En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 12 heures 50 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 13 heures 28 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 16 heures 11 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 20 heures 57 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 21 heures 8 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 21 heures 29 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 22 heures 7 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 22 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 13 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 15 heures 12 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 16 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 18 heures 6 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 20 heures 49 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 21 heures 5 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 21 heures 19 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 21 heures 33 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 22 heures 11 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 22 heures 15 min
info atlantico
© Reuters
L'Algérie bénéficie d'une mauvaise image auprès des Français, y compris dans l'électorat socialiste.
© Reuters
L'Algérie bénéficie d'une mauvaise image auprès des Français, y compris dans l'électorat socialiste.
Sondage

Seuls 26% des Français ont une bonne image de l'Algérie contre 71% du Maroc et 53% de la Tunisie

Publié le 18 décembre 2012
SONDAGE ATLANTICO/IFOP : l'Algérie souffre d'une mauvaise image auprès des Français, y compris chez les électeurs socialistes. L'histoire commune entre nos deux pays explique en grande partie ce résultat.
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
SONDAGE ATLANTICO/IFOP : l'Algérie souffre d'une mauvaise image auprès des Français, y compris chez les électeurs socialistes. L'histoire commune entre nos deux pays explique en grande partie ce résultat.

L'image de l'Algérie et des pays du Maghreb

Diriez-vous que vous avez une très bonne image, une assez bonne image, une assez mauvaise image ou une très mauvaise image ?

(Cliquer sur l'image pour agrandir)

On constate que les trois pays du Maghreb bénéficient d’une image très différente auprès de l’opinion publique française.

Avec un pays qui en tête, le Maroc ; un pays en situation intermédiaire, la Tunisie : et puis l’Algérie qui souffre d’une mauvaise image aux yeux de nos concitoyens. On aurait pu penser que l’on obtiendrait des résultats relativement identiques pour chacun des pays, en fait, il n’en est rien. Il y a une vraie différence selon les pays concernés.

Pour comprendre cette hiérarchie, il faut comprendre que les Français jugent sur différents critères. D’abord, les pays peuvent être perçus en termes de destination touristique et dans ce cas le Maroc s’en sort extrêmement bien en raison notamment des paysages et de l’hospitalité du pays. Les pays sont également jugés en termes de situation économique et sociale et politique ainsi qu'en termes d'histoire commune avec la France.

  • Récapitulatif total "Bonne image"

 

(Cliquer sur l'image pur agrandir)

Le clivage politique est très marqué. Les électeurs de gauche ont une meilleure image de ces pays que les électeurs de droite. Les électeurs du Front national ont quant à eux une image très dégradée de ces trois pays, y compris du Maroc et de la Tunisie.

L'Algérie bénéficie d’une mauvaise image, y compris dans l'électorat socialiste. Cela renvoie à différents éléments et cela ne se fait pas seulement à travers une lecture politique. L’histoire commune entre l’Algérie et la France, notamment avec la guerre d’Algérie, peut expliquer la défiance de l’électorat de droite mais cela ne peut s’appliquer à l’électorat socialiste. A gauche, sans doute, y a-t-il la mémoire des entorses à la démocratie commises en Algérie, la corruption, les difficultés que le pays connait avec la jeunesse, les inégalités de revenus, etc. Les Français trouvent des raisons différentes qui expliquent la mauvaise image de l’Algérie.

  • L'image du Maroc

(Cliquer sur l'image pour agrandir)

  • L'image de la Tunisie


(Cliquer sur l'image pour agrandir)

  • L'image de l'Algérie

 

(Cliquer sur l'image pour agrandir)

Si l’image du Maroc est la meilleures chez les personnes âgées, ce n’est pas un hasard. Il s’agit de personnes qui ont pu se rendre sur place. Dans le cas de la Tunisie, là aussi, plus on est âgé, plus on a une bonne image de la Tunisie. Je pense que les parallèles qui peuvent être dessinés sont ceux de pays qui attirent tous deux les Français. Néanmoins, la Tunisie attire moins que le Maroc, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années encore.

C’est là qu’intervient un deuxième paramètre qui contribue à la représentation que les Français se font d’un pays. La situation économique, sociale et politique qui prévaut dans un pays est également prise en compte par les Français. La Maroc a été préservé à l’écart des mouvements de révolutions arabes. Malgré quelques attentats, la situation au Maroc apparait aux yeux des Français comme relativement paisible et calme. C’est sans doute ce qui explique le différentiel avec la Tunisie où les Français ont les images de la révolution tunisienne, de violences et d’une forme instabilité politique qui règnerait aujourd’hui.

Du point de vue de la situation économique sociale et politique, l’histoire politique algérienne ces dernières années a été marquée par la violence. Guerre civile et présence de partis islamiques avec des attentats à répétition et un pays divisé. Tout cela a beaucoup marqué. L’histoire commune que nous avons avec l’Algérie est plus lourde. Toutes ces raisons font que l’Algérie est aujourd’hui la mal-aimée aux yeux des Français.

Le dernier élément qui peut entrer en ligne de compte et qui concernera davantage l’Algérie, est l’histoire commune entre la France et les pays du Maghreb. Du point de vue touristique, l’Algérie ne peut soutenir la comparaison avec ses voisins tunisien et marocain qui ont des infrastructures touristiques et hôtelière et une image touristique meilleure en France.

Tout l’enjeu pour François Hollande lors de son déplacement à Alger 50 ans après la signature des accords d’Evian est de retisser des liens avec ce  pays et de reconstruire une relation normale. Cela passera également par un travail de la part des autorités algériennes sur l’image que leur pays renvoie en France. Cela est d’autant plus marquant que la communauté algérienne vivant en France est très nombreuse, plus nombreuse que la communauté tunisienne ou marocaine, les liens entre les deux pays sont donc nombreux. Les trois quarts des Français ont une mauvaise image de l’Algérie et pour changer cette perception, il faudra du temps.

Les Français et les relations franco-algériennes 50 ans après les accords d'Evian

  • L'impact de l'indépendance de l’Algérie sur l’Algérie et sur la France

Diriez-vous que l’indépendance de l’Algérie a été plutôt une bonne chose ou plutôt une mauvaise chose pour l’Algérie ? Et pour la France ?

(Cliquer sur l'image pour agrandir)

  • L'intérêt de poursuivre une politique de coopération avec l'Algérie

 
En ce qui concerne les relations franco-algériennes, pensez-vous que la France a intérêt à poursuivre une politique de coopération avec l’Algérie ?

(Cliquer sur l'image pour agrandir)

Méthodologie :

Ce document présente les résultats d’une étude réalisée par l’Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage. Les enseignements qu’elle indique reflètent un état de l’opinion à l’instant de sa réalisation et non pas une prédiction.

Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l’accord exprès de l’Ifop.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (60)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
sidi
- 22/12/2012 - 12:43
ALGERIE
j'ai une autre façon d'interpreter ce sondage;74% ,c'est à dire les 3/4 des milliers de français résidants en Algérie ont une opinion defavorable à notre égard; c'est une evolution positive, selon moi,vu qu'avant l'independance, le chiffre etait de 100%; c'est toujours la vieille querelle entre le rockefort et le camembert!
troiscentsalheure
- 21/12/2012 - 06:57
A nadir
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_d%C3%A9put%C3%A9s_de_l%27Alg%C3%A9rie_fran%C3%A7aise
campaillou
- 20/12/2012 - 08:04
@nadir
pourquoi ne pas aller sur un autre site . vous vous ferez moins de mal....