En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

07.

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 9 heures 34 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 10 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 10 heures 59 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 13 heures 9 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 13 heures 54 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 15 heures 23 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 15 heures 55 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 17 heures 2 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 17 heures 26 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 17 heures 55 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 9 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 10 heures 45 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 11 heures 41 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 13 heures 42 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 15 heures 12 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 15 heures 24 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 16 heures 57 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 17 heures 13 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 17 heures 33 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 18 heures 17 sec
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

Publié le 07 juillet 2020
Maurizio Bettini a publié "Contre les barbares". Autrefois, raconte Virgile, un homme quitta son pays ravagé par la guerre, fit naufrage en Méditerranée et échoua sur la côte de Carthage.
Jean-Pierre Tirouflet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Tirouflet est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maurizio Bettini a publié "Contre les barbares". Autrefois, raconte Virgile, un homme quitta son pays ravagé par la guerre, fit naufrage en Méditerranée et échoua sur la côte de Carthage.

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini

Traduction de l’italien : Madeleine Rousset Grenon, Editions Flammarion collection Champs, 192 pages, 8 €

 

RECOMMANDATION 
Bon


THEME 
Révolté par la manière dont certains gouvernements italiens ont traité les migrants tentant de traverser la Méditerranée, le professeur Bettini, latiniste et helléniste distingué, tente d’établir un parallèle entre la conception des droits de l’homme dans les civilisations grecque et latine et la façon dont ils sont pratiqués aujourd’hui, dans les démocraties occidentales.

 

POINTS FORTS
En démarrant sa démonstration par l’Enéide, notre auteur pense infliger une leçon d’humanité à ses contemporains : aux ports et aux rivages qui se ferment aux réfugiés d’Afrique et du Moyen Orient, il oppose la terre d’accueil que Carthage a constituée pour Enée et ses compagnons fuyant Troie ravagée par les flammes. Il montre combien le sens de l’hospitalité à l’égard de l‘étranger était une valeur essentielle du monde classique. S’y ajoutent l’obligation de lui offrir pain et eau, de lui indiquer son chemin, et surtout le devoir d’enterrer les morts.

En soulignant ainsi que ce qui est droit, à notre époque, était devoir pour les Anciens, il s’efforce de rechercher quelles sont les racines des droits de l’homme ; en d’autres termes, existerait-il un droit naturel dont seraient issus aussi bien les lois fondamentales des mondes grecs et latins et les droits de l’homme tels qu’ils sont admis au XXIème siècle ? C’est le thème d’Antigone et des lois non écrites (“agrapta onoma“) qui prévalent sur les lois de la Cité.

Monument d’érudition, le professeur nous promène avec délectation dans les méandres des littératures classiques, de Virgile à Sénèque, de Cicéron à Homère, en passant par Plaute, Sophocle ou Euripide. Au demeurant il opère une distinction intéressante entre les auteurs qui donnent une extension universelle et illimité aux “devoirs de l’homme envers l’homme“ et ceux qui, comme Cicéron, y apportent quelques tempéraments. Pour satisfaire à la “modernité“, il oppose même Rome, civilisation ouverte, multiculturelle assumée, aux cités grecques repliées sur leur pré carré.

Tous ceux qui ont la nostalgie des humanités, telles qu’on les pratiquait autrefois, se nourriront de cet ouvrage avec bonheur.

 

POINTS FAIBLES 
Comparaison n’est pas raison ; notre professeur indigné butte sur quelques menues différences de civilisation entre le monde antique et notre planète sur laquelle se pressent 8 milliards d’êtres humains.

Jugées à l’aune du politiquement correct, il est peu probable que les sociétés romaine et a fortiori grecque passeraient facilement l’examen : inégalités, aristocraties, cruautés, esclavage…

Sur la question de l’esclavage, on le sent gêné, il biaise, tente de démontrer que même les auteurs chrétiens, les pères de l’Eglise, Saint Augustin, s’en sont accommodés.

Quant au déferlement de population allogènes, peut-être aurait–il été mieux inspiré, pour trouver un champ de comparaison plus adéquat, de descendre dans le temps, vers le bas-empire, lorsque les “barbares“, hordes germaniques, Huns… ont franchi le limes, la frontière de l’empire, et s’y sont établis. Puisqu’il cite Saint Augustin, il est dommage qu’il n’ait pas étendu son propos jusqu’au sermon sur la chute de Rome qui aurait pu offrir matière à une réflexion plus complète.

Pourquoi, enfin, donner un titre aussi provocateur à la traduction française de l’ouvrage –les barbares seraient ceux qui ferment leur frontière-, alors que le titre original se lit tout simplement « je suis homme ».

 

EN DEUX MOTS 
Faut-il tordre le cou à la vérité historique pour entonner un hymne aux droits de l’homme ?

 

UN EXTRAIT
« Parler d’«étrangers» n’a pas de sens, aucun homme sur terre ne peut se qualifier ainsi. » (page 113)

 

L'AUTEUR
Maurizio Bettini est professeur à l’université de Sienne. Philologue, anthropologue, grand spécialiste des littératures latine et grecque, il est parfaitement francophone et enseigne à l’école pratique des hautes études et à l’école normale supérieure. Il a publié en 2017 un ouvrage intitulé : « Contre les Racines ».

De ce même auteur, on peut également lire sur le site de Culture Tops la chronique sur son ouvrage  : Superflu et indispensable

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires