En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© DR
La Nouvelle-Zélande, le décor de rêve du Seigneur des anneaux.
Grand Large
Nouvelle Zélande : la réelle aventure de Bilbo le Hobbit en avant-première
Publié le 17 novembre 2012
Avant la sortie de la prochaine adaptation cinématographique de Tolkien, partez à l’exploration des terres de tournage devenues cultes du Seigneur des Anneaux. Queenstown et les sports extrêmes et Rotorua et sa forêt enchanteresse.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avant la sortie de la prochaine adaptation cinématographique de Tolkien, partez à l’exploration des terres de tournage devenues cultes du Seigneur des Anneaux. Queenstown et les sports extrêmes et Rotorua et sa forêt enchanteresse.

Queenstown : la crème des sports extrêmes

Pour en savoir plus sur la Nouvelle Zélande, rendez-vous sur le site de Peplum.fr.
Cliquez ici

Qui n'a jamais rêvé de partir sur les traces de Bilbo, le célèbre hobbit ? C'est dans les environs de Queenstown, en Nouvelle-Zélande qu'ont été tournées la plupart des scènes du Seigneur des Anneaux. C'est là également que se rassemblent chaque année des millions de visiteurs en quête de sensations aussi fortes que celles éprouvées par les personnages de Tolkien. Car comme l'indique son surnom, la « capitale de l'Aventure », Queenstown est l'épicentre de nombreuses activités en plein air. Certaines secouent plus que d'autres. Dans tous les cas, c'est le tremblement de terre assuré.

Campée sur les rives du lac Wakatipu et au pied dune chaînes de montagnes élevées, Queenstown figure à la tête des hauts lieux de la Nouvelle-Zélande. Quelle que soit la saison, le goût du risque est toujours au rendez-vous. En été, celui-ci s'assouvit par le biais de divertissements tels que le bungee jumping, le rafting, le jetski sur les rivières Kawarau et Shotover, le parapente, le deltaplane et le saut en parachute. En hiver affluent les skieurs impatients de glisser sur les pentes des quatre stations locales, des Remarkables au Coronet Peak, en passant par Cadrona et Treble Cone.
Toute animée, sinon agitée, qu'elle soit, la ville offre des activités bien plus calmes. La pêche à la mouche, la randonnée pédestre ou le VTT, par exemple, le plus agréable étant de voguer à bord du TSS Earnslaw, un bateau à vapeur âgé de presque cent ans, et réservé aux croisières sur le lac Wakatipu. Et pour ceux qui ne peuvent se résoudre à l'inertie terrestre, il suffit de prendre un hélicoptère afin de survoler les volcans de White Island, une petite île déserte plantée au milieu de l’océan.

Reste la visite des vignobles locaux, susceptible d'étancher la soif de connaissances de certains. Née de la ruée vers l’or dans les années 1850, la région en question produit aujourd'hui des vins rouges de renommée internationale. Un patrimoine qui s'inscrit dans la nouvelle stratégie touristique de la ville, lasse d'être associée aux sports extrêmes.

Mens sana in corpore sano. Une fois le corps entretenu, on peut se charger de l'esprit. Afin d'élargir son terrain touristique, Queenstown a décidé de mettre en valeur, en avant, son patrimoine culturel. Un patrimoine d'une richesse exceptionnelle. Les origines de la ville remontent aux explorateurs en quête du pounamu, une pierre verte semi-précieuse et sacrée. S'ensuivit la première colonisation, menée par William Gilbert Rees au XIXe siècle, celui des grands chercheurs d'or. Malheureusement, les champs aurifères ont fini par se tarir, réduisant la population des lieux à 200 habitants. Avis aux historiens, les vestiges de cet âge prospère reposent désormais dans le village d'Arrowtown.

Bienvenus à Queenstown, dans un pays qui surgit hors de la nuit touristique, et « court vers l'aventure au galop. Son nom, il le signe de la point d'un long ski, d'un Z qui veut dire » Zélande. Nouvelle Zélande !

 

La ruée vers Rotorua


Pour en savoir plus sur la Nouvelle Zélande, rendez-vous sur le site de Peplum.fr.
Cliquez ici

Rotule, roturier, Rotorua. Aucun rapport, puisqu'il n'est ni question de fatigue, ni de noble déchu, mais bien d'une ville, ancrée dans l’une des régions volcaniques les plus actives de la planète. Terre ancestrale du peuple Maori, Rotorua s'inscrit dans une zone à risque. Geysers, bassins de boue en ébullition, cratères et lacs volcaniques, terrasses de silice, piscines d’acide... Autant de phénomènes géothermiques qui en rebuteraient plus d'un, si l'on faisait abstraction de la beauté des paysages alentour. Ne faire plus qu'un plus avec la nature hostile. Un rêve à la portée de tous ceux qui savent monter à bicyclette.

Paradis des cyclistes, la forêt de Whakarewarewa s'étend sur quelques milliers d'hectares, à deux pas du centre de Rotorua. Jalonnés de pancartes fléchées, différents sentiers s'entremêlent pour former un réseau de circulation accessible au plus grand nombre. Des débutants fébriles aux amateurs de sensations fortes, tous les niveaux sont permis. Les plus enthousiastes pourront aisément passer une heure, voire une journée entière, un weekend ou plus, à sillonner les environs en deux roues. Tracées en 1993 par Fred Christianson, les pistes cyclables du site n'ont cessé de se développer au fil du temps, attirant un nombre croissant de touristes chaque année. Séquoias, radiatas, sapins de Douglas, eucalyptus et bouleaux... autant d'arbres dont le pittoresque rend chaque balade en vélo plus mémorable que la précédente.

Après l'effort, l'histoire des forts. Ville de sportifs, Rotorua est un creuset culturel fantastique. Il y a environ 500 ans s'y installaient les Maoris avec l'intention de rester. Pas étonnant que les traditions de ce peuple se soient perpétuées à travers les âges. Nombreuses sont les légendes vouées à effrayer les enfants à la tombée de la nuit, les associations de saveurs inédites empruntées dans les plus grands restaurants. Un patrimoine qui se transmet encore aujourd'hui de génération en génération.

Après les forts, le confort, sinon réconfort. Rien de tel en effet, au sortir d'une visite guidée dans le truculent quartier d’Ohinemutu, qu'une halte aux thermes du Polynesian Spa. Passer de l'image de la Sainte Foi, église anglicane de style maori, au massage : un luxe inattendu lorsqu'on est tendu par mille découvertes.

Sur les rotules, à Rotorua ? Impossible. En dépit de ses 2 615 km², la ville se laisse explorer dans de courts délais. Et pour aller encore plus vite, il suffit d'enfourcher sa bicyclette et de suivre religieusement les parcours réservés à ce noble véhicule. « Pour ne pas mettre pied à terre », comme disait Montand.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
04.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
05.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Robbie
- 19/11/2012 - 12:47
Queenstown...
Bonjour,
Queenstown est le temple néo-zélandais de l'attrape touristes...
Ayant vécu et voyagé de nombreuses années en NZ, la gentillesse extrême et le civisme de la population semblent s'être évaporés dans cette ville. Cela n'enlève bien sûr rien à la beauté des paysages (quoique la saleté... les touristes probablement...). Visitez la NZ, un des plus beaux pays du monde, mais évitez surtout Queenstown.