En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

05.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

06.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Remaniement

Les gouvernements passent, la haute administration demeure (au pouvoir)

il y a 6 min 4 sec
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 18 heures 19 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 19 heures 21 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 21 heures 11 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 23 heures 28 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 1 jour 46 min
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 1 heure 17 min
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 18 heures 6 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 18 heures 53 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 20 heures 21 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 22 heures 52 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 1 jour 30 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 1 jour 1 heure
Atlanti Culture

"Faites-moi plaisir" de Mary Gaitskill : un roman subtil masculin/féminin : harcèlement ? consentement ?

Publié le 01 juin 2020
Mary Gaitskill a publié "Faites-moi plaisir". "Quin est licencié de la maison d'édition new-yorkaise où il travaille depuis de longues années. Il est accusé par plusieurs femmes de conduite "inappropriée". Pourtant, il peine à comprendre ce qu'on lui reproche".
Véronique Roland
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Roland est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mary Gaitskill a publié "Faites-moi plaisir". "Quin est licencié de la maison d'édition new-yorkaise où il travaille depuis de longues années. Il est accusé par plusieurs femmes de conduite "inappropriée". Pourtant, il peine à comprendre ce qu'on lui reproche".

"Faites-moi plaisir" de Mary Gaitskill

Traduit de l’anglais par Marguerite Capelle, Editions de L’Olivier, 110 pages, 13 euros

 

RECOMMANDATION
En priorité

 

THEME
En quelques cent pages d’une efficacité narrative redoutable, Quin M. Saunders et sa meilleure amie Margot racontent en alternance comment les femmes qu’il a côtoyées en arrivent un jour à vouloir le briser. 

 

POINTS FORTS
Ils sont innombrables.

■ Bien sûr, il s’agit d’abord d’un livre qui s’inscrit dans un mouvement d’époque extrêmement important : le soulèvement des femmes harcelées ou se considérant telles, dont la parole se libère et frappe. 

■ Une des subtilités du roman, c’est de ne pas juger. Mary Gaitskill ne distribue pas les bons et les mauvais points, n’envoie pas ses personnages au tribunal de la morale. Il n’y a pas de victime/bourreau : il y a d’un côté Quin M. Saunders, sa manière d’être personnelle avec les femmes ; et de l’autre côté, ces femmes, dont son amie Margot. Que le lecteur se débrouille avec ça. Ou plutôt, qu’il vive cette histoire, s’étonne, puis s’indigne, puis sourit, puis s’interroge, puis approuve, puis s’indigne de nouveau, et cela jusqu’à la fin. Au bout du compte, ce ne sera pas l’auteur, ni aucun des personnages qui dénoueront l’histoire – ce sera le lecteur/la lectrice. 

■ Le lecteur… Tout au long de ma lecture, je me suis demandé : Si j’étais un homme, qu’est-ce que je penserais de l’attitude de Quin dans cette scène ? Et de cette femme ? Est-ce qu’il va trop loin ? En tant qu’homme, aurais-je eu ce mot, ce geste ? Et la réaction de cette femme, qu’est-ce qu’elle dit à l’homme que je suis – Vas-y, ou bien Tu abuses ? « Mais qu’est-ce qu’elles veulent ? » disait Freud. Ce récit pousse sans cesse à s’identifier, se projeter, questionner ses propres ambivalences et la zone grise du… le mot est lâché : consentement. Longtemps, on a affirmé que « tout est permis entre homme et femme du moment que c’est consenti ». Aujourd’hui, on sait combien ce « consentement » peut être affaire de pouvoir plutôt que de liberté. De ce point de vue, le titre français est programmatique : Faites-moi plaisir, n’est-ce pas un ordre ?

■ Faites-moi plaisir, c’est aussi l’art du suspense. Comme souvent, mieux vaudrait résister à la tentation de lire la 4e de couverture (et cette chronique!) pour se réserver toute la saveur et surtout la tension de ce récit. On sait bien que Quin va tomber – il nous raconte dès le début du livre qu’il est viré de sa maison d’édition. Mais quelle jouissance de lecture, assez charnelle, de sentir enfler la vague, de se demander à quel moment elle va atteindre son point d’équilibre, puis déferler et s’écraser sur Quin pour le jeter à terre.

■ Enfin (puisqu’on ne peut pas faire le tour des multiples talents de Mary Gaitskill), on retiendra le personnage de Quin, justement. Quin est l’ami inlassable des femmes, un flirteur, ce que j’appelle personnellement un « frôleur », plus intéressé (excité?) par le potentiel de la relation que par la possibilité de la consommer. Il pourrait être un genre de Jack Nicholson brillant et badin (la badine à la main?). Quant à Margot, sa co-narratrice et meilleure amie, elle n’a nullement une fonction de faire-valoir, ni dans le récit ni dans leur amitié. Son point de vue, les intempéries de sa relation à Quin – il la bluffe, l’irrite, l’offusque, plante la graine de sa colère, suscite sa compassion – en font un personnage complexe très intéressant.

 

POINTS FAIBLES 
Aucun. Une perfection.

 

EN DEUX MOTS

Mais comment fait-elle ? Par son écriture d’une sobriété et d’une habileté remarquables, Mary Gaitskill donne l’envie furieuse de dialoguer avec elle sur sa manière de travailler. Comment parvient-elle à cette épure où ne subsiste pas un mot superflu et où sont semés les indices de la chute de Quin avec une intelligence du récit qui laisse ébloui… Il faut absolument lire ce livre d’orfèvre. Epoustouflant.

 

UN EXTRAIT
Quin :
– C’était bien mon idée. Mais elle a plus que joué le jeu. (…) Elle n’était obligée de rien.

Margot :
– Je ne dirai jamais ça en public, je ne le dirai à personne d’autre qu’à toi. Mais écoute. (…) Les femmes sont comme les chevaux. Elles veulent qu’on les mène. Elles veulent qu’on les mène mais aussi qu’on les respecte. Tu dois le mériter, à chaque fois. Et elles sont sacrément balèzes. Si tu ne les respectes pas, elles te jetteront à terre et caracoleront dans le paddock pendant que tu baignes dans ton sang.

 

L'AUTEUR
Quand on a demandé à Mary Gaitskill ce qui l’avait incitée à devenir écrivain à 18 ans, elle a répondu :«l’indignation». Nouvelliste découverte dans le New Yorker et Harper Bazaar, elle n’a cessé d’interroger la sexualité et l’amour, souvent du point de vue féminin mais pas seulement, ainsi que la dépendance comme dans Veronica, traduit aux éditions de l’Olivier.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires