En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

04.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

07.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 15 min 3 sec
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 1 heure 10 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 2 heures 34 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 3 heures 21 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 3 heures 34 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le Français ?

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Media
Economie des médias

Tuer les cookies pour sauver le journalisme ? Les très intéressantes leçons venues des Pays-Bas

il y a 3 heures 37 min
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 20 heures 39 min
light > Culture
C'est dans les vieux pots...
"Dirty Dancing" va avoir une suite, avec Jennifer Grey reprenant son rôle de "Bébé"
il y a 21 heures 35 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 44 min 49 sec
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 2 heures 17 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Economie
Différence de taille

Le match du plan de relance allemand et français

il y a 3 heures 37 min
décryptage > International
La France en première ligne

Liban : l'Europe portée disparue

il y a 3 heures 37 min
pépites > International
Deuil
Covid-19 : l'Amérique latine est désormais la région avec le plus de morts dans le monde
il y a 20 heures 58 min
pépite vidéo > Media
Grand retour
Koh-Lanta : découvrez les portraits des 24 candidats de la nouvelle saison
il y a 22 heures 3 min
Michel Onfray Le chemin de la Garenne
Michel Onfray Le chemin de la Garenne
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray, pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

Publié le 31 juillet 2020
Retrouvez les "lectures d'été" de Culture-Tops, les meilleures chroniques essais, romans et bandes dessinées des 10 derniers mois. Aujourd'hui, "Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray.
Paul Beuzebosc pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retrouvez les "lectures d'été" de Culture-Tops, les meilleures chroniques essais, romans et bandes dessinées des 10 derniers mois. Aujourd'hui, "Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray

Éditions Gallimard, collection blanche 90 pages Prix : 12 euros

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
Échappé un moment de son œuvre philosophique, Michel Onfray amène, dans un court récit poétique et inspiré, son lecteur sur le chemin qui marqua son enfance : le chemin de la Garenne. Chef-lieu de son histoire familiale, berceau de ses émotions, terrain de ses découvertes, cet humble chemin millénaire recèle les leçons de choses qui le firent grandir et le ramène souvent chez lui.

 

POINTS FORTS
A la fois ligne de cœur et de vie d’un territoire rural abandonné, le chemin de la Garenne mène, comme tous ceux qui méritent leur nom, à ce quelque part qui fait se lever, marcher et vivre. Lien charnel entre les générations et les époques, frontière naturelle entre villages, il relie les histoires, les maisons, les champs, les bois du paysage ; il offre sa patine fatiguée à la marche des hommes et du temps. Qu’il traverse les villages, longe l’église, mène à l’école ou au cimetière, arbore les coquettes ou cache les maisons abandonnées, il reste un gardien unique de la mémoire des lieux, des vies, des querelles de ceux qui y ont appris à marcher, à courir, à observer la nature, à jouer et aimer dans les buissons de son voisinage. C’est ce chemin-là, comme l’exemple de son père, humble ouvrier agricole, qui éduqua l’auteur à ce qu’il advint de sa vie.

 

POINTS FAIBLES
Sur son tableau noir de professeur, Michel Onfray écrit à la craie un chant teinté de peine et de mélancolie. Lucide dans le bonheur des retrouvailles, parfois sombre, son récit raconte la nature spoliée, l’usine fermée, l’école maltraitée, un  antan enfui, une quête du temps abandonné qui se meurt dans l’oubli.

 

EN DEUX MOTS
Si l’enfance traverse des lieux et des moments, si elle se nourrit de leçons et de souvenirs, elle suit des rêves qui la font marcher sur des chemins. Parmi eux, il en est sûrement un qui résume, qui croise, qui nomme tous les autres. C’est encore ce chemin-là qui mène, comme la Dive (selon l’orthographe traditionnelle) vers son estuaire, la vie vers sa fin.

 

UN EXTRAIT
Aucun chemin ne mène nulle part. Le chemin veut ce vers quoi il va.

Même en plein jour, je sais que je vis sous les étoiles.

On trouve dans cette église la fraîcheur en été, la lumière au printemps et en automne, le calme toujours, un épais silence en hiver.

Ces gens ont étudié la vie dans la nature et non dans les livres.

Je reviens à moi-même et laisse mes souvenirs derrière moi.

Seuls ceux qui ont su savent encore.

 

L'AUTEUR
Michel Onfray, né en 1959 dans le pays normand qu’il décrit, est docteur en philosophie. Enseignant, il quitte au bout de vingt ans l’Éducation nationale et crée l’université populaire de Caen. Personnage public médiatique, porte-parole écouté de la laïcité et de l’athéisme, il est, depuis 1989, l’auteur prolifique d’une centaine d’ouvrages.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires