En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Sous la contrainte
Cyber-surveillance : Washington a menacé Yahoo! pour obtenir les données personnelles de ses utilisateurs
Publié le 12 septembre 2014
Selon le groupe, les autorités américaines l'auraient menacé d'une amande de 250 000 dollars par jour, dans le cadre du programme de surveillance PRISM instauré par la NSA.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le groupe, les autorités américaines l'auraient menacé d'une amande de 250 000 dollars par jour, dans le cadre du programme de surveillance PRISM instauré par la NSA.

Yahoo! a transmis les données personnelles de ses utilisateurs à la NSA, certes, mais contre sa volonté. Dans un message posté jeudi 11 septembre sur l'un des blogs officiels du groupe, son responsable des questions juridiques, Ron Bell, assure que Washington a menacé Yahoo! d'une amende de 250 000 dollars par jours pour le contraindre à révéler les fameuses données. La NSA les réclamait dans le cadre de son système de surveillance PRISM qui lui permettait d'intercepter à la volée le trafic Internet et de le stocker indéfiniment. 

Les déclarations de Yahoo! interviennent alors que les 1 500 pages de procès-verbaux retraçant le conflit qui l'a opposé à l'administration américaine en 2007-2008 viennent d'être rendues publiques. "Les documents publiés montrent comment [ils ont] dû combattre à chaque étape pour [s'] opposer aux mesures de surveillance de l'administration", affirme Ron Bell. "Nous avons refusé de nous plier à ce que nous considérions comme une surveillance contraire à la Constitution", explique-t-il. Cette version des faits s'accorde avec les documents auxquels l'AFP a pu avoir accès. Selon ce dossier, le groupe a finalement dû céder aux ordres de l'administration américaine après que deux juridictions chargées de contrôler les opérations de renseignement l'aient débouté. Un document daté du 14 mai 2008 montre que Yahoo! a finalement commencé à livrer les données des "utilisateurs prioritaires de messageries électroniques que le gouvernement voulait surveiller".

S'il ne précise pas l'ampleur des données livrées à la NSA, Yahoo! se félicite toutefois d'avoir obtenu le retrait des restrictions d'accès aux 1 500 pages de documents qui avaient été classés confidentiels." Nous estimons qu'il s'agit d'une importante victoire pour la transparence et nous espérons que ces archives contribueront à promouvoir un débat éclairé sur la relation entre la vie privée, une procédure équitable et la collecte d'informations liées au renseignement", se félicite Ron Bell. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
04.
Iran-États-Unis : la tension est à son comble
05.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires