En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© DR
 Google + peut-il ressusciter grâce à la timeline ?
Calife à la place du calife
Résurrection ? Google + n’est pas encore mort
Publié le 26 juillet 2012
Certains ont célébré la mort de Google + un peu vite. Le réseau social concurrent de Facebook tient la distance et profite des failles du leader du marché, pénalisé par une défiance toujours plus grande de nombreux utilisateurs agacés par les intrusions dans leur vie privée.
Charles Liebert est consultant en médias sociaux.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles Liebert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles Liebert est consultant en médias sociaux.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certains ont célébré la mort de Google + un peu vite. Le réseau social concurrent de Facebook tient la distance et profite des failles du leader du marché, pénalisé par une défiance toujours plus grande de nombreux utilisateurs agacés par les intrusions dans leur vie privée.

Atlantico : Une enquête de l’American Customer Satisfaction Index montre que le taux de satisfaction parmi les utilisateurs de Facebook chute, notamment depuis l’avènement de la « timeline ». Google + peut-il ressusciter grâce à la timeline ? Facebook devra-t-il retirer la timeline, ou du moins donner le choix aux utilisateurs, pour éviter la fuite des usagers chez Google ?

Charles Liebert : Je ne savais pas que Google+ était mort… Google+, ce sont tout de même 250 millions de comptes créés, dont 150 millions d'actifs sur les 30 derniers jours, et près de 80 millions actifs chaque jour. A titre de comparaison, au mois de mars, 170 millions de comptes avaient déjà été créés.

Je crois que beaucoup se focalisent sur des non-problèmes concernant Facebook et sa timeline. Ils omettent de valider que ce qui fait fuir les utilisateurs, c'est la constante intrusion de sociétés tierces (jeux, applis media…) dans leur données, le postage, quasi automatique et mal prévenu, de leur faits et gestes sur la plateforme Facebook et sur les sites utilisant les social pluggins du réseau.

Personne ne souhaite que tout le monde sache quel article d'un site presse à été lu sans son accord ni quelle vidéo il pu regarder ... et cela, quelle que soit la génération des utilisateurs.

De plus, le fait de se savoir dépossédé des données mises directement ou indirectement sur Facebook, n'est pas pour rassurer des utilisateurs, à qui on souligne maintenant, que ce soit dans le presse papier, la télévision ou la radio, les écueils de la E-Réputation. 

D'autre part, Facebook reste une plateforme fermée, centrée sur l'égo et non pas sur l'émotion.

Google+ au contraire, offre le lieu parfait pour des conversations/interactions centrées sur les passions et les centres d'intérêt (ie: véhiculer/partager nos émotions communes).

Lorsque Google+ a été lancé, l'objectif de Google était de rendre le partage en ligne plus proche de la vie réelle. C'est d'ailleurs avec cet objectif qu'ont été développés les cercles et les vidéo-bulles, par exemple.

Aujourd'hui, il est facile de constater que beaucoup d'utilisateurs s'emparent de ces fonctionnalités pour faire vivre leur discussions autour de leurs passions et de leurs centres intérêts : cercles partagés de cuisiniers amateurs, vidéo-bulles de "Virtual photo walks" réunissant les fans de photo, et ainsi de suite…

En France, par exemple, les communautés de la cuisine, de la photo ou du foot sont parmi les plus actives.

Pour moi, c'est un signe clair que les utilisateurs commencent à s'approprier la plate-forme pour lui faire prendre l'orientation qu'ils souhaitent.

Malgré l’enthousiasme suscité à son lancement, Google+ n’a pas réussi à s’imposer. Simplement parce qu’il est arrivé après Facebook ?

Facebook a mis 7 ans à s'imposer… et l'on voudrait qu'en 1 an, Google impose G+ ?!!?

Je pense que l'on se trompe, voir que certains sont impatients… surtout les acteurs tiers, marketeux qui voudraient y voir le même centre commercial que Facebook leur a offert bien trop facilement et rapidement…

Google+ est un pari sur plusieurs années et un véritable investissement de la part de Google.

D'ailleurs, Google+ est un ciment social entre les divers outils/services de l'écosystème Google, et ne se veut pas un simple réseau social.

Que ce soit pour sa dimension "plate-forme" ou pour sa dimension "colonne vertébrale", nous n'en sommes qu'au début de l'aventure.

Fidèle à l'un de ses crédos "Put the User First", Google ne cesse d'innover via G+ pour proposer la meilleure expérience utilisateur possible (il y a en moyenne une innovation par jour sur Google+ depuis le lancement).

Les internautes évoquent également l’excès de publicité, les défaillances de la version mobile de Facebook et dans la protection de la vie privée. Google+ est-il un produit de meilleure qualité ? (en terme de protection des données, de publicité, etc) Quels sont les avantages de Google+ sur Facebook ?

Partons d'un constat simple : Facebook est un immense centre commercial où vous êtes continuellement en présence de publicités/réclames, avec une incitation incessante à cliquer, sous le prétexte que vos amis l'ont fait (bien que vous n'en ayez jamais une preuve tangible). 

Dès lors, la défiance envers Facebook grandit chez l'utilisateur, qui sait que ses données (écrits, photos, vidéos, likes, etc..) sont détournés, ré-utilisés à son insu, pouvant laissé une fausse image de ce qu'il est, à son réseau d'amis/relations.

Quand bien même, depuis presque un an, Facebook me permet de récupérer en un process toutes mes données publiées sur sa plateforme, l'utilisateur sait qu'elles ne seront jamais supprimées de celle-ci.

Et l'usine à gaz que sont ses versions mobiles, n'aident pas...

Google+ offre un service clair, facile à quitter (en sachant que toutes les données auront disparu de Google), où je ne suis pas bombardé de publicité. D'ailleurs, la promesse de G+ sur la non présence intrusive de publicité sera tenue car elle est et sera bien plus rémunératrice en restant sur les adwords, pages de recherche ou Vidéos Youtube.

Le réseau social n’ayant de sens que s’il est dense, le nombre d’utilisateurs de Facebook n’est-il pas une garantie contre l’arrivée de tout concurrent ?

Je suis convaincu du contraire… pour reprendre mon illustration du centre commercial, Facebook n'est que le propriétaire des murs… et ne possède aucune des technologies stars sur sa plateforme (Zynga, spotify, etc…), sur lesquelles ils prélèvent leur dîme. Or ces partenaires ne sont pas mariés à Facebook et peuvent basculer vers le prochain eldorado, ce qui poussera les utilisateurs à les y suivre.

En l'espace d'un an, G+ a plus d'un quart du nombre de compte créés sur FB en 7 ans… pour moi, c'est un eldorado qui se profile, non ?

En quoi la « philosophie Google » diffère de la « philosophie Facebook » ?

Google+ n'est pas (seulement) une plateforme sociale…

Au coeur de Google+, il y a bien sûr l'envie d'apporter quelque chose de différent au partage en ligne, mais il y a aussi et surtout le besoin pour Google de se doter d'une nouvelle "colonne vertébrale" sociale qui permet de créer une meilleure expérience pour ses utilisateurs. 

Ils ont d'ailleurs procédé à de nombreuses intégrations depuis le lancement de Google+, depuis les plus visibles (lancement de Google+ Local ou des Evénement Google+) aux plus discrètes (apparition des Cercles dans Gmail, par exemple).

Google+ n'est pas un produit ou une entité séparée de Google, mais au contraire un processus de ré-invention et d'amélioration de Google.

Difficile, du coup, de comparer directement Google+ à Facebook : on parle de deux plate-formes ayant des objectifs et des temporalités très différentes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
04.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
05.
"Vous pesez autant qu'un épagneul breton" : la charge d'un élu RN contre Ian Brossat
06.
La métropole du Grand Paris prépare la transhumance des urbains vers les campagnes
07.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
dipur
- 24/07/2012 - 15:35
Défi
Essayé de fer plus de fotes cil vous plait. y'en a pas encor assais dans l'article. et c'est pénible.
Sinon, article TRES intéressant.