À Propos

Yves Jégo est député de la troisième circonscription de Seine-et-Marne et maire de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) et président de la Communauté de communes des deux fleuves. Il devient président par intérim de l'UDI le 9 avril 2014, à la suite du départ de Jean-Louis Borloo. Il est aussi vice-président du Parti radical. Il fut secrétaire d'État chargé de l'Outre-Mer dans le gouvernement Fillon II, du 18 mars 2008 au 23 juin 2009. Il est l'auteur du livre "Marine Le Pen arrivera au pouvoir, sauf si...", publié chez First.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bonnes feuilles

Yves Jégo : ce qu'il faut faire pour empêcher l'arrivée désormais inéluctable de Marine Le Pen au pouvoir

Ce livre est né du constat qu'a fait Yves Jégo durant ses permanences de député, où il s'est de plus en plus souvent entendu dire par ceux qu'il recevait : "Puisque c'est comme ça, la prochaine fois, ce sera Marine." Inquiet de ces réactions fréquentes, le vice-président de l'UDI a décidé de prendre la plume pour nous mettre solennellement en garde contre la tentation du vote Front National. Extrait de "Marine Le Pen arrivera au pouvoir", publié chez First (2/2).
11/05/2014 - 10h20
05
Bonnes feuilles

Yves Jégo : pourquoi l'arrivée au pouvoir de Marine Le Pen est désormais inéluctable

Ce livre est né du constat qu'a fait Yves Jégo durant ses permanences de député, où il s'est de plus en plus souvent entendu dire par ceux qu'il recevait : "Puisque c'est comme ça, la prochaine fois, ce sera Marine." Inquiet de ces réactions fréquentes, le président par intérim de l'UDI a décidé de prendre la plume pour nous mettre solennellement en garde contre la tentation du vote Front National. Extrait de "Marine Le Pen arrivera au pouvoir", publié chez First (1/2).
10/05/2014 - 12h24
038
Droitisation

Yves Jégo : "Jean-François Copé doit comprendre qu'on n'endigue pas le FN en devenant le FN"

La proposition de Jean-François Copé de réformer le droit du sol divise l'opposition. Pour l'ancien ministre de l'Outre-mer Yves Jégo, il s'agit d'une proposition inacceptable pour qui se prétend républicain.
23/10/2013 - 14h43
061
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours