En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 51 sec
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 34 min 14 sec
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 56 min 26 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 1 heure 31 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 2 heures 16 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 42 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 15 heures 36 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 17 heures 14 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 20 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 21 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Insécurité
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 4 min 38 sec
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 38 min 14 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 1 heure 19 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 45 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 16 heures 8 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 18 heures 57 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 41 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 49 min
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

Publié le 30 octobre 2020
Bernard Chambaz a publié "Hourra l'Oural encore" aux éditions Paulsen.
Anne Jouffroy pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Chambaz a publié "Hourra l'Oural encore" aux éditions Paulsen.

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz

Paulsen - 173 p. - 19,50 €

 

RECOMMANDATION
Bon


THEME
C'est Hourra l'Oural, un recueil de poèmes qu'Aragon a publié en 1934 au retour de son voyage en URSS, qui a inspiré à Bernard Chambaz le titre de ce récit : Hourra l'Oural encore. Dans ses poèmes, Aragon exaltait l'oeuvre de la Révolution russe et de l'URSS en construction dans les années Trente. Avec le temps, Aragon sera plus nuancé et reviendra sur son exaltation originelle.

Bernard Chambaz n'hésite pas à rudoyer la poésie de propagande d'Aragon. Lors de son tout récent voyage il constate, lui, les difficultés économiques et sociales rencontrées par les habitants de l'Oural, victimes des années de la déliquescence de l'URSS et trop oubliés par le régime russe actuel.

En train, car, taxi, tramway, accompagné de «son amoureuse» (sa femme) et de guides, il parcourt les villes et les monts de l'Oural, frontière entre l'Europe et l'Asie et vieux territoire à la géographie et à l'histoire trop méconnues.

Une carte, bienvenue, retrace ses voyages en hiver puis en été : Moscou, Perm, Berezniki, Verkhotourié, Ekaterinbourg, Moscou, Perm II, Ekaterinbourg II, Tcheliabinsk, Magnitogorsk, Abzakovo, Oufa.

Nous suivons les traces de 2 écrivains (Pasternak et son Docteur Jivago et Chalamov et ses Récits de la Kolyma); de fantômes (les Romanov à Ekaterinbourg et les victimes du goulag Perm-36) ; de Lénine dont quelques statues demeurent ; de Saint Siméon au monastère de Verkhotourié et de l'Homo sovieticus, sorte de dinosaure folklorique pour les jeunes générations.

Bernard Chambaz raconte aussi des saynètes de la vie quotidienne dans l'Oural, ses rencontres prévues ou imprévues, ses guides qui aiment tant la France, Gérard Depardieu et la Tour Eiffel. Il visite un champ de météorites, un musée de tracteurs soviétiques, un site archéologique, le grand musée de Bachkirie « qui résume à lui seul le génie de la muséographie russe ». Il écoute les balalaïkas et chante Kalinka. Il apprend, avec grand plaisir, que Eltsine fut un écolier indiscipliné et aventureux. Il admire sous le ciel nuageux la Kama gelée. Il se régale de canapés de caviar rouge, de cornichons, de salade russe et de petits verres de vodka...et son admirable amoureuse est toujours vaillante malgré son genoux enflé - un épanchement de synovie car ils ont aussi beaucoup marché!

 

POINTS FORTS
L'érudition de l'auteur et sa tendresse saupoudrée de poésie, de légèreté, de dérision, de mélancolie et de tragique – le propre de l'âme russe?- sont évidemment séduisants dans cette balade culturelle écrite à la perfection. Bravo l'artiste ! ...

 

POINTS FAIBLES
...Cependant on reste sur sa faim. On survole à tire d'aile les Monts d'Oural dans ces, seulement,173 pages.

 

EN DEUX MOTS
A force de s'attacher au style et au rythme d'un road-movie rapide, sympa, vivant, Bernard Chambaz nous étourdit un peu avec son tempo vivace ...mais excusons-le, il aime tellement la Russie!

 

UN EXTRAIT
"La dernière heure de la dernière nuit, je la passe à la fenêtre, devant le paysage de la cheminée dont la colonne s'illumine en rouge et blanc, alternativement. Ce spectacle minimal de magie pure m'apporte une énième réponse à la question rituelle : pourquoi voyager. Oui, on voyage aussi pour ça, rester debout, torse nu, à contempler une cheminée d'usine qui clignote comme un sapin de Noël. Et j'en suis heureux. Même si je sais bien que je n'ai pas achevé une traversée ni bouclé une boucle, juste fini une espèce de balade en deux temps, hiver et été, passé et présent, un arc de cercle, un simple fragment de méridien, peu ou prou le 56ème Est, moins exotique que le Kamtchatka, mais tellement humain.

Minuit, on est déjà demain. Mon amoureuse s'enfonce dans son premier sommeil. Je relève le drap sur son épaule et je range dans mon sac à dos la carte de l'Oural. Par la force des choses, j'ai du mal à m'endormir". (p.172)

 

L'AUTEUR
Bernard Chambaz, né en 1949, est romancier, essayiste, poète et historien. Il a reçu le prix Goncourt du premier roman en 1993 pour L'Arbre de vies (F. Bourin) et le prix Jouvenel de l'Académie française en 2014 pour Dernières nouvelles du martin-pêcheur (Flammarion). Ne serait-ce que depuis 2015, il a publié : Vladimir Vladimirovich (Flammarion, 2015) ; Etc.(Poésie, Flammarion 2016) ; Petite philosophie du ballon (Champs essais, 2018) ; Petite philosophie du vélo(Champs, 2019) ; ET (Poésie, Flammarion, 2020).

En 1964, Bernard Chambaz part en URSS dans un camp de Pionniers (les Pionniers étaient, à cette époque, les membres d’une organisation de jeunesse communiste inspirée du scoutisme) et, depuis l'an 2000, il voyage souvent en Russie avec son amoureuse.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires