En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

04.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

05.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

07.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

06.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 4 min 33 sec
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 3 heures 26 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 5 heures 24 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 7 heures 35 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 11 heures 26 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 13 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 2 heures 59 min
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 4 heures 1 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 8 heures 47 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 9 heures 49 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 11 heures 5 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 12 heures 19 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 13 heures 1 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 13 heures 36 min
pépites > Politique
"Ouvrir un nouveau chemin"
Emmanuel Macron se confie à la presse quotidienne régionale avant le remaniement et dévoile ses priorités pour la fin du quinquennat
il y a 23 heures 48 min
Atlanti Culture

"L’homme qui tua Chris Kyle" de Brüno et Fabien Nury : une relecture du film "American Sniper"

Publié le 20 juin 2020
"L’homme qui tua Chris Kyle" de Brüno et Fabien Nury. "Chris Kyle est un héros. Ancien sniper chez les Navy Seals durant la deuxième guerre d'Irak, il a tué plus de 160 "cibles". Au faîte de sa gloire, Chris Kyle dédie sa vie à aider ses anciens camarades de combats marqués aussi bien physiquement que mentalement par la guerre".
Dominique Clausse pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Clausse est chroniqueur pour Culture Tops
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"L’homme qui tua Chris Kyle" de Brüno et Fabien Nury. "Chris Kyle est un héros. Ancien sniper chez les Navy Seals durant la deuxième guerre d'Irak, il a tué plus de 160 "cibles". Au faîte de sa gloire, Chris Kyle dédie sa vie à aider ses anciens camarades de combats marqués aussi bien physiquement que mentalement par la guerre".

"L’homme qui tua Chris Kyle" de Brüno et Fabien Nury 

Editions Dargaud p. 158, 22,50 €

 

RECOMMANDATION
En priorité


THEME
« L’homme qui tua Chris Kyle » raconte l’histoire vraie du célèbre militaire américain et de son assassinat, en 2013, par un certain Eddie Ray Routh. Si Chris Kyle est aussi célèbre, en tous cas aux Etats-Unis, c’est parce qu’il est le militaire américain avec le plus grand nombre de tués homologués de toute l’histoire de ce pays, et, surtout, parce que son histoire a été portée à l’écran en 2014 par Clint Eastwood, sous le titre « American Sniper ». Mais, si le film se contentait d’adapter le livre autobiographique de Chris Kyle, n’évoquant quasiment pas le meurtre de celui-ci, Nury, pour sa part, se livre à une enquête complète et extrêmement fouillée des personnages liés à ce meurtre.

Cette BD se place totalement dans le genre « Docu-BD ». Il n’y a pas de trame romanesque, mais une succession de faits, qui construisent peu à peu le récit cohérent de cette étonnante histoire. Une phrase en exergue de la BD résume bien le projet des auteurs, elle est extraite du film de John Ford, « l’homme qui tua Liberty Valance » : « On est dans l’Ouest, ici. Quand la légende devient la réalité, on imprime la légende ». Clint Eastwood, dans son film, a raconté la légende, et avec Nury et Brüno, on découvre la réalité. Car, même si les auteurs précisent, dès les premières pages, qu’ils livrent leur point de vue sur cette histoire, ils s’appuient sur une documentation importante, faite d’interviews des protagonistes, de rapports de police, de déclarations sourcées, etc… qui laissent peu de place au doute sur la véracité des faits.

On découvre, à travers cette BD, le portrait des trois principaux acteurs de cette histoire.

En premier lieu, bien sûr, Chris Kyle, ex-membre des Navy Seals, véritable icône multi-décorée, et dont le comportement héroïque sur les champs de batailles ne fait aucun doute. Mais c’est la suite de l’histoire de cet homme qui est passionnante : comment survit-on à une gloire basée sur le fait d’avoir tué 160 personnes (score officiel homologué) ? Ici, l’histoire passe du blanc au gris, voir même au noir opaque.

Ensuite, l’assassin de Chris Kyle, Eddie Ray Routh. Son portrait est le deuxième que proposent les auteurs. Ex-Marine, Eddie apparaît très vite comme une personnalité troublée. Il est vraisemblablement schizophrène et son parcours chaotique trouvera une « issue » avec ce meurtre qu’il va commettre. Voulait-il être « l’homme qui tua Chris Kyle » ?

Enfin, la veuve de Chris, Taya Kyle, à qui les auteurs consacrent l’essentiel de la fin de leur récit. Et ce n’est pas la moins intéressante : comment cette femme, plutôt effacée pendant sa vie maritale, va devenir une personne célèbre et chantre d’une certaine vision de l’Amérique.

 

POINTS FORTS
Le procédé narratif mis en place par Fabien Nury est extrêmement habile. Pour ne pas ennuyer le lecteur (ce qui est un peu le risque de ces documentaires en Bandes Dessinées), il fait se succéder des séquences narratives assez courtes, de 2 ou 3 pages, puis nous entraîne vers un autre aspect de l’affaire. Même si l’image est un peu « cliché », on a vraiment l’impression de construire un puzzle en lisant cette BD. On assemble des pièces, et, à la fin, on a un portrait assez clair, non pas tellement de Chris Kyle, d’ailleurs, mais de l’Amérique qu’il représente.

Le trait de Brüno donne le rythme parfait au récit. Il pousse l’épure encore plus loin que dans Tyler Cross (Polar remarquable, déjà avec Nury au scénario, 3 tomes parus chez Dargaud), et ainsi, crée un cadre graphique simplement magnifique. J’adore, particulièrement, sa façon de représenter les nombreuses interviews qui émaillent le récit.

 

POINTS FAIBLES
J’ai trouvé certaines parties de ce long récit un peu superflues, même si elles nourrissent l’histoire. Le conflit entre Chris Kyle et Jesse Ventura, ou l’entraînement de l’acteur Brad Cooper pour se préparer un film de Clint Eastwood, par exemple, ont tendance à ralentir le rythme de l’investigation graphique. Je n’ai pas trouvé non plus Brüno très à l’aise avec la représentation schizophrénique d’Eddie Ray Rough, versant un peu dans la caricature maladroite.

 

EN DEUX MOTS
UNE LECTURE D’UNE CERTAINE AMERIQUE

Alors que l’Amérique se débat actuellement dans les problèmes raciaux que l’on sait, je trouve que cette BD fait réellement œuvre utile pour comprendre, sans la caricaturer, cette Amérique de Donald Trump. Tous les ingrédients du récit éclairent la Mythologie de ce pays : la passion des armes, la figure du Justicier, la vénération du fort et le rejet du faible, le rapport à la peine de mort, et, enfin, le showbizz politique (découvrez ce Jesse Ventura, une sorte de Proto-Trump délirant). Tout cela est présent dans ce récit, mais ne crée pas, à l’arrivée, un rejet manichéen de l’Amérique, comme parfois on a tendance à le ressentir de ce côté de l’Océan. Nury et Brüno nous disent « ce pays est comme ça, acceptez-le ou pas, nous, on a juste essayé de comprendre ». De ce point de vue, « l’homme qui tua Chris Kyle » devrait être une BD importante de l’année.

 

UNE ILLUSTRATION 

 

L'AUTEUR
(d’après le site des éditions Dargaud)

Brüno est né le 1er mars 1975 en Allemagne, d'un père militaire et d'une mère au foyer. Après son bac, il passe un an à l'école Estienne à Paris, puis déménage à Rennes, où il obtient une maîtrise d'arts plastiques. À partir de 2001, il publie, avec Fatima Ammari-B, "Inner city blues" (Vents d'ouest), une série policière qui se déroule dans le milieu noir américain des années 1970. De 2003 à 2006, il anime, avec Pascal Jousselin, "Les aventures de Michel Swing", un feuilleton improvisé réalisé à 4 quatre mains. Cette bande dessinée est d'abord diffusée sur Internet avant de paraître en album (Treize Étrange) en 2006. En 2007, il rencontre Appollo avec lequel il signe chez Dargaud. Ensemble, ils réalisent deux séries pour la collection "Poisson Pilote", "Biotope" (un diptyque de SF) et "Commando colonial". Il poursuit, chez cet éditeur, ses collaborations fructueuses, notamment avec Fabien Nury, avec lequel il réalise "Atar Gull ou le destin d'un esclave modèle". L'album est récompensé par le prix Bulles de cristal 2013 dans la catégorie des 15-18 ans. En 2013, les deux auteurs lancent une nouvelle série, "Tyler Cross", dont le troisième tome paraît en 2018.

Fabien Nury est né en 1976. Après une première carrière de concepteur-rédacteur dans la publicité, il s'oriente vers l'écriture de scénarios. Amateur de polars et de cinéma, il puise l'essentiel de son inspiration dans l'histoire du xxe siècle. D'"Atar Gull" à "W.E.S.T." (Dargaud), d'"Il était une fois en France" à "L'Or et le Sang" (Glénat) ou à "Katanga" (Dargaud), il s'est imposé comme l'un des raconteurs d'histoires les plus inventifs de la bande dessinée contemporaine. En 2018, il publie, toujours chez Dargaud, "Charlotte impératrice", dessiné par Matthieu Bonhomme, ainsi que "Vintage and Badass", avec Brüno, une anthologie des films noirs qui ont inspiré "Tyler Cross".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires