En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Indignez-vous

Etat islamique : vague d'indignation internationale après la décapitation de l'otage Steven Sotloff

Publié le 03 septembre 2014
Le Royaume-Uni et les Etats-Unis se sont dits "écoeurés" après la diffusion par l'EI de la vidéo montrant la décapitation de Steven Sotloff.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Royaume-Uni et les Etats-Unis se sont dits "écoeurés" après la diffusion par l'EI de la vidéo montrant la décapitation de Steven Sotloff.

Deux semaines après la décapitation du journaliste américain James Foley par l’Etat islamique, ce dernier aurait diffusé mardi 2 septembre une autre vidéo intitulée "deuxième message à l’Amérique". Celle-ci montrerait la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff, selon le centre SITE, basé aux Etats-Unis et spécialisé dans la veille des sites islamistes. Dans cette vidéo, les djihadistes menaceraient également de s’en prendre à un troisième otage, britannique. Une annonce que le Premier ministre britannique David Cameron a qualifié d’"absolument écoeurante et ignoble". Les Etats-Unis, quant à eux, se sont déclarés "écoeurés" et "consternés" par ce meurtre présumé. La Maison Blanche et le département d’Etat ont signalé que les services de renseignement américains étaient en train d’"authentifier aussi vite que possible" ce document vidéo. Mardi 2 septembre au soir, rien n’avait été encore confirmé ou infirmé.

Dans le même temps, François Hollande a "condamn[é] avec horreur une exécution abominable [si] elle était confirmée", tandis que Laurent Fabius, a estimé qu’il s’agissait d’une "nouvelle illustration de la barbarie sans limite de ce califat de la terreur qui doit être combattu avec la plus grande détermination". Mercredi 3 septembre au matin, c’était au tour de Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’Onu de faire part de son indignation. "Nous sommes tous indignés par les informations en provenance d’Irak concernant les meurtres terribles de civils" par l’Etat islamique, "y compris la décapitation terrible d’un autre journaliste", a-t-il déclaré au cours d’un séjour en Nouvelle-Zélande. "Je condamne avec force tous les crimes méprisables de cette nature et je refuse d’accepter que des communautés entières puissent être menacées par des crimes atroces pour ce qu’elles sont et ce en quoi elles croient", a-t-il ajouté.

Le 27 août dernier, dans un message vidéo, la mère de Steven Sotloff s’était adressée directement au chef de l’Etat islamique pour demander la libération de son fils. " Vous, le calife, pouvez accorder l’amnistie", implorait-elle alors auprès d'Abou Bakr al-Bagdadi. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Vol de 4 tableaux dans un musée corse

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
chrisbord
- 03/09/2014 - 17:45
@superliberal
.malheureusement les vrais Musulmans risquent de payer les pots cassés....
Certes, mais leur silence est si assourdissant que l'on entends plus rien. Qui ne dit mot consent !
superliberal
- 03/09/2014 - 10:41
Beheading Challenge
Sans les réseaux sociaux ils les auraient assassinés d'une balle dans la tête sans "publicité", mais "choc des photos" oblige faut faire dans la boucherie...
Je ne mesure pas l'impact psychologique sur Mr tout le monde mais il me semble que la haine grandit un peu plus de jour en jour...malheureusement les vrais Musulmans risquent de payer les pots cassés....
ISABLEUE
- 03/09/2014 - 10:13
Pas besoin de leur faire de la pub
Les cafards, il faut les écraser. Point barre. Des bombes sur les têtes et hop terminé;