En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

05.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 6 min 18 sec
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 15 heures 23 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 19 heures 24 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 19 heures 27 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 20 heures 12 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 22 heures 12 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 14 heures 44 sec
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 18 heures 21 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 19 heures 23 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 19 heures 26 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 19 heures 29 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 19 heures 43 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 20 heures 31 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 21 heures 43 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 1 jour 6 heures
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 9 heures
© Reuters
Les personnes qui se servent avec pertinence de ces outils sont celles qui savent reprendre et corriger leurs écrits.
© Reuters
Les personnes qui se servent avec pertinence de ces outils sont celles qui savent reprendre et corriger leurs écrits.
Professeur numérique

Smartphones : ces applications qui vous aident à améliorer votre français

Publié le 25 novembre 2012
Les applications visant à perfectionner notre usage de la langue prolifèrent. Derrière des aspects pratiques non négligeables, ces outils techniques mettent en question notre rapport au langage.
Thierry Bulot est sociolinguiste, et travaille essentiellement sur la diversité des langues urbaines, sur les faits de discriminations sociolinguistiques et à la professionnalisation de la recherche dans ce domaine  ; il a mené plusieurs recherches...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Bulot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Bulot est sociolinguiste, et travaille essentiellement sur la diversité des langues urbaines, sur les faits de discriminations sociolinguistiques et à la professionnalisation de la recherche dans ce domaine  ; il a mené plusieurs recherches...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les applications visant à perfectionner notre usage de la langue prolifèrent. Derrière des aspects pratiques non négligeables, ces outils techniques mettent en question notre rapport au langage.

Toute question relative aux langues est complexe et celles relatives à l’usage de la langue française le sont tout autant. Pourquoi ? Il y a d’abord une confusion première entre langue et écrit : presque constamment, l’on confond l’une avec l’autre quand l’écrit (et on est davantage sur l’orthographe[1]) n’est toujours qu’une technique au service de la langue, elle-même en constants et nécessaires changements ; investis de valeurs symboliques, identitaires, sociétales, les discours survalorisant l’écrit rendent, au moins dans les pratiques et les représentations, toute intervention sur la langue difficile, conflictuelle et surtout empreinte de déloyauté linguistique : vouloir simplifier l’écriture de sa langue (et notamment le français) relèverait d’une totale inconséquence et viserait la destruction de la nation.

Évidemment tous ces discours alarmistes n’ont de fonction que de rendre possibles des postures de replis identitaires posés comme garants de la pérennité et du salut  de la langue. Ensuite, car en même temps que les langues continuent de changer en lien étroit avec les pratiques sociales, l’émergence des technologies de communication accroît de manière exponentielle la pratique de l’écrit, rend davantage visibles dans le champ social non seulement les changements (ortho)graphiques, mais plus encore identifiable l’émergence des formes linguistiques nouvelles ; il suffit de penser aux SMS rédigés dans des situations de contacts de langues (ailleurs qu’en France mais aussi en France), combinant – de manière tout à fait efficace et sans remettre en cause les identités et pratiques culturelles– les différentes normes des langues. Autrement dit, plus on écrit visiblement, plus semblent manifeste les écarts à une norme fantasmée de l’écrit.

L’illusion de la norme est là : chaque francophone sait que ses compétences de langue seront d’abord jugées sur les compétences orthographiques qu’il est censées maîtriser, ce qui – n’en déplaise à ceux qui énoncent le contraire – n’a jamais été le cas et ne peut donc pas être le sien. Jamais ses compétences ne sont évaluées à l’aune de ses capacités à écrire dans la multitude des variétés de sa propre langue mais toujours, au final, à son aptitude illusoire à connaître un ensemble de règles arbitraires, datées historiquement et sans peu de cohérence avec la diversité de la langue qu’il parle en tant que telle[2].

Ainsi, l’ensemble des outils proposés aux usagers pour "améliorer votre français" ne se trompent pas de cible marketing puisqu’ils s’adressent à des individus persuadés d’être en permanence en défaut par rapport à la norme de l’écrit et conscients par ailleurs que cet écart peut dans certains cas les discriminer.  En ce sens ils ont leur efficacité. Là où le bât blesse c’est que celles et ceux qui vont se servir avec pertinence et profit  de ces outils sont déjà ceux et celles qui savent reprendre et corriger leurs écrits, adopter des stratégies de contournement de leurs difficultés (ne pas savoir écrire un mot et avoir suffisamment de vocabulaire pour en choisir un autre équivalent et dont la graphie est connue, par exemple) ; les autres seront laissé-es à l’écart, voire les utiliseront en produisant plus d’erreurs encore. La véritable limite de ces outils (qui ne font que reproduire des pratiques correctives antérieures) est de reprendre l’idée qu’une langue est homogène, a une seule norme et pré-existante à son usage, alors que c’est bien évidemment l’inverse.

Vraiment efficaces et pertinents, de tels outils devraient être des coachs sociolinguistiques et permettre (puisqu’on reste à présent à l’écrit) d’assurer à ses utilisateurs non pas la connaissance de formes sans autre objet que de rendre imbécile celui ou celle qui l’ignore alors que l’usage – y compris normé – est là[3], mais bien la reconnaissance de la pluralité des pratiques langagières et des différentes formes d’écriture en usage dans nos sociétés.

L’enjeu tant technique que sociétal est là : mettre les outils langagiers au service de la pluralité des pratiques et non pas à celui de la reproduction d’une norme discriminante.



[1] Voir l’excellente synthèse sur cette question dans Legros Georges et Marie-Louise Moreau, 2012), Orthographe : qui a peur de la réforme ?, ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L'intégralité du texte est disponible sur  http://www.languefrancaise.be

[2] Si l’anglais est dit plus facile ça n’est certes pas le cas de son orthographe (voir note 1).

[3] Qui peut se prévaloir – comme tout outil reprenant une conception homogène de la langue – d’être meilleur parce qu’il écrit "au temps pour moi" en lieu et place de "autant pour moi" ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

05.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kettle
- 25/11/2012 - 16:25
ORDIPHONES???
Smart != Ordi

jean-paul
- 25/11/2012 - 12:06
déjà il faut dire ORDIPHONES si vous voulez...
déjà il faut dire ORDIPHONES si vous voulez vraiment améliorer votre "français"