En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 8 heures 45 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 9 heures 44 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 14 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 15 heures 52 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 17 heures 15 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 18 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 19 heures 28 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 19 heures 59 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 20 heures 36 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 8 heures 57 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 12 heures 59 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 15 heures 57 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 16 heures 14 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 18 heures 11 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 18 heures 36 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 19 heures 8 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 19 heures 39 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 20 heures 16 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 20 heures 45 min
Iegor Gran

"Les services compétents" de Iegor Gran : Tartuffe au pays des Soviets, une histoire vraie et un excellent récit romanesque

Publié le 19 septembre 2020
Iegor Gran a publié "Les services compétents" aux éditions P.O.L.
Charles-Édouard Aubry pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles-Édouard Aubry est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Iegor Gran a publié "Les services compétents" aux éditions P.O.L.

"Les services compétents" de Iegor Gran 

 

RECOMMANDATION
Excellent

 

THEME
L’auteur raconte l’histoire de ses propres parents, Andreï Siniavski et Maria Rozanova, en URSS dans les années 60. Sous le pseudonyme d’Abram Tertz, Andrei Siniavski publie un traité d’esthétique ironique sur le réalisme soviétique qui suscite l’émoi au sein du pouvoir. Celui-ci déploie ses services compétents – en clair le KGB – pour mettre la main sur le dissident.

S’ensuit une longue traque qui durera six ans avant de mettre la main sur le facétieux écrivain et l’envoyer passer près de sept ans en Sibérie.

Tout au long de ces années, cette traque est ponctuée par les événements qui rythment la vie quotidienne en Russie.

 

POINTS FORTS
Le livre se fait l’écho de la société soviétique des années 1960, qui connaît une brève période de dégel sous Khrouchtchev, avant une nouvelle glaciation avec l’arrivée de Brejnev. Quelques années pendant lesquelles s’installa une relative tolérance – marché noir florissant, immixtion de la culture américaine avec une exposition à Moscou, funérailles de Pasternak, relâchement des mœurs – dans un climat général marqué par les passe-droits, la contrebande et la corruption.

L’histoire est racontée par le lieutenant Evgueni Feodorovitch Ivanov – qui finira général – avec une honnêteté et une naïveté déconcertante. Rouage sans méchanceté ni état d’âme d’un système tentaculaire, aveugle et oppressant, il apporte un touche d’humanité face aux multiples efforts déployés par une bureaucratie oppressante, grâce à ses échecs répétés et son incapacité parfois surréaliste.

Après l’écriture de treize livres, Iegor Gran raconte – enfin – l’histoire de ses parents, avec une distanciation qui n’a pas dû être évidente. Depuis le premier chapitre, qui décrit l’hilarante perquisition de l’appartement des Siniavski par le KGB alors que sa mère protège les livres compromettants en posant à l’officier du KGB les questions les plus incongrues, allant jusqu’à lui coller son fils – et auteur de ce livre- dans les bras, jusqu’à l’énoncé de la promotion de l’officier du KGB qui mena l’enquête et arrêta son père, l’auteur se pose en écrivain et non en fils de.

En inversant les points de vue –  l’histoire est racontée par le KGB – l’auteur ne se place pas du côté des victimes mais rend hommage à leur personnalité, leurs idéaux et leur audace.

Enfin, le ton du livre, ironique sans être cynique, ne bascule jamais dans le règlement de compte et la dénonciation d’un crime. Relatant une histoire vraie, il reste une œuvre romanesque et satirique, qui a nécessité plusieurs années de documentation.

 

POINTS FAIBLES
Pas de point faible, si ce n’est une sortie en librairie juste avant la crise sanitaire. Mais il est toujours temps de rattraper le temps perdu.

 

EN DEUX MOTS
Cette histoire, c’est la victoire du talent et de l’imagination sur la petitesse et la bassesse humaine. Le désir de liberté jusqu’à la loufoquerie des héros dans des circonstances dramatiques l’emportent sur l’idéologie et le totalitarisme.

 

UN EXTRAIT
« Les organes de la sûreté de l’état ont été réorganisés avec succès, dit cet homme au regard d’acier et au costume impeccable. Les effectifs ont été significativement réduits. Les éléments carriéristes ont été priés d’aller voir ailleurs. Les services ne sont plus cet épouvantail que Beria aurait voulu qu’ils soient il n’y a pas si longtemps. Nous sommes maintenant une composante du parti. Aujourd’hui les tchékistes ont la conscience tranquille. Ils peuvent regarder le parti, le peuple soviétique dans les yeux ». (page 95)

« Les opérationnels chevronnés le savent bien, mercredi est le meilleur jour pour cueillir un suspect important. Les vendredis, les jeudis sont à proscrire – le weekend est trop proche. Avec son lot de bureaux fermés, de congés posés, d’esprits vagabonds, qu’on le veuille ou non, le rythme de l’interrogatoire baisse. Il n’y a plus la même pression. On donne l‘occasion au suspect de reprendre son souffle, alors même que le choc de son arrestation l’a rendu vulnérable. Le bonhomme risque alors de s’entêter et la garde à vue peut s’éterniser, faisant perdre plus de temps à tout le monde ». (page 268)

 

L'AUTEUR
Iegor Andreïevitch Siniavski est né à Moscou, dix ans avant que son père, fraîchement libéré, n’obtienne l’asile politique en France où il déménagea avec sa famille.

Ingénieur et diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, il est français et devenu écrivain en empruntant le nom de famille de sa femme.

Il a publié quatorze livres, tous chez P.O.L. et collabore également avec Charlie Hebdo depuis 2015.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires