En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Pourquoi le syndicalisme européen se traîne-t-il ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 8 heures 18 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 10 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 11 heures 43 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 12 heures 11 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 14 heures 11 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 16 heures 8 sec
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 17 heures 10 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 17 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 8 heures 5 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 8 heures 45 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 11 heures 19 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 12 heures 1 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 12 heures 31 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 15 heures 19 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 16 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 17 heures 35 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 17 heures 50 min
Salman Rushdie Quichotte
Salman Rushdie Quichotte
Atlanti Culture

"Quichotte" de Salman Rushdie : dans ce Quichotte en Amérique les moulins sont remplacés par la télévision et Dulcinée par une animatrice droguée... un roman d’une grande richesse et d’une grande humanité

Publié le 13 octobre 2020
Salman Rushdie a publié "Quichotte" aux éditions Actes Sud.
Marc Buffard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Buffard est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Salman Rushdie a publié "Quichotte" aux éditions Actes Sud.

"Quichotte" de Salman Rushdie

Traduction : Gérard Meudal - Actes Sud - Parution le 2/09/20 - 426 p. - 23 €

 

RECOMMANDATION 
Excellent

 

THEME
En adoptant le personnage principal du roman de Cervantes, Salman Rushdie trouve la possibilité de critiquer, comme lui, mais plus gravement et plus sévèrement, les moeurs de son époque et particulièrement la vie américaine devenue la sienne par nécessité. D’une manière plus noire et désespérée, les moulins sont ici remplacés par la télévision qui tourne dans le vide et le combat par une soumission désespérante. Quant à Dulcinée c’est une animatrice dont la séduction et l'énergie tiennent pour une grande part aux drogues dures qu’elle se procure auprès d’un médecin ayant pignon sur rue, pétri de respectabilité et dont le seul but est de faire fortune.

 

POINTS FORTS 
Comme son modèle le personnage de Quichotte (Don aurait été trop) est la proie d’hallucinations. Mais là où le premier était abruti par les livres de chevalerie, lui l’est par la télévision. Plus de quatre cents ans sont passés entre les deux !
Rushdie comme Cervantès  s'intéresse aux rapports entre réalité et fiction.  Quichotte comme Don Quichotte casse tous les codes et l’auteur est pris d’une sorte de jubilation à croire tout possible grâce à la littérature, jusqu’à la fin du monde.

C’est ainsi que réel et irréel se chevauchent dans l'île du réel ou île de Reil (du nom du savant allemand qui a décrit cette zone du cortex cérébral).
On assiste au chevauchement fantastique de la vraie vie et de la fiction et des destins croisés et superposés de l’auteur, Salman Rushdie, de l’auteur dans le roman, Brother, et de Quichotte.

Véritable road-movie, comme l'était aussi, avant l’heure, le modèle, le livre nous entraîne dans l'Amérique des motels sordides et des bars de seconde zone où règnent le racisme et les armes à feu.
Etrangement ce sont les personnages secondaires qui ont le plus de chair et qui font que l’on s’attache petit à petit au roman.
Notamment le Dr Smile, escroc dangereux et subtile, Miss R Salma (c’est la dulcinée pourrie par la vie moderne à New York) et encore Sister, l’avocate londonienne parfaitement conforme à ce que l’on en connaît.

Mais ce voyage critique de l'Amérique est aussi l’occasion pour Salman Rushdie de revivre ses souvenirs indiens évoqués grâce à la description luxuriante des appartements des personnages d’origine indienne mais sans oublier de condamner vigoureusement la culture machiste du viol et de l’agression sexuelle familiale dans tous les pays de l’asie du sud.
On le voit donc, un roman d’une très grande richesse (qu’il faut acheter aussi par solidarité à l’égard de l’auteur qui ne se plaint jamais de l'horrible persécution qu’il subit depuis plus de trente ans) dont ne sont pas exempts l’humour, une grande humanité et des thèmes  très  modernes comme les relations difficiles entre frères et soeurs lors de l'héritage des parents et celles, complexes, entre père et fils.

 

POINTS FAIBLES
La richesse et la variété des thèmes abordés expliquent sans doute la difficulté à donner aux personnages principaux, ceux empruntés à Cervantes, une consistance réelle, au moins dans la première partie du livre, avant que le lecteur ne finisse par s’attacher à eux notamment quand ils rencontrent la maladie et la mort que Salman Rushdie décrit avec une crudité terrible.

Ceux qui attendent de la littérature la peinture d’un monde réel seront sans doute déroutés par les parties fantasmagoriques du roman qui, après  Cervantes, nous rapprochent d'Eugène Ionesco et de ses rhinocéros...

 

EN DEUX MOTS
Un roman d’une très grande richesse, tour à tour critique de la vie américaine, comme Cervantes de son temps, se jouant du réel et de la fantasmagorie, mêlant les destins des personnages qui se font écho et pour finir d’une très grande humanité.

 

UN EXTRAIT
« Je le vois. Il regarde ce devoir d’histoire qu’il a rédigé avec le plus grand soin. Quelqu’un est venu en son absence et l’a déchiré en morceaux minuscules qu’il a laissés soigneusement empilés sur son bureau. Je le vois écrivant à son père des lettres remplies de faits imaginaires. J’ai marqué trente sept points aujourd’hui et rattrapé trois balles au vol. Il ne savait pas jouer au cricket mais dans ses lettres il était un champion. Voici ce qu’il ne racontait pas à son père. Il y a trois crimes que l’on peut commettre dans un pensionnat anglais. Être étranger, c’est le premier. Être intelligent, c’est le deuxième. Être mauvais en sports, c’est le troisième, vous êtes éliminé. On peut s’en sortir avec deux des trois défauts mais pas avec les trois à la fois. Si l’on est étranger et intelligent mais bon joueur de cricket, si l’on peut marquer trente-sept points et rattraper trois balles au vol, alors ça va. Si l’on est mauvais en sports et intelligent mais qu’on n’est pas étranger, on peut vous le pardonner. Si l’on est étranger et mauvais en sports mais pas très malin, on vous excuse, ça peut aller. Mais lui a le tiercé gagnant.»

 

L'AUTEUR
Sir Ahmed Salman Rushdie est un écrivain britannique, né à Bombay en 1947. Il a passé toute son enfance en Inde jusqu’à l'âge de 13 ans quand il intègre un pensionnat en Angleterre puis le King’s college à Cambridge.

Ses oeuvres principales sont  Les enfants de minuit (1981),  Le dernier soupir du Maure (1995) et, bien sur,  Les versets sataniques (1988) qui lui ont valu, à son corps défendant, de passer à la postérité comme étant la cible, en 1989, d’une "fatwa", c’est à dire une condamnation à mort de l’ayatollah Khomeini, guide de la révolution iranienne.

Il a été anobli par la reine d’Angleterre en 2007.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires