En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 5 heures 28 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 8 heures 43 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 12 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 14 heures 35 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 17 heures 2 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 19 heures 58 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 6 heures 19 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 9 heures 30 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 13 heures 43 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 15 heures 5 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 16 heures 33 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 16 heures 53 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 17 heures 18 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 18 heures 25 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 19 heures 31 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 20 heures 15 min
© Reuters
Les archéologues ont recours à des techniques scientifiques de plus en plus poussées.
© Reuters
Les archéologues ont recours à des techniques scientifiques de plus en plus poussées.
Indiana Jones

Ramses III a été égorgé : comment travaillent les enquêteurs de l’Histoire ?

Publié le 23 décembre 2012
Si les archéologues ont pu montrer que le pharaon de la XXe dynastie de l'ancienne Égypte avait bien été assassiné lors d'une tentative de coup d'État menée par l'une de ses épouses, c'est notamment grâce aux nouvelles techniques d'analyse scientifique.
Bruno Maureille est directeur de recherche au CNRS. Il participe régulièrement aux enseignements du Master d'Anthropologie-Préhistoire à l'Université Bordeaux 1, au Master de Préhistoire (Muséum National d'Histoire naturelle). Depuis 2002, il co...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Maureille
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Maureille est directeur de recherche au CNRS. Il participe régulièrement aux enseignements du Master d'Anthropologie-Préhistoire à l'Université Bordeaux 1, au Master de Préhistoire (Muséum National d'Histoire naturelle). Depuis 2002, il co...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les archéologues ont pu montrer que le pharaon de la XXe dynastie de l'ancienne Égypte avait bien été assassiné lors d'une tentative de coup d'État menée par l'une de ses épouses, c'est notamment grâce aux nouvelles techniques d'analyse scientifique.

Atlantico : Plus de 3000 ans après sa mort, des scientifiques ont pu confirmer définitivement l’hypothèse qui assurait que Ramsès III avait été assassiné lors d’un coup d’Etat. Ces conclusions découlent de l’utilisation de nouvelles techniques d’analyse scientifique. Quelles sont ces nouvelles méthodes à la disposition des archéologues du XXIème siècle ?

Bruno Maureille : Ces nouvelles méthodes sont très nombreuses puisque l’archéologie bénéficie de l’avancée technologique de tous les champs disciplinaires comme par exemple les sciences de l’univers ou les sciences de l’imagerie.

Contrairement à ce que l’on peut croire, l’archéologie représente un ensemble de disciplines qui utilisent très généralement et très rapidement toute l’innovation technique. On peut notamment parler de l’application de l’imagerie médicale à la reconstitution des corps, des avancées dans la paléogénétique, des avancées dans les datations radionucléaires ou des possibilités que nous offrent maintenant les outils des sciences de l’univers dans la datation d’un grain de quartz dans un ensemble de sédiments.

 

En dehors de la « petite histoire » dans la grande histoire, ces nouvelles techniques peuvent-elles bouleverser profondément notre connaissance de l’humanité ? Quels nouveaux champs de recherches ouvrent-elles ?

Il va y avoir de grands changements, notamment en matière d’histoire du peuplement avec la paléogénomique qui va nous permettre de bien mieux comprendre ce qu’a été notre histoire passée en terme de groupes humains. Plus on va pouvoir remonter dans le temps, plus on découvrira que cette histoire peut être surprenante.

Pour d’autres champs disciplinaires, au niveau de l’évolution culturelle de l’homme, au niveau de la datation absolue, les outils de la biochimie ou de la physique nucléaire vont nous permettre d’avoir plus de précisions et de finesse dans nos analyses. Actuellement, on travaille en biochimie sur des éléments ténus qu’on est capable de détecter par exemple dans le tartre qui est déposé sur les dents et qui nous permettent de discuter de la capacité des hommes du passé à soigner les maladies. Toutes ces modifications seront très importantes dans le futur.

 

L’archéologie de terrain est-elle en train d’être remplacée par une archéologie de laboratoire ?

Non, l’archéologie reste une discipline qui s’intéresse aux vestiges du passé et ces vestiges proviennent naturellement de terrains enfouis. Le matériel qui sert à faire des recherches en archéologie sort nécessairement de terre. Par contre, comme il y a une technicité de plus en plus importante des équipements, il est possible qu'on assiste à l'émergence une archéologie de développement dans les laboratoires. Il va peut-être y avoir une catégorie d’ingénieurs, de techniciens, de chercheurs aussi, qui vont être plus liés à un environnement d’équipements. Mais cela ne veut pas dire que l'archéologie de laboratoire remplacera l'archéologie de terrain. Dans tous les cas, tout débute toujours avec le terrain.  

 

Existent-ils d'autres anecdotes de l’Histoire comme celle de l'assassinat de Ramsès III qui auraient été éclaircies grâce aux nouvelles technologies ?

Oui, et j’irai même jusqu’à la préhistoire. Les avancées en paléogénétique et paléogénomique, notre capacité à étudier le génome complet d’un homme de Neandertal, représentent une des plus belles découvertes scientifiques qui existent sur la terre à deux niveaux.

D’abord parce que cette découverte nous a permis de répondre à une question sur le statut spécifique de cet homme préhistorique. L’homme de Neandertal était capable de se métisser avec nos ancêtres ce qui veut dire qu’il fait partie de notre espèce.

Mais surtout, la capacité que l’on va avoir de comparer ce que nous sommes nous-mêmes à cet ancêtre vieux de quarante-mille ans va nous permettre de mieux comprendre ce que nous avons été et ce que nous sommes devenus actuellement. Cela va au-delà de l’anecdote, c’est du résultat scientifique de très haute importance. Des anecdotes, il y en a toujours à l’échelle de tous les sites qui contribuent à construire la petite et la grande histoire de l’archéologie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Rémi57
- 26/12/2012 - 19:51
Surpris
@ Winecki - 24/12/2012 - 08:32 : Je suis quelque peu surpris.
Voyez vous, en général, une pratique communément admise lorsque l'on se fait "rapporteur" de travaux que d'autres ont menés, l'usage veut que l'on cite ses sources ou son auteur.
Aucune mention de ce type n'a attiré mon attention.
Vous attendez mes propositions avec impatience ? Deuxième surprise de ma part : bien que je le pouvoir ne m'en appartienne pas, il me semblait avoir clairement expliqué, qu'en temps de crise, consacrer des budgets que ce soit à l'égyptologie ou à au séquençage du génome néandertalien est effectivement à des années lumières de ce que je pense prioritaire.
Veuillez accepter mes plus plates excuses pour n'avoir pas assouvi aussi rapidement que vous l'auriez souhaité l'impatience qui vous brûlait.
de Winecki
- 24/12/2012 - 08:32
Laissez travailler les savants anglophones
Avant de prendre des coups de colère, @Rémi57, renseignez-vous un peu. Bruno Maureille nous a simplement tenus au courant d'une étude publiée en anglais et qu'on peut lire sous http://www.bmj.com/content/345/bmj.e8268. Regardez la liste des auteurs, il semble qu'on n'y trouve pas un seul savant français. On peut donc croire que cette découverte n'a pas coûté à notre pays un seul eurocentime. La France, jadis pionnière en matière d'égyptologie, est aujourd'hui à la traîne. Que propose donc @Rémy57 en matière d'économies supplémentaires? Faut-il supprimer les chaires qui s'occupent de cette science inutile? J'attends sa réponse avec impatience.
pauledesbaux
- 23/12/2012 - 16:40
ramses égorgé ?
par un coup monté par l'une de ses femmes à quand l'égorgement de notre ramses par l'une de ses nombreuses concubines ? notre "egypte" irait bien mieux.......