En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

06.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

07.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 6 heures 53 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 13 heures 20 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 15 heures 41 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 16 heures 20 sec
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 16 heures 34 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 17 heures 14 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 17 heures 39 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 8 heures 5 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 10 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 12 heures 53 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 15 heures 15 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 15 heures 38 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 15 heures 49 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 16 heures 23 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 17 heures 7 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 17 heures 17 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 17 heures 46 min
Le pangolin et l'ISF Philippe Manière
Le pangolin et l'ISF Philippe Manière
Atlanti Culture

"Le Pangolin et l’ISF : comment le monde d’après nous rend tous fous" de Philippe Manière : drôle et à contre courant, un pamphlet pour tordre le cou à quelques théories fumeuses

Publié le 16 septembre 2020
Philippe Manière a publié "Le Pangolin et l'ISF : comment le "monde d'après" nous rend tous fous ?" aux éditions de L'Observatoire.
Jean-Pierre Tirouflet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Tirouflet est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Manière a publié "Le Pangolin et l'ISF : comment le "monde d'après" nous rend tous fous ?" aux éditions de L'Observatoire.

"Le Pangolin et l’ISF : comment le monde d’après nous rend tous fous" de Philippe Manière

Editions de L’Observatoire, version numérique uniquement, 1.99 €

 

RECOMMANDATION
En priorité


THEME
Fatigué de lire et d’entendre toutes sortes de calembredaines sur le « monde d’après », Philippe Manière publie un court livre numérique pour faire justice, tant des analyses grotesques qui fleurissent sur l’origine de la pandémie, que des théories fumeuses sur l’avenir de l’humanité, une fois vaincu le redoutable COVID 19. Aucun rapport de cause à effet entre la mondialisation, le capitalisme financier, le climat, les énergies fossiles… et la pandémie, argumente Philippe Manière, pas plus, nous dit-il, que l’avenir n’est, de ce fait, ni plus vert, ni plus frugal, ni plus local… qu’auparavant.

 

POINTS FORTS
C’est aussi drôle que pertinent !

Manière utilise une logique implacable pour démonter les constructions poussives de ceux qui tentent d’utiliser la pandémie pour apporter de l’eau à leur moulin idéologique. Appuyé sur des données irréfragables, il montre les contradictions et les failles de leur raisonnement. Il en profite pour défendre la mondialisation, en tordant le cou à quelques idées fausses; par exemple, il ne sert à rien de fabriquer des masques de protection sanitaire chez soi si on peut les acheter à moitié prix ailleurs, l’important, comme avec le pétrole, c’est d’avoir un stock stratégique suffisant et de le gérer correctement. Il stigmatise ainsi l’incurie publique, bien plus coupable que l’inefficacité du marché ou les délocalisations.

Il revient sur la désindustrialisation de la France, combien plus prononcée que celle de tous nos voisins, sur l’alimentation dont, contrairement à la croyance la plus répandue, les grands groupes assurent l’innocuité…

Il s’attaque également aux remèdes “bouffons” proposés pour répondre à la crise sanitaire, de la fermeture de la Rue de Rivoli aux automobiles, à la création d’une académie du vélo, en passant par l’instauration d’un revenu universel et bien entendu, par le retour de l’ISF, toutes propositions qui n’ont qu’un rapport distant avec le sujet.

En un mot, il fustige ceux qui croient que la décroissance frugale est le modèle qui sauvera le monde, chacun travaillant peu et à domicile, et où tout serait calme, doux et exempt de souillure. C’est le contraire qui se profilerait : pauvreté, crises et privation de liberté.

Clair sur le fond, Philippe Manière est en plus excellent sur la forme, multipliant les saillies pleines d’humour et les formules assassines: « l’autarcie n’est pas la réponse, ou bien alors l’Albanie serait riche, et Singapour, ruinée… ».

 

POINTS FAIBLES
D’un ouvrage polémique, on ne peut s’attendre à une objectivité absolue.

 

EN DEUX MOTS
Un livre d’humeur et d’humour, aussi court que brillant qui remet les idées en place. Jubilatoire !

 

UN EXTRAIT 
« Une vision quasi eschatologique, en tout cas auto-accusatoire a saisi le pays sur le thème d’on ne sait quelle responsabilité collective qui devrait nous amener à questionner nos comportements, les remettre en cause, changer jusqu’à notre mode de vie, y compris dans ses détails les plus triviaux. »

 

L'AUTEUR 
Né en 1961, brillant journaliste, Philippe Manière fut directeur général de l’Institut Montaigne; il est aujourd’hui président de la société de conseil Vae Solis Communications. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et collabore régulièrement avec les media, presse écrite, télévision… Son dernier essai est paru en 2012 chez Grasset : Le pays où la vie est plus dure.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires