements déjà existants contre d'autres maladies peuvent être utilisés pour combattre Ebola. Au sein de l'armée américaine, l'institut de recherche médicale des maladies infectieuses assure avoir identifié deux médicaments qui pourront bientôt être utilisés contre Ebola.

Les chercheurs ont testé 2 600 médicaments afin de mesurer leur activité contre le virus. Au terme de leurs travaux, les chercheurs ont retenu le Zoloft, un antidépresseur commercialisé en 1991, et le Vascor, un ancien traitement contre les problèmes cardiaques. Si aucun de ces deux médicamentsn'a été conçu pour combattre Ebola, les chercheurs assurent qu'ils peuvent combattre le virus en l'empêchant d'affecter les cellules.

 

 

Vu sur : Lu sur Quartz
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires