En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

04.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

07.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 21 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 1 heure 53 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Economie
Différence de taille

Le match du plan de relance allemand et français

il y a 3 heures 13 min
décryptage > International
La France en première ligne

Liban : l'Europe portée disparue

il y a 3 heures 13 min
pépites > International
Deuil
Covid-19 : l'Amérique latine est désormais la région avec le plus de morts dans le monde
il y a 20 heures 34 min
pépite vidéo > Media
Grand retour
Koh-Lanta : découvrez les portraits des 24 candidats de la nouvelle saison
il y a 21 heures 40 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 47 min 5 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 2 heures 10 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 2 heures 57 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 3 heures 11 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le Français ?

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Media
Economie des médias

Tuer les cookies pour sauver le journalisme ? Les très intéressantes leçons venues des Pays-Bas

il y a 3 heures 13 min
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 20 heures 15 min
light > Culture
C'est dans les vieux pots...
"Dirty Dancing" va avoir une suite, avec Jennifer Grey reprenant son rôle de "Bébé"
il y a 21 heures 11 min
pépite vidéo > Société
Minute choupi
Journée internationale du chat : dix choses que vous ne savez peut-être pas sur votre compagnon à quatre pattes
il y a 22 heures 1 min
© DENIS CHARLET / AFP
© DENIS CHARLET / AFP
Vie privée

Comment empêcher Instagram de vous espionner

Publié le 16 juin 2020
L'utilisation des données personnelles par les réseaux sociaux a été souvent pointée du doigt. Ces sites conservent nos données. Comment procèdent-ils ? Est il possible de réduire le traçage sur ces plateformes ?
Baptiste Robert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Baptiste Robert est chercheur en cybersécurité et hackeur. Il est connu sous le pseudonyme d'Elliot Alderson.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'utilisation des données personnelles par les réseaux sociaux a été souvent pointée du doigt. Ces sites conservent nos données. Comment procèdent-ils ? Est il possible de réduire le traçage sur ces plateformes ?

Atlantico.fr : On sait que les réseaux conservent nos données. Comment fonctionnent-ils ? Et pour quels usages ? 

Baptiste Robert : Les réseaux sociaux font la même chose que beaucoup d'applications. Ils récupèrent un certain nombre d'informations sur ce que vous aimez, sur ce que vous faites au sein de leurs applications et qui leur permettent de profiler au mieux leurs utilisateurs afin de savoir ce qu'ils aiment. Et le but du jeu consiste à vous cibler un maximum, que ce soit par des publicités ou, comme l'a montré l'étude qui vient de sortir sur l'algorithme d'Instagram, sur ce que vous allez préférez.  Cette étude montre également que plus les gens postent des photos nues d'eux, plus ils ont de chances de voir leurs publications boostées sur le réseau.Tout ça leur permet ensuite de profiter de l'utilisateur afin de créer plus d'engagement et d'avoir un ciblage au plus près de l’utilisateur. 

Instagram fonctionne à partir de photos, c’est dans les termes et conditions et il suffit de les lire.  Si vous mettez en ligne une photo sur Instagram, cette photo là devient automatiquement leur propriété mais de la même manière que si vous mettiez une photo sur Snapchat ou une photo sur Facebook. Les droits de la photo vont revenir à ces entreprises là. Si vous publiez une photo sur une story publique, Snapchat se réserve le droit de l'utiliser, par exemple à des fins commerciales. Ainsi, vous perdez complètement les droits sociaux sur ces photos. C'est le principe de base, que ce soit Instagram ou les autres : quand vous publiez quelque chose, cela ne vous appartient plus. 

Comment sont utilisées ces données ? 

Avec nos photos, il y a un exemple qui s’appelle Clear View. C'est une société américaine. Elle récupère toutes les photos de profil des réseaux sociaux que ce soit Facebook ou autre. Elle met tout cela dans une base de données et vend l'utilisation de cette base de données aux forces de police un peu partout dans le monde, principalement aux Etats-Unis. Cela leur permet de recouper les réseaux sociaux et de trouver un suspect éventuel, ou pas d'ailleurs. Le principe est simple : on a une photo, par exemple, d'un suspect dans une enquête, vous le soumettez à Clear View, qui va vous sortir toutes les photos de profil de tous les comptes de la personne en question.

Comment réduire au maximum ce traçage ? 

Le meilleur moyen d'esquiver, c'est de ne pas être sur les réseaux tout simplement  ! Mais plus sérieusement, il faut demander aux gens de ne pas mettre en ligne les photos sur lesquelles vous apparaissez, ou a minima, de ne pas vous identifier. C’est réduire votre empreinte numérique tout simplement. Il ne faut ne pas produire de contenu. 

Ces entreprises prennent plein d'éléments qu’elles récupèrent d'un peu partout… Par exemple le temps que vous passez sur une photo, si vous passez 2 minutes sur une photo et de l’autre côté 30 secondes sur une autre, il y a de grandes chances que vous aillez préféré la première photo... Si vous revenez 3 fois par jour sur le même profil, c’est que vous avez un intérêt pour cette personne là. Le meilleur moyen, c'est toujours le même. C'est d’être inexistant sur les réseaux sociaux ou si vraiment vous tenez à y aller, il ne faut faire que de la consultation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires