En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Les réactions politiques après la décision de Benjamin Griveaux de renoncer à sa candidature pour les municipales à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 39 min 33 sec
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 2 heures 21 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 15 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 16 heures 13 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 16 heures 39 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 18 heures 8 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 19 heures 19 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 21 heures 10 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 1 heure 9 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 16 heures 27 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 17 heures 37 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 18 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 20 heures 4 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 21 heures 50 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 23 heures 31 min
© Reuters
Le 21 décembre, date de "fin du monde" selon certains mouvements, pourrait être l'occasion de passages à l'acte dangereux pour certains illuminés.
© Reuters
Le 21 décembre, date de "fin du monde" selon certains mouvements, pourrait être l'occasion de passages à l'acte dangereux pour certains illuminés.
Délire

L’impréparation des pouvoirs publics face aux illuminés de la fin du monde

Publié le 03 décembre 2012
Dans un mois, nous seront le 21 décembre. Présentée par certains mouvements comme la fin du monde, cette date pourrait être l'occasion de passages à l'acte dangereux pour certains illuminés. Mais qu'ont prévu les pouvoirs publics pour les empêcher de nuire ?
Denis Lelièvre est avocat depuis plus de quinze ans, au barreau du Val d’Oise avec ses activités dominantes en droit immobilier, droit administratif et droit civil général, ainsi qu’en droit pénal.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Lelièvre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Lelièvre est avocat depuis plus de quinze ans, au barreau du Val d’Oise avec ses activités dominantes en droit immobilier, droit administratif et droit civil général, ainsi qu’en droit pénal.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un mois, nous seront le 21 décembre. Présentée par certains mouvements comme la fin du monde, cette date pourrait être l'occasion de passages à l'acte dangereux pour certains illuminés. Mais qu'ont prévu les pouvoirs publics pour les empêcher de nuire ?

Certains mouvements mystiques ont annoncé de grands cataclysmes pour les alentours du 21 décembre 2012 en invoquant le calendrier maya qui verrait un cycle s'achever à cette date. D'aucuns, plus précis, ont même prétendu que seuls quelques rares endroits au monde seraient préservés, dont le petit village de Bugarach, entre Carcassonne et Perpignan. Cela pourrait prêter à sourire si des comportements dangereux n'étaient à craindre dans le sillage de ces prophéties.

Entendons-nous bien : il ne faut selon moi craindre aucune calamité particulière pour le 21 décembre 2012 en soi, mais certains illuminés pourraient avoir à cette occasion des réactions irrationnelles, bien inquiétantes, elles, et il est du devoir des pouvoirs publics de prévenir ces débordements prévisibles.

Certes, depuis l'étude réalisée par une équipe de sociologues américains derrière le Professeur Festinger sur une secte apocalyptique qui prédisait la fin du monde pour 1954 - un 21 décembre, déjà ! - on sait que, le lendemain de « la fin du monde » annoncée, la grande majorité de ceux qui la prophétisaient, soutiendront qu'elle a été évitée grâce à eux (prière, désenvoûtement, modification des ondes telluriques...). D'autres, rares, dessillés, auront pris conscience de leur erreur, avec risque pour eux de dépression plus ou moins grave, surtout s'ils se sont ruinés à cette occasion. Mais surtout, certains pourront être tentés de passer à l'acte, avec tous les dangers pour eux-mêmes et pour autrui que cela comporte.

Face à ce phénomène, qu'ont prévu les pouvoirs publics ? Apparemment, rien, ou du moins rien d'efficace. Apparemment, car il est après tout possible que le nécessaire ait été fait, ne serait-ce qu'au nom du principe de précaution inscrit dans la constitution française et qu'on nous le taise pour des raisons de sécurité publique. Rien d'efficace, parce que le peu qu'on sait n'est pas rassurant : il en est ainsi de l'arrêté, interdisant de s'y rendre fin décembre à ceux qui n'ont rien à y faire, du maire de Bugarach, petit village qui ne pourra endiguer convenablement le moment venu ce flot d'illuminés : croit-on vraiment qu'un simple arrêté municipal empêchera, réellement, ceux qui croient risquer leur vie en allant ailleurs, de le transgresser ?

L'organisme public français chargé de l'observation et de la lutte contre les directives sectaires, la MIViLuDeS, vient de changer de président à la suite de l'élection en juin du précédent, Georges Fenech, à l'assemblée nationale. Il était particulièrement sensibilisé à ces problèmes et ne cessait de mettre en garde les différentes autorités et le grand public à ce propos. La mission interministérielle qu'il présidait avait organisé notamment en novembre 2011 « une réunion de coordination avec l'ensemble des services de l'Etat concernés par la problématique des messages apocalytiques afin de réfléchir aux moyens d'améliorer l'échange d'informations et la coordination des actions à entreprendre ». Qu'en est-il résulté ? Qu'a pu faire depuis lors en si peu de temps son successeur, Serge Blisko, qui l'a remplacé en août dernier à la tête de la MIViLuDeS ?

Le passage à l'acte d'illuminés n'est pas à exclure, qu'il s'agisse de personnes isolés ou de groupes, dont les membres sont peu ou prou manipulés par des gourous eux-mêmes plus ou moins sincères dans leurs discours. Hélas, de la jungle guyanaise aux forêts du Vercors en passant par le métro de Tokyo, les massacres dus aux sectes millénaristes nous rappellent l'extrême nocivité parfois de certaines de leurs dérives !

Sans aller jusque là, certains seront victimes de leur propre crédulité et seulement d'elle. Une action en annulation de vente d'un bien immobilier est prévue en droit français mais seulement à l'avantage du vendeur qui a été lésé, pas de l'acheteur qui a payé trop cher parce qu'il a pu croire que sa vie en dépendait. Or on a appris que certains se seraient ruinés en payant au prix fort des biens immobiliers à Bugarach. Qu'est-il prévu pour leur venir en aide, juridiquement, psychologiquement ou financièrement ?

Le risque de trouble à l'ordre public est donc bien réel. Il concerne les autorités pénales (escroqueries, abus de faiblesse, violation des règles d'urbanisme là où des installations de survie ont été réalisées, sans permis de construire...), sanitaires (dépressions après la date annoncée), financières (surendettement de personnes ruinées) ou de sécurité publique (risque de passage à l'acte de déséquilibrés). Les avocats, en première ligne dans la défense des victimes de ces dérives, doivent s'y préparer et trop peu y semblent prêts. Rien n'est rendu public sur les psychologues ou les sociologues, notamment, alors si les pouvoirs publics ont anticipé ces risques, qu'ils l'annoncent ; s'ils n'ont encore rien fait, à un mois de l'échéance, il est urgent de s'y préparer.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Les réactions politiques après la décision de Benjamin Griveaux de renoncer à sa candidature pour les municipales à Paris

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Sesmar2
- 04/12/2012 - 09:18
Lui que prévboit-il??
Et vous Monsieur l'Avocat que prévoyez-vous car enfin, il faut être raisonnable, que peut mettre en place l'état avant ce soit disant fléau? Soumettez des idées dans Atlantico, vous qui avez la parole, nous on a quelques petites idées mais on ne peut pas écire un article ou parler à la télé comme vous.
Ravidelacreche
- 03/12/2012 - 10:29
Mais qu'ont prévu les pouvoirs publics
Une réunion de consensus prévue le 22 décembre :o))