En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

02.

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

03.

Pour la France, la dette est magique, plus on en fait, plus on s’enrichit... alors pourquoi se priver ?

04.

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

05.

La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris

06.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

07.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

05.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

06.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

01.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

02.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

03.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

06.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

ça vient d'être publié
pépites > Défense
Guerre
L'Azerbaïdjan va combattre jusqu'au "retrait total" des Arméniens du Karabakh
il y a 1 heure 7 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 3 heures 35 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 4 heures 15 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 4 heures 59 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 6 heures 4 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 6 heures 44 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 7 heures 13 min
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 7 heures 38 min
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 8 heures 12 min
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 1 heure 35 min
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 2 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 3 heures 56 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 4 heures 26 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 6 heures 4 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 6 heures 38 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 6 heures 59 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 7 heures 28 min
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 7 heures 46 min
pépites > International
Ring
Trump face à Biden : un pugilat confus, un match de boxe, plutôt qu'un débat
il y a 8 heures 27 min
© Reuters
Le 21 décembre, date de "fin du monde" selon certains mouvements, pourrait être l'occasion de passages à l'acte dangereux pour certains illuminés.
© Reuters
Le 21 décembre, date de "fin du monde" selon certains mouvements, pourrait être l'occasion de passages à l'acte dangereux pour certains illuminés.
Délire

L’impréparation des pouvoirs publics face aux illuminés de la fin du monde

Publié le 03 décembre 2012
Dans un mois, nous seront le 21 décembre. Présentée par certains mouvements comme la fin du monde, cette date pourrait être l'occasion de passages à l'acte dangereux pour certains illuminés. Mais qu'ont prévu les pouvoirs publics pour les empêcher de nuire ?
Denis Lelièvre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Lelièvre est avocat depuis plus de quinze ans, au barreau du Val d’Oise avec ses activités dominantes en droit immobilier, droit administratif et droit civil général, ainsi qu’en droit pénal.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un mois, nous seront le 21 décembre. Présentée par certains mouvements comme la fin du monde, cette date pourrait être l'occasion de passages à l'acte dangereux pour certains illuminés. Mais qu'ont prévu les pouvoirs publics pour les empêcher de nuire ?

Certains mouvements mystiques ont annoncé de grands cataclysmes pour les alentours du 21 décembre 2012 en invoquant le calendrier maya qui verrait un cycle s'achever à cette date. D'aucuns, plus précis, ont même prétendu que seuls quelques rares endroits au monde seraient préservés, dont le petit village de Bugarach, entre Carcassonne et Perpignan. Cela pourrait prêter à sourire si des comportements dangereux n'étaient à craindre dans le sillage de ces prophéties.

Entendons-nous bien : il ne faut selon moi craindre aucune calamité particulière pour le 21 décembre 2012 en soi, mais certains illuminés pourraient avoir à cette occasion des réactions irrationnelles, bien inquiétantes, elles, et il est du devoir des pouvoirs publics de prévenir ces débordements prévisibles.

Certes, depuis l'étude réalisée par une équipe de sociologues américains derrière le Professeur Festinger sur une secte apocalyptique qui prédisait la fin du monde pour 1954 - un 21 décembre, déjà ! - on sait que, le lendemain de « la fin du monde » annoncée, la grande majorité de ceux qui la prophétisaient, soutiendront qu'elle a été évitée grâce à eux (prière, désenvoûtement, modification des ondes telluriques...). D'autres, rares, dessillés, auront pris conscience de leur erreur, avec risque pour eux de dépression plus ou moins grave, surtout s'ils se sont ruinés à cette occasion. Mais surtout, certains pourront être tentés de passer à l'acte, avec tous les dangers pour eux-mêmes et pour autrui que cela comporte.

Face à ce phénomène, qu'ont prévu les pouvoirs publics ? Apparemment, rien, ou du moins rien d'efficace. Apparemment, car il est après tout possible que le nécessaire ait été fait, ne serait-ce qu'au nom du principe de précaution inscrit dans la constitution française et qu'on nous le taise pour des raisons de sécurité publique. Rien d'efficace, parce que le peu qu'on sait n'est pas rassurant : il en est ainsi de l'arrêté, interdisant de s'y rendre fin décembre à ceux qui n'ont rien à y faire, du maire de Bugarach, petit village qui ne pourra endiguer convenablement le moment venu ce flot d'illuminés : croit-on vraiment qu'un simple arrêté municipal empêchera, réellement, ceux qui croient risquer leur vie en allant ailleurs, de le transgresser ?

L'organisme public français chargé de l'observation et de la lutte contre les directives sectaires, la MIViLuDeS, vient de changer de président à la suite de l'élection en juin du précédent, Georges Fenech, à l'assemblée nationale. Il était particulièrement sensibilisé à ces problèmes et ne cessait de mettre en garde les différentes autorités et le grand public à ce propos. La mission interministérielle qu'il présidait avait organisé notamment en novembre 2011 « une réunion de coordination avec l'ensemble des services de l'Etat concernés par la problématique des messages apocalytiques afin de réfléchir aux moyens d'améliorer l'échange d'informations et la coordination des actions à entreprendre ». Qu'en est-il résulté ? Qu'a pu faire depuis lors en si peu de temps son successeur, Serge Blisko, qui l'a remplacé en août dernier à la tête de la MIViLuDeS ?

Le passage à l'acte d'illuminés n'est pas à exclure, qu'il s'agisse de personnes isolés ou de groupes, dont les membres sont peu ou prou manipulés par des gourous eux-mêmes plus ou moins sincères dans leurs discours. Hélas, de la jungle guyanaise aux forêts du Vercors en passant par le métro de Tokyo, les massacres dus aux sectes millénaristes nous rappellent l'extrême nocivité parfois de certaines de leurs dérives !

Sans aller jusque là, certains seront victimes de leur propre crédulité et seulement d'elle. Une action en annulation de vente d'un bien immobilier est prévue en droit français mais seulement à l'avantage du vendeur qui a été lésé, pas de l'acheteur qui a payé trop cher parce qu'il a pu croire que sa vie en dépendait. Or on a appris que certains se seraient ruinés en payant au prix fort des biens immobiliers à Bugarach. Qu'est-il prévu pour leur venir en aide, juridiquement, psychologiquement ou financièrement ?

Le risque de trouble à l'ordre public est donc bien réel. Il concerne les autorités pénales (escroqueries, abus de faiblesse, violation des règles d'urbanisme là où des installations de survie ont été réalisées, sans permis de construire...), sanitaires (dépressions après la date annoncée), financières (surendettement de personnes ruinées) ou de sécurité publique (risque de passage à l'acte de déséquilibrés). Les avocats, en première ligne dans la défense des victimes de ces dérives, doivent s'y préparer et trop peu y semblent prêts. Rien n'est rendu public sur les psychologues ou les sociologues, notamment, alors si les pouvoirs publics ont anticipé ces risques, qu'ils l'annoncent ; s'ils n'ont encore rien fait, à un mois de l'échéance, il est urgent de s'y préparer.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Sesmar2
- 04/12/2012 - 09:18
Lui que prévboit-il??
Et vous Monsieur l'Avocat que prévoyez-vous car enfin, il faut être raisonnable, que peut mettre en place l'état avant ce soit disant fléau? Soumettez des idées dans Atlantico, vous qui avez la parole, nous on a quelques petites idées mais on ne peut pas écire un article ou parler à la télé comme vous.
Ravidelacreche
- 03/12/2012 - 10:29
Mais qu'ont prévu les pouvoirs publics
Une réunion de consensus prévue le 22 décembre :o))