En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 14 min 29 sec
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 1 heure 47 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 3 heures 17 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 3 heures 32 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 3 heures 55 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 4 heures 16 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 4 heures 49 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 5 heures 13 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 5 heures 41 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 6 heures 36 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 44 min 34 sec
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 3 heures 6 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 3 heures 27 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 3 heures 51 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 4 heures 14 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 4 heures 31 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 4 heures 52 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 5 heures 38 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 6 heures 19 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 6 heures 42 min
© Flickr/boellstiftung
Karine Berger est la nouvelle référence économique du gouvernement.
© Flickr/boellstiftung
Karine Berger est la nouvelle référence économique du gouvernement.
Madame économie

Radiographie de la pensée de Karine Berger, nouvelle économiste en chef de la France

Publié le 16 octobre 2012
Karine Berger, député des Hautes-Alpes, est depuis quelques mois la référence du gouvernement en économie. Quelle est la stratégie de "la tête de proue de la pensée économique du PS" ?
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
 Nicolas Goetzmann est journaliste économique senior chez Atlantico.Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage : 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Karine Berger, député des Hautes-Alpes, est depuis quelques mois la référence du gouvernement en économie. Quelle est la stratégie de "la tête de proue de la pensée économique du PS" ?

Afin de parvenir à une vision claire de la direction que prend la France, il faut écouter Karine Berger. La député des Hautes-Alpes est devenue en quelques mois la référence économique du gouvernement, dont elle ne fait pas encore partie officiellement. Bien que le discours soit plus ou moins opposé (plutôt plus) à une vision libérale, il a le mérite d’être clair, construit, et cohérent dans une ligne Keynésienne, à dominante Paul Krugman. A lire aussi ici.

Les interviews et articles de Karine Berger révèlent  une stratégie :

1/Sur le pan fiscal, l’objectif est d’aligner la taxation du capital sur celle du travail. Sur ce point, le dossier réalisé par « the Economist » donne une réponse. Les articles de Brad Delong (sur une taxe progressive sur la consommation) et Scott Sumner (sur une taxation du capital à 0) sont remarquables.

2/Le traité Budgétaire Européen est signé, non pas comme un objectif en soit, mais comme monnaie d’échange.

3/La monnaie d’échange numéro 1 est une relance Keynésienne européenne : les Project bonds notamment. (dont voici une critique)

4/La monnaie d’échange numéro 2 est une négociation sur le mandat de la BCE, et c’est là que cela devient intéressant.

Karine Berger était en charge du programme économique du PS pendant la campagne électorale, dont l’article 11 dispose: « je renégocierai le traité européen issu de l’accord du 9 décembre en privilégiant la croissance et l’emploi, et en réorientant le rôle de la Banque centrale européenne en ce sens » Maintenant que le premier volet de cette promesse a été enterré en signant le traité, il reste à savoir ce qui est encore négociable sur la BCE. La renégociation du mandat de stabilité des prix étant devenu une nécessité fondamentale dans une volonté de corriger la crise actuelle. Sur ce point, la ligne keynésienne française s’est prononcée à plusieurs reprises vers un mandat d’inflation à 4.00%, contrairement à ce qui est appliqué aujourd’hui (2.00%). 

Rapport d’Olivier Blanchard, chef Economiste du FMI sur cette proposition.

Cette ligne a été critiquée par les monétaristes, et market monetarists, puisqu’elle consiste à installer de façon permanente une inflation élevée, et ce, même en cas de retour de la croissance. Il reste que cette vision apporte un point essentiel, Karine Berger décrit à plusieurs reprises la nature de la crise comme étant la résultante d’une crise de la demande, partageant ainsi la vision « libérale » des monétaristes : la grande récession est de nature monétaire. L’analyse diffère sur la réponse à y donner, et il est intéressant de voir la capacité des Keynésiens américains à se rallier à la vision des market monetarists sur ce point.

Paul KrugmanChristina RomerMichael Woodford.

Karine Berger est devenue en quelques mois la tête de proue de la pensée économique du PS, et a le mérite de dévoiler clairement ses ambitions pour le pays. Il appartient désormais aux autres courants économiques et politiques d’apporter une contradiction constructive sur les sujets présentés, en évitant de se présenter sous une ligne idéologique, plutôt que pragmatique.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (32)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
bobocleaner
- 16/10/2012 - 22:01
je rends hommage a quelqu'un
qui malgré son statut plantureux ( ca doit y aller les mises en dispo de haut fonctionnaire ) a choisi de réhabiliter le titre de

"Crétin des alpes"

hier soir à la télé chaque mensonge était encadré de l'argument e "en tant qu'économiste" mais oui, mais oui la reine des stats à l'insee

elle a pas du faire un stage dans une entreprise ;

au fait chez Euler-Hemes son ennemi c'était la finance ?
elle touchait combien ? elle le publie qu'on rigole ?

elle est pas encore autant de Goooche que Lamblin mais ca venir karine un heritage en suisse est si vite arrivé quand on habite dans une cite populaire comme toi !
quesako
- 16/10/2012 - 20:56
Elle est encore plus dangereuse que je ne pensais !
@Glabre et Ingambe : merci pour le lien.
Le très gros problème est qu'elle a aussi des positions très dogmatiques en économie et semble être écoutée en "haut lieu" !
Ell est prête à foutre en l'air la France. Si ça continue avec Hollande sera encore plus dévastateur pour la France que Mittérand et Jospin.
Mais ça fait partie de notre histoire ! rappelons nous de 36 !
vangog
- 16/10/2012 - 20:54
@Glabre et Ingambe Quel pitoyable débat avec cette enfumeuse!
On ne connaissait pas les raisonnements pathétiques et pseudo-économiques de cette Karine Berger, qui nous affirme avec aplomb qu'il faut taxer autant les revenus du travail que les revenus du capital!...
Mais elle omet de préciser, en bon soldat socialiste, que le capital est le fruit d'un travail, d'un héritage ou des résultats d'une entreprise, qui ont déjà été taxés une première fois, et que c'est donc à une double peine sur les revenus du capital que nous condamne cette fumeuse économiste spécialisée dans l'invention de taxes...
et quand on écoute sa défense du Qatar dans ses investissements en France et ses sous-entendus racistes contre E. Levy qui pose une question très opportune sur la motivation du Qatar, on a la confirmation qu'on a affaire à une Socialiste pur-jus!

Pour I-télé et sa pitoyable présentatrice qui annonce que l'actualité se prolonge "malheureusement" par la remarque de Copé sur les pains au chocolat, on aurait envie de lui demander si, un jour, elle s'est levé de son siège de présentatrice lisant les copier-coller de la syndicale AFP, autrement que pour aller se faire faire de très moches colorations de cheveux dans des salons de coiffure pour midinettes!