En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

05.

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

06.

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

07.

Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 5 heures 55 min
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 6 heures 38 min
pépites > Faits divers
Centre-ville du Havre
Fin de la prise d'otages dans une agence bancaire du Havre
il y a 8 heures 5 min
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 9 heures 46 min
light > People
Contexte pesant
Michelle Obama confie souffrir d'une "légère dépression"
il y a 11 heures 4 min
pépite vidéo > International
"Le Liban n’est pas seul"
Emmanuel Macron est arrivé au Liban pour coordonner et participer à l’aide internationale
il y a 13 heures 34 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

il y a 16 heures 19 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 18 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 6 heures 20 min
pépites > Histoire
Mémoire
Japon : commémorations à Hiroshima, 75 ans après la première bombe atomique de l’histoire
il y a 7 heures 29 min
light > Science
Peau robotique
Inspirés par Star Wars, des scientifiques ont créé une peau artificielle révolutionnaire
il y a 8 heures 47 min
pépite vidéo > Politique
Bain de foule
Dans les rues de Beyrouth, Emmanuel Macron a entendu la colère du peuple libanais
il y a 10 heures 30 min
pépites > France
Nouveau drame
Le Mans : un policier a été tué par un chauffard lors d’une intervention
il y a 12 heures 56 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 15 heures 6 min
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 18 heures 9 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 18 heures 49 min
© Reuters
Les personnes qui se servent avec pertinence de ces outils sont celles qui savent reprendre et corriger leurs écrits.
© Reuters
Les personnes qui se servent avec pertinence de ces outils sont celles qui savent reprendre et corriger leurs écrits.
Professeur numérique

Smartphones : ces applications qui vous aident à améliorer votre français

Publié le 25 novembre 2012
Les applications visant à perfectionner notre usage de la langue prolifèrent. Derrière des aspects pratiques non négligeables, ces outils techniques mettent en question notre rapport au langage.
Thierry Bulot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Bulot est sociolinguiste, et travaille essentiellement sur la diversité des langues urbaines, sur les faits de discriminations sociolinguistiques et à la professionnalisation de la recherche dans ce domaine  ; il a mené plusieurs recherches...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les applications visant à perfectionner notre usage de la langue prolifèrent. Derrière des aspects pratiques non négligeables, ces outils techniques mettent en question notre rapport au langage.

Toute question relative aux langues est complexe et celles relatives à l’usage de la langue française le sont tout autant. Pourquoi ? Il y a d’abord une confusion première entre langue et écrit : presque constamment, l’on confond l’une avec l’autre quand l’écrit (et on est davantage sur l’orthographe[1]) n’est toujours qu’une technique au service de la langue, elle-même en constants et nécessaires changements ; investis de valeurs symboliques, identitaires, sociétales, les discours survalorisant l’écrit rendent, au moins dans les pratiques et les représentations, toute intervention sur la langue difficile, conflictuelle et surtout empreinte de déloyauté linguistique : vouloir simplifier l’écriture de sa langue (et notamment le français) relèverait d’une totale inconséquence et viserait la destruction de la nation.

Évidemment tous ces discours alarmistes n’ont de fonction que de rendre possibles des postures de replis identitaires posés comme garants de la pérennité et du salut  de la langue. Ensuite, car en même temps que les langues continuent de changer en lien étroit avec les pratiques sociales, l’émergence des technologies de communication accroît de manière exponentielle la pratique de l’écrit, rend davantage visibles dans le champ social non seulement les changements (ortho)graphiques, mais plus encore identifiable l’émergence des formes linguistiques nouvelles ; il suffit de penser aux SMS rédigés dans des situations de contacts de langues (ailleurs qu’en France mais aussi en France), combinant – de manière tout à fait efficace et sans remettre en cause les identités et pratiques culturelles– les différentes normes des langues. Autrement dit, plus on écrit visiblement, plus semblent manifeste les écarts à une norme fantasmée de l’écrit.

L’illusion de la norme est là : chaque francophone sait que ses compétences de langue seront d’abord jugées sur les compétences orthographiques qu’il est censées maîtriser, ce qui – n’en déplaise à ceux qui énoncent le contraire – n’a jamais été le cas et ne peut donc pas être le sien. Jamais ses compétences ne sont évaluées à l’aune de ses capacités à écrire dans la multitude des variétés de sa propre langue mais toujours, au final, à son aptitude illusoire à connaître un ensemble de règles arbitraires, datées historiquement et sans peu de cohérence avec la diversité de la langue qu’il parle en tant que telle[2].

Ainsi, l’ensemble des outils proposés aux usagers pour "améliorer votre français" ne se trompent pas de cible marketing puisqu’ils s’adressent à des individus persuadés d’être en permanence en défaut par rapport à la norme de l’écrit et conscients par ailleurs que cet écart peut dans certains cas les discriminer.  En ce sens ils ont leur efficacité. Là où le bât blesse c’est que celles et ceux qui vont se servir avec pertinence et profit  de ces outils sont déjà ceux et celles qui savent reprendre et corriger leurs écrits, adopter des stratégies de contournement de leurs difficultés (ne pas savoir écrire un mot et avoir suffisamment de vocabulaire pour en choisir un autre équivalent et dont la graphie est connue, par exemple) ; les autres seront laissé-es à l’écart, voire les utiliseront en produisant plus d’erreurs encore. La véritable limite de ces outils (qui ne font que reproduire des pratiques correctives antérieures) est de reprendre l’idée qu’une langue est homogène, a une seule norme et pré-existante à son usage, alors que c’est bien évidemment l’inverse.

Vraiment efficaces et pertinents, de tels outils devraient être des coachs sociolinguistiques et permettre (puisqu’on reste à présent à l’écrit) d’assurer à ses utilisateurs non pas la connaissance de formes sans autre objet que de rendre imbécile celui ou celle qui l’ignore alors que l’usage – y compris normé – est là[3], mais bien la reconnaissance de la pluralité des pratiques langagières et des différentes formes d’écriture en usage dans nos sociétés.

L’enjeu tant technique que sociétal est là : mettre les outils langagiers au service de la pluralité des pratiques et non pas à celui de la reproduction d’une norme discriminante.



[1] Voir l’excellente synthèse sur cette question dans Legros Georges et Marie-Louise Moreau, 2012), Orthographe : qui a peur de la réforme ?, ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L'intégralité du texte est disponible sur  http://www.languefrancaise.be

[2] Si l’anglais est dit plus facile ça n’est certes pas le cas de son orthographe (voir note 1).

[3] Qui peut se prévaloir – comme tout outil reprenant une conception homogène de la langue – d’être meilleur parce qu’il écrit "au temps pour moi" en lieu et place de "autant pour moi" ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kettle
- 25/11/2012 - 16:25
ORDIPHONES???
Smart != Ordi

jean-paul
- 25/11/2012 - 12:06
déjà il faut dire ORDIPHONES si vous voulez...
déjà il faut dire ORDIPHONES si vous voulez vraiment améliorer votre "français"