En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 5 heures 57 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 7 heures 17 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 8 heures 32 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 9 heures 9 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 11 heures 28 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 12 heures 57 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 13 heures 37 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 13 heures 39 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 13 heures 39 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 6 heures 43 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 7 heures 52 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 8 heures 59 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 10 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 12 heures 6 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 12 heures 29 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 13 heures 12 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 13 heures 39 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 13 heures 39 min
© Reuters
PSA avait fait le choix de privilégier le "made in France".
© Reuters
PSA avait fait le choix de privilégier le "made in France".
Bouée de sauvetage

Faut-il nationaliser PSA pour sauver l'entreprise comme les Etats-Unis l'ont fait avec General Motors ?

Publié le 26 octobre 2012
La politique adoptée par le gouvernement à l'égard de PSA va-t-elle réellement permettre de sauver l'entreprise ?
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La politique adoptée par le gouvernement à l'égard de PSA va-t-elle réellement permettre de sauver l'entreprise ?

Faut-il sauver PSA ? Le groupe qui avait privilégié le « made in France » alors que Renault se lançait à corps perdu dans la mondialisation, se trouve bien peu récompensé de ces efforts dans un contexte européen marqué par une surcapacité éclatante des constructeurs. Sa survie est aujourd’hui mise en cause alors que ses résultats sont en berne, tandis que des groupes comme Volkswagen affichent une santé insolente.

Plusieurs solutions sont évoquées qui ne permettraient plus à l’entreprise de conserver son indépendance : l’action qui est tombée à un niveau historiquement bas permettrait facilement un rachat par un autre groupe. Autre hypothèse : une nationalisation comme l’a connue il y a trois ans General Motors : le gouvernement fédéral était entré dans le capital à 60%, le temps d’opérer une restructuration en profondeur du géant américain et de le remettre ensuite sur le marché, où il prospère désormais.

La nationalisation est une hypothèse qui devrait plaire aux socialistes : elle a été appliquée en 1981 à des pans entiers de l’économie française et elle figure toujours au credo du parti. Pourtant, elle n’est pas mise en avant dans le cas présent. Une fois de plus, le gouvernement refuse de choisir. Sa seule préoccupation immédiate : éviter la disparition d’un groupe qui représente l’image de la France. Il prétend sauver PSA en maintenant les usines et en conservant le personnel. Il apporte une garantie financière, mais en même temps, il fait entrer au conseil d’administration un représentant chargé d’assurer le lien avec l’Etat. Une situation qui laisse perplexe les autorités de Bruxelles et que désapprouvent les marchés financiers, qui ont le sentiment que l’Etat entre chez PSA pour que rien ne bouge. Aider une entreprise pour l’empêcher de se réformer alors qu’elle perd deux cent millions d’euros par mois est une aberration, qui ne résistera pas à l’épreuve des faits et qui porte sa condamnation à terme. Ce comportement est révélateur de la politique – ou plutôt de l’absence de politique de l’Etat.

François Hollande vient d’en donner une nouvelle preuve à propos du rapport Gallois, dont les conclusions ont été écartées avant même d’avoir été rendu publiques, parce que son application aurait été trop douloureuses pour les Français. Il refuse de créer un choc de compétitivité, mais invite tous nos compatriotes à un pacte confus en faveur des réformes, dont les contours ne sont pas définis, à prendre patience, à faire le gros dos en attendant l’hypothétique reprise de la croissance. En clair on compterait sur les autres pays pour repartir de l’avant et ainsi nous épargner les douleurs de la remise en ordre. Dans ce contexte, on devine déjà que la nouvelle banque qui vient d’être créée, la BPI, sera appelée à la rescousse en faveur d’autres entreprises qui réclameront de l’aide, pour maintenir ce qui existe, une quête désespérée pour s’accrocher au passé au lieu de se tourner vers l’avenir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
MONEO98
- 29/10/2012 - 11:52
nationalisation ?pour quoi faire?
l'Etat devient actionnaire ? la belle affaire..Aux USA ce fut la commission de la hache et la remise en cause de tous les avantages acquis.Chez nous nationalisation ça signifierait maintien d es avantages acquis, non fermeture d'usines non rentables et trous bouchés par les contribuables...(avec guerre sournoise avec l'UE)
la nationalisation temporaire aux USA avait dus ens :Chez nous même sarkozy engueulait la direction de Peugeot quand elle voulait licencier
la pensée magique Etatique tue et achèvera le pays
cdg
- 29/10/2012 - 11:21
faux
le problème n est pas tant que PSA produisent en France, apres tout les allemands aussi produisent surtout en Allemagne (ou les gens sont mieux payés qu en France) et VW se porte tres bien (pour prendre un groupe dans le segment est le proche de PSA, contrairement a porsche) mais que PSA produit des voiture qui ne se vendent pas !!
Les erreurs de PSA:
- avoir sacrifié sa R&D pour faire des economies (ca se voit pas tout de suite mais apres quelques années ca se paie)
- avoir une politique industrielle industrielle incoherente: l arret de la cooperation avec BMW et l alliance avec GM est une stupidité sans nom! l alliance de l aveugle (psa) et du paralytique (opel) va surement pas donner un groupe sain
- le choix de l indépendance de la famille Peugeot a probablement ete une erreur. elle a bridée l internationalisation de PSA et empêchée des alliances
- les dirigeants de PSA sont comme de nombreux dirigeants francais: parachutés au sommet une société qu ils ne connaissent pas. alors evidemment ils ont du mal a en saisir l essence
vigil
- 27/10/2012 - 19:06
@ leliberal
Evidemment avec un pseudo comme le tien, tu ne pouvait que te faire tirer à boulets rouges (sans rire) pas nos "copains" socialos ....
Je renvois Walkure à ses vomissures, si PSA est en difficulté c'est qu'il a conservé trop de fabrications sur le sol français. C'est que ça coûte cher le made in france....
Si c'est à cela que tu penses en parlant de gestion hasardeuse, tu n'as pas l'impression de te mordre la qu.....