En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

02.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

03.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

04.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

05.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

06.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

07.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

06.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 4 min 58 sec
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 1 heure 21 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 2 heures 35 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 3 heures 17 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 3 heures 52 min
pépites > Politique
"Ouvrir un nouveau chemin"
Emmanuel Macron se confie à la presse quotidienne régionale avant le remaniement et dévoile ses priorités pour la fin du quinquennat
il y a 14 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 19 heures 45 min
pépites > Politique
Retrait stratégique
Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, Les Républicains vont présenter le député Guy Teissier pour la mairie
il y a 20 heures 32 min
pépites > Santé
Lourdes accusations
Covid-19 : le Conseil scientifique et la Haute autorité de santé dénoncent des propos "infamants" de Didier Raoult devant les députés
il y a 21 heures 48 min
pépite vidéo > International
Tragédie
Birmanie : un glissement de terrain provoque la mort d’une centaine de mineurs
il y a 23 heures 29 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 1 heure 53 sec
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 2 heures 53 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 4 heures 27 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 19 heures 30 min
light > Justice
Espoir pour les victimes
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
il y a 20 heures 7 min
pépites > Media
Critiques
Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam
il y a 21 heures 20 min
pépites > Justice
Condamnation
Scandale de la Dépakine : la justice reconnaît la responsabilité de l'Etat
il y a 22 heures 7 min
décryptage > France
Bataille de chiffres

Pourquoi les comparaisons internationales sur la mortalité du Covid-19 sont moins fiables qu’on ne le pense

il y a 1 jour 8 min
Atlanti Culture

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch : cet été 2020 marchez en Flandres dans les empreintes du dieu

Publié le 26 mai 2020
Maxence Van der Meersch a publié "L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord"). "L'histoire tragique de Karelina, timide paysanne au joli visage. Mariée de force à un colosse brutal, elle doit subir une vie faite d'expédients et les humiliations de son mari. Quand son bourreau est mis sous les verrous, elle s'enfuit".
Didier Cossart pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Cossart est chroniqueur pour Culture Tops
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxence Van der Meersch a publié "L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord"). "L'histoire tragique de Karelina, timide paysanne au joli visage. Mariée de force à un colosse brutal, elle doit subir une vie faite d'expédients et les humiliations de son mari. Quand son bourreau est mis sous les verrous, elle s'enfuit".

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch

Omnibus, 132 pages

 

RECOMMANDATION
En priorité


THEME
Le roman se situe entre les deux guerres, dans les Flandres plates, brumeuses, mystérieuses, envoûtantes, où la terre, la mer, l’eau, le ciel habitent les maisons, où la plus grande richesse, celle des capitaines d’industrie, des barons du commerce, côtoie tout un peuple de petites gens, fier, rustre, courageux, besogneux, authentique. Dans un misérable caboulot au milieu de nul part vit Karelina, jolie jeune femme soumise et battue par son mari Gomard. Un jour son oncle Domitien Van Bergen, riche écrivain anversois, la visite en compagnie de son épouse et lui promet de lui venir en aide à sa première demande. Un soir après que Gomard aviné manque de la tuer, Karelina parvient à s’enfuir chez son oncle qui la recueille avec une grande bonté.

 

POINTS FORTS
On a comparé Maxence Van der Meersh à Zola, en particulier La Terre, mais il faut dire que l’écriture de Van der Meersh est bien plus puissante dans la description du prolétariat industriel dont les conditions de travail et d’existence sont admirablement évoquées. Pour comprendre la révolution sociale du milieu du XXème, la nécessité de faire évoluer le “ Droit du Travail”, l’arrivée des congés payés, la semaine de cinq jours, le vote des femmes etc, la lecture de Maxence Van der Meersch apporte un précieux témoignage.          

 

POINTS FAIBLES
On peut ne pas s'intéresser à ce monde “des petites gens”  disparu dans la tourmente de la Seconde Guerre Mondiale. Le style peut sembler suranné car il utilise un vocabulaire abondant et des tournures de phrases de grand-papa...Aussi les sentiments et les valeurs mis en avant, paraissent aujourd’hui “passés de mode” bien que universels et intemporels.

Un point faible majeur est qu’il est difficile de se procurer les livres de cet auteur oublié: il faut prendre cette édition Omnibus ou parcourir les vides-greniers, les bouquinistes, fouiller dans les vieux cartons du déménagement des grands-parents.

 

EN DEUX MOTS
Le livre nous fait toucher du doigt le gouffre qui existait entre les conditions de vie du prolétariat industriel et celles des classes dominantes. On est content de vivre dans le monde d’aujourd’hui! Mais cet ancien monde du dur labeur physique, dans un pays apparement lugubre, parvient à survivre grâce à l’authenticité de ces classes populaires, la fraternité des pauvres, la gaieté des nombreux événements populaires, y compris les plus cruels commes les combats de coq, tandis que le travail de bureau à la maison, aussi appelé télé-travail, solitaire, sans liens sociaux, semble voué à l’ennui entre deux poses à la e-machine à café ! Quel est le meilleur des deux mondes? 

 

UN EXTRAIT
La mort du coq victorieux
Le coq devait tenir debout trois minutes. Ce serait long. Gomar le sentait. Son coq “en avait dans le gave”. Il était debout, mais péniblement. On devinait qu’il usait ses forces. Vers la deuxième minute, il commença à chanceler. Il ouvrait à demi les ailes, respirait fort, enflait largement son poitrail vaste, en un halètement rapide. Un flot de sang lui monta, une bave épaisse, bien qu’il ouvrit tout grand son bec embarrassé, pour respirer plus amplement. Il regardait autour de lui. Ses yeux se voilaient. Mais il restait debout, incarnant jusqu’à la fin l’orgueil, délabré et splendide comme l’image même de la victoire, sa tête altière, le souffle précipité dont brûlait sa poitrine, les plumes pendantes autour de lui comme des lambeaux, et se cadavre, à terre, qu’il piétinait. A son souffle était suspendu le souffle de cent poitrines.
-       Tiendra !
-       Tiendra pas !    

 

L'AUTEUR
Né à Roubaix, Maxence Van der Meersch a sans doute été l’un des grands écrivains de l’entre-deux-guerres, couronné en 1936 par le prix Goncourt pour L’empreinte du dieu (Tome 4/5 de la saga Gens du Nord). Il mort jeune (1907-1951) ce qui explique sans doute que son oeuvre ait disparu avec lui car il est resté l’écrivain des paysages et des gens du nord, un écrivain “naturaliste”, alors que dans les années 50 la mode était à une littérature plus “intellectuelle”,“politique” avec des écrivains comme Sartre, Camus, Vian, Nizan, Aron pour n’en citer que quelques uns.     

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires