En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 3 heures 9 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 5 heures 21 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 6 heures 34 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 7 heures 2 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 9 heures 1 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 12 heures 43 sec
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 12 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 2 heures 56 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 3 heures 35 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 6 heures 9 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 6 heures 51 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 7 heures 21 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 10 heures 9 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 12 heures 40 min
© DR
Le magazine Newsweek évoque le cas d'Eben Alexander, ce neurochirurgien qui ne croyait pas à la vie après la mort avant d'en faire l'expérience.
© DR
Le magazine Newsweek évoque le cas d'Eben Alexander, ce neurochirurgien qui ne croyait pas à la vie après la mort avant d'en faire l'expérience.
Paradis

La preuve du paradis ? Le récit du neurochirurgien qui ne croyait pas à la vie après la mort avant d'en faire l'expérience

Publié le 11 octobre 2012
Eben Alexander raconte dans son livre "Proof of heaven" ("Preuve du paradis") son expérience de la vie après la mort alors qu'il se trouvait dans le coma.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eben Alexander raconte dans son livre "Proof of heaven" ("Preuve du paradis") son expérience de la vie après la mort alors qu'il se trouvait dans le coma.

Il a vu la lumière, et bien plus… C'est l'histoire incroyable d'un grand neurochirurgien américain, Eben Alexander, pour qui tous les récits de vie après la mort racontés par des personnes sorties d'un coma plus ou moins long ne sont que des bêtises, des balivernes.  Mais son monde bascule un jour de novembre 2008 comme il l'explique dans son livre Proof of Heaven ("Preuve du paradis") mais également dans un article publié dans l'hebdomadaire américain Newsweek.

Alors qu'il se lève comme tous les matins à 4 heures 30 pour se préparer à aller au travail, Eben Alexander, qui a passé quinze ans à enseigner la neurologie à la prestigieuse université d'Harvard mais aussi à l'Université de Virginie, est pris soudainement d'une intense douleur au bas du dos. A peine une quinzaine de minutes plus tard, il est paralysé de douleur et a du mal à se mouvoir.  Sa femme accourt à son secours puis appelle les urgences alors que son mari est pris de convulsion. Et là, le trou noir.

Victime d'une forme très rare de méningite foudroyante, Eben Alexander se retrouve en effet dans le coma. Après une semaine passée dans cet état, le neurochirurgien âgé de 58 ans se réveille finalement à l'hôpital. Si sa femme et ses enfants n'ont pas changé, lui, en revanche n'est plus du tout le même.

Pendant que son cerveau ne montrait quasiment aucun signe d'activité, l'homme qui n'avait jamais cru à la vie après la mort, a en effet vécu une "odyssée lumineuse et parfaitement cohérente" comme il l'explique. Et le neurochirurgien de décrire un monde qui ressemble beaucoup aux clichés du paradis véhiculés par les livres et les films. "Au début de mon odyssée, je me suis retrouvé dans un endroit rempli de gros nuages roses et blancs […]. Bien au-dessus de ces nuages, des êtres chatoyants se déplaçaient en arc de cercle dans le ciel, laissant de longues trainées derrière eux. Des oiseaux ? Des anges ? […] Aucun de ces termes ne fait vraiment justice à ces êtres qui étaient différents de tous ce que j'avais pu voir sur terre. Ils étaient plus avancés. Des êtres supérieurs".

Eben Alexander se rappelle également avoir entendu "un son, en plein essor comme un chant céleste qui venait d'au-dessus" qui lui a procuré beaucoup de joie, et avoir ensuite été accompagné dans son aventure par une femme. "Elle était jeune, je me souviens d'elle dans les moindres détails. Elle avait des pommettes hautes, et des yeux incroyablement bleus ainsi que des tresses châtains qui encadraient son beau visage" explique-t-il  avant d'ajouter qu'ils se déplaçaient tous les deux sur les ailes d'un papillon. "En fait, des millions de papillons nous entouraient […]. C'était comme une rivière de vie et de couleur se mouvant dans les airs".

Un coup de folie ? Trop de morphine ? Eben Alexander se rend bien compte que beaucoup ne le croiront pas. Mais il assure que tout était bien réel et qu'il ne s'agissait pas "d'une fantaisie, éphémère et inconsistante". Difficile pourtant de démêler le vrai du faux. Le pourra-t-on d'ailleurs un jour ? Le neurochirurgien y compte bien puisque il a annoncé vouloir "passer le reste de sa vie à enquêter sur la nature véritable de la conscience, et prouver à ses pairs scientifiques mais aussi au reste du monde que nous sommes bien plus que seulement nos cerveaux". Toujours est-il que l'histoire de ce neurochirurgien qui ne croyait pas à la vie avant la mort avant d'en devenir lui-même témoin a interpellé Newsweek qui en a fait sa une : "Le paradis est bien réel".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (36)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
laurent379
- 16/10/2012 - 12:40
Des preuves de l'existence de
Des preuves de l'existence de Dieu sont partout .. absolument partout .. c'est notre intellect qui les reconnait ou pas .. !! tournez vous vers le savoir et les sciences ..
si vous voulez des preuves .. etudiez l'Islam et le Coran .. toutes les preuves nécessaires à celui qui reconnait la logique et la réflexion ..
cette vie n'est qu'un test .. allons nous chercher la vérité et oeuvrer ds le bien ? ou se détourner de Dieu ... faire le mal etc ...
Le gorille
- 16/10/2012 - 10:28
Les papillons
Ces papillons sont étonnants. Le chirurgien aurait-il lu Dante ? Les anciens auraient-ils raison ? Ces papillons seraient une représentation des âmes. Curieuse façon pour des êtres immatériels de se manifester ! Bon, les spécialistes décortiqueront son livre.
fgauthe
- 15/10/2012 - 15:42
Force de l'autosuggestion...
Moi aussi, suis passé par cet état de vie après la mort, à l'occasion d'un accident de voiture.
Je n'ai pas vu de lumière, d'oiseaux ou de nuages roses.
Par contre, ma vie a bel et bien été transformée après cette épreuve.
J'ai pris conscience que la vie ne tient qu'à un fil et que chaque jour est à vivre intensément...