En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
La corruption en France ? L'Hexagone arrive en tout cas 22e au classement des pays en fonction de leur degré de corruption.
Ver dans le fruit
Les Français ont-ils de bonnes raisons de considérer qu'ils vivent dans un pays corrompu ?
Publié le 06 décembre 2012
Avec Noël Pons
L'organisation non gouvernementale Transparency International a publié cette semaine le classement des pays en fonction de leur degré de corruption. Si le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande sont en haut du classement, la France n'arrive qu'en 22ème position.
Noël Pons a été inspecteur des impôts, fonctionnaire au  Service central de prévention de la corruption (SCPC). Il  dispense de nombreuses formations antifraude et  anticorruption en France et à l'étranger.Il est l'auteur de "La corruption des élites"...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Noël Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Noël Pons a été inspecteur des impôts, fonctionnaire au  Service central de prévention de la corruption (SCPC). Il  dispense de nombreuses formations antifraude et  anticorruption en France et à l'étranger.Il est l'auteur de "La corruption des élites"...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'organisation non gouvernementale Transparency International a publié cette semaine le classement des pays en fonction de leur degré de corruption. Si le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande sont en haut du classement, la France n'arrive qu'en 22ème position.
Avec Noël Pons

Atlantico : Un rapport de Transparency International a été publié cette semaine et place la France en 22e position des pays perçus comme les moins corrompus. Une enquête TNS Sofres publiée en 2011 montrait que plus de 70 % des Français jugeaient leurs politiques plutôt corrompus. Ces chiffres sont-ils en adéquation avec la réalité ?

 

Noël Pons : Ces chiffres représentent la réalité d'une méthode qui correspond à un format de questionnement. En effet, on demande à un certain nombre de personnes de décrire ce qu'ils perçoivent d'un pays en matière de corruption. Par conséquent, on constate que certains pays sont de redoutables paradis fiscaux, pourtant, ils sont mieux placés que la France. A l'inverse, les pays du Nord sont assez bien considérés en matière de corruption mais cela n'empêche pas qu'ils soient, selon les analyses de l'OCDE, bousculés par les institutions internationales sur ce point. Mais dans ce modèle de questionnement, c'est principalement la perception qui compte.

 

Qu'entend-on par perception de la corruption ?

 

C'est le sentiment qu'un individu a sur la question mais qui n'est basé sur rien d'autre que sur de l'intuition. La corruption est extrêmement difficile à analyser pour une raison simple : la complexité du sujet. On ne peut analyser que ce qui est apparent, et dans ce domaine, beaucoup de choses sont cachées. Par exemple, quand beaucoup d'affaires éclatent dans un pays et dont la justice se saisit, on va percevoir ce dernier comme très corrompu. Alors qu'un pays dans lequel aucun scandale lié à la corruption n'éclate, ce n'est pas forcément qu'il n'est pas corrompu mais peut-être qu'il camoufle divinement ses opérations. La difficulté réside précisément dans cette problématique.

 

Lorsque Transparency a développé les éléments du rapport, ils ont soulevé plusieurs points qui permettent de comprendre la corruption : le lobbying, le conflit d'intérêt, le travail sur l'expertise... Ces éléments aident à la compréhension et donne des pistes pour soupçonner la corruption. Il est également nécessaire de préciser que le rapport ne traite que de la corruption active et non pas celle du privé et celle de la criminalité. Or, en France, il existe toujours des domaines qui sont largement financés par la criminalité. L'important, c'est de travailler sur ce sujet pour arriver à quelque chose de plus cohérent. C'est une recherche constante car c'est un domaine en perpétuelle évolution. En effet, ceux qui usent de la corruption développent des techniques toujours nouvelles et de plus en plus performantes pour ne pas se faire prendre. La corruption est une lutte de longue haleine.

 

Comment dans ce cas-là faire la différence entre ce que l'on perçoit et la réalité ?

 

La perception, c'est le sentiment que l'on a. La réalité, c'est le fait de connaître les faits qui sont plus complexes que ce que l'on pense. C'est la partie immergée de l'iceberg. La difficulté réside dans le fait que c'est un problème de méthodologie. Beaucoup d'avancées sont faites dans le domaine aujourd'hui mais il y aura toujours des personnes qui parviendront à passer entre les mailles du filet.

 

Où commence la corruption dans la perception d'un Français comparée à d'autres pays, notamment du Nord ?

 

Les pays nordiques ont effectivement une conception différente de la corruption que la France ou même que les pays latins. Dans ces pays, un ministre ou un parlementaire qui paye une boite de chocolat avec sa carte professionnelle prend immédiatement la porte. Le conflit d'intérêt est traité de manière assez précise. Toutes les dépenses des parlementaires figurent sur un site que la population peut consulter. Il existe donc une transparence qui favorise l'image d'honnêteté des politiques dans ces pays.

 

Le problème en France, c'est le manque de transparence. Le système permet donc de plus facilement fantasmer la corruption même quand elle n'existe pas. C'est pour cela que l'on arrive à des raisonnements du peuple qui considère que les politiques sont « tous pourris ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
02.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
03.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
04.
Attentat de Strasbourg : la vérité émerge sur la cas de Mehdi Chekatt
05.
Taxe à 75% : pourquoi l’échec de la seule bonne idée de François Hollande aurait dû inquiéter
06.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
07.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
03.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
06.
Taxe à 75% : pourquoi l’échec de la seule bonne idée de François Hollande aurait dû inquiéter
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Inconnu
- 06/12/2012 - 22:38
Censure sur Atlantico
Vous avez censuré neuf de mes commentaires.
Propos que je suis en mesure d'étayer.
Vous disposez de mes coordonnées.
Je vous invite à motiver cette censure.
Merci.
Mani
- 06/12/2012 - 22:29
Ridicule, comme toujours.
Ce classement n'a strictement aucun sens. La "perception" de la corruption ? Dans un pays comme la France, où la "perception" qu'ont les gens de leur situation personnelle est plus pessimiste que celle des Irakiens ? C'est une blague.
jlbaty
- 06/12/2012 - 21:51
On n'est pas corrompu, c'est
On n'est pas corrompu, c'est pire que ca ont est vendu au banques et aux lobby de toutes espèce quand on paie des médocs 10 frois le prix que les même medocs dans les pays voisins,ou bien quands on endette sa commune pour financer le parti par une comm.sur les marchés publiques la merde et l'enfoncement de france continuera, le problème c'est que les responsables sont les élus