En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

03.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

06.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

07.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 24 min 4 sec
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 1 heure 31 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 1 heure 55 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 2 heures 23 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 2 heures 33 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 3 heures 7 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 4 heures 59 min
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 20 heures 20 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 21 heures 58 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 1 heure 26 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 1 heure 42 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 2 heures 2 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 2 heures 43 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 4 heures 21 sec
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 5 heures 16 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 20 heures 59 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 22 heures 14 min
Chantons sous la pluie comédies musicales
Chantons sous la pluie comédies musicales
Atlanti Culture

Quelques comédies musicales au cinéma : qu’ils soient anglais, américains, australiens ou français, voilà des films pour ne pas succomber à la morosité de la rentrée !

Publié le 05 septembre 2020
Françoise Thibaut pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Françoise Thibaut est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.   Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

RECOMMANDATION
Excellent

 

THEME
Chantons sous la pluie de Stanley Donen et Gene Kelly,

Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy,

Madame Anderson présente de Stephen Frears,

Burlesque de Steven Antin

Ballroom dancing de Baz Luhrmann,

La Mélodie du Bonheur de Robert Wise,

et quelques autres…

 

POINTS FORTS
C’est un petit florilège de merveilleux moments, en couleurs, enclins à la bonne humeur et l’espoir de jours meilleurs…(appréciez la rime !) Offrez-vous le plaisir de les revoir ou dépêchez-vous de les découvrir : Certains sont mondialement connus, d’autres plus confidentiels : à vous de choisir !

1/ Commençons par “la mère” de toutes les comédies musicales : Chantons sous la pluie  (Singin’ in the rain Etats-Unis, 1952),  Stanley Donen et Gene Kelly chorégraphe. Une merveille qui n’a pas pris une ride. Drôle, culotté même puisque le film met en scène les manigances des producteurs. Un trio magique : Gene Kelly splendide, Debbie Reynolds délicieuse, Donald O’Connor irrésistible et la superbe Cyd Charisse («the legs»). Des gags à mourir de rire, de superbes ballets, de savoureux seconds rôles. Sérieux aussi, puisqu’il narre le pénible passage du cinéma muet au parlant. Inoubliables chansons  :  Singin’ in the rain, Good morning, Make’em laugh...Les vêtements, très années 30, sont eux aussi assez décoiffants. Qu’on se le dise : patauger sous la pluie rend definitivement heureux !

2/ Autre grand classique : Les Demoiselles de Rochefort  (France 1967) Jacques Demy, musique Michel Legrand, Chorégraphe Norman Maen. «Les sœurs jumelles nées sous le signe des gémeaux» : un rêve «en-chanté», Catherine Deneuve-Françoise Dorléac en fofolles dansantes et chantantes, une fête foraine sur la grand place... “Nous voyageons de ville en ville, du Val de Loire aux bords du Rhin”...Danielle Darrieux resplendissante en bistrote sentimentale, Piccoli en Simon Dame et Gene Kelly amoureux de Françoise Dorléac. Que rêver de plus ? Le monde entier connaît…

3/ Mauvais titre mais éblouissant divertissement : Madame Anderson présente (U.K.2004) Stephen Frears.  Peu distribué en France. Dommage ! Une veuve extravagante et fort riche, rachète un théâtre à Londres, souhaite en faire un music-hall, engage un directeur artistique intransigeant : Judi Dench (plus connue comme “M” dans les James Bond) et Bob Hoskins forment un couple hilarant, infernal, qui révolutionne la scène londonienne : paillettes, chansons et jambes en l’air. L’action se situe entre 1923 et 1941. C’est une histoire vraie, agrémentée d’une blonde sublime, Kelly Reilly. Tous les seconds rôles sont épatants et la musique enjôleuse.

4/ Très américain mais bien fait : Burlesque (USA 2010) Steven Antin. Deux stars : la fracassante Cher et la trépidante Christina Aguilera. Deux voix superbes, une musique énergique, des numéros très beaux. L’histoire est un peu simplette mais c’est sans importance, il y a du rythme, on s’amuse et on oublie tout. Cher est vraiment sublime et l'inénarrable Stanley Tucci en confident homosexuel branché est réjouissant. Les danseuses sont belles à couper le souffle, et le « méchant » vraiment antipathique.

5/ Un pur délire venu d’Australie : Ballroom dancing (Australie, 2002) Baz Luhrmann. L’australienne famille Hastings est obsédée par la «danse de salon» : tango, valse, rumba et paso-doble ; elle s’entraîne dur pour remporter le célèbre concours “Pan pacific”. Scott le fiston veut imposer un style nouveau : d’où conflit, assorti d’une bluette amoureuse avec une fille à lunettes pas vraiment douée mais qui va se transformer en géniale beauté, guidée par l’amour ! Plongeon dans les concours de danse, avec ces femmes fardées en robes fluo aux multiples jupons et leurs cavaliers en queue de pie avec un dossard, musique épatante, seconds rôles hilarants...Quel joyeux moment ! On en danserait en cachette dans sa salle de bain ! (à noter qu’il laissa pantois le Festival de Cannes)

Osons l’avouer : on peut aussi aimer  La Mélodie du Bonheur (USA, 1965) Robert Wise, musique Richard Rodgers. Pas vraiment une comédie musicale, mais un bon « remonte moral » : il y a tout dans ces 2 heures 47 de guimauve : la musique, la famille, la foi, les bonnes sœurs, le noble séducteur, l’innocente héroïne, le fric, la belle Autriche, les vilains nazis, le traître et les héros… Le monde entier peut fredonner Do, ré, mi, et le touchant Edelweiss… Pour une fois Christopher Plummer n’est pas un vilain officier, Julie Andrews toujours égale à elle-même. Jean Tulard, dans son Dictionnaire du cinéma, déteste : «...un des films les plus niais de l’histoire du cinéma». Pourtant 5 Oscars. Retour à la naïveté alpestre garanti.

 

EN DEUX MOTS
Ce choix est évidemment très subjectif, tourné vers un maximum de gaieté car même ”peu intello”, elle fait grand bien. Ont été délibérément écartés les Fred Astaire (en noir et blanc, très décalés), le Fame d’Alan Parker (ennuyeux, fumeux), les disco des années 70/80, Travolta, Dirty dancing (dit culte), et bien d’autres.

Plus proches de nous, on n’empêche personne d’apprécier Mamma mia ou La la land (intrigues accablantes), Victor Victoria (le moins réussi de Blake Edwards, un peu lourdingue mais drôle avec un James Garner inattendu et grimaçant) ; Bohemian Rhapsody (dédié à Freddie  Mercury, chanteur rock de Queen, très beau mais sinistre) ou le Rocketman de Dexter Fletcher (2019, avec l’excellent Taron Eglerton en Elton John).

Reste que si vous voulez voir Guy Marchand “Ramon le Gominé” en virtuose du tango, sur la musique du  magnifique «plus long tango du monde» d’Antoine Duhamel, avec Edith Scob en Mme Valentine, Micheline Dax déjantée en Mme Lamour, et les célèbres profs de danse Rosy et Georges, précipitez-vous sur L’Acrobate (attention, il y a plusieurs films qui portent ce même titre) choisissez bien celui de 1976 du regretté Jean-Daniel Pollet (décédé en 2004). 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires